La Star du rock, vrai ange à nouveau

DÉNI CRÉATIF…

QUELLES INCIDENCES DU DÉNI CRÉATIF DE SOI ?

Les caractères et parcours très différents de personnages connus, style Charles Trenet (enthousiaste, joyeux, entraînant) ou Elvis Presley (plutôt discret, timide, réservé), voire Marylin Monroe (dynamique, modeste, dépressive et inquiète sur ses qualités…, malgré un physique impeccable et une brillante intelligence), par la façon dont s’est déroulée leur fin de vie, nous démontrèrent en leurs jeux de scène (s’il en était besoin pour ceux aux yeux ouverts largement) quelle qualité de prise en compte spirituelle de soi ils s’approprièrent…, sinon de paresse, de déni créatif…, qu’ils crurent devoir « subir », s’infliger, s’y résigner.

Une très grande majorité d’humains se teste à travers ce jeu du déni de soi, sans assez insister sur l’autre côté plus utile… C’est une façon assez surprenante, par l’absurde…, d’apprendre l’AMOUR INTERACTIF pour tout ce que l’on cocrée pour soi, agissant de manière anodine mais réelle sur le vécu que l’on se retourne.

En détournant insidieusement les propos des maîtres spirituels (Bouddha, Jésus…), les prétendues religions ne relièrent… pas l’esprit humain a son importante responsabilité d’être ! Tout au contraire, elles l’exploitèrent pour en faire un job, un business assez sombre et peu édifiant ni utile pour l’ascension planétaire des consciences.

Il suffit de lire, par exemple, les channellings (canalisations médiumniques) de Kryeon diffusées à travers Lee Carroll (disponibles depuis 89 en livre d’abord puis sur le net)  pour voir à quel point les consciences se relâchèrent sur leur responsabilité intime d’être, de  millénaire en millénaire… – http://kryeon.forumactif.com. – Décapant !!!

Heureusement qu’il existe quelques médiums sérieux (lui même, ingénieur) qui exigent de recevoir plus de vérités universelles que les divagations mentales d’autres (comme au sujet des terres creuses), ou tel les cafouillages mentaux terrestres de dites philosophies insistant sur la prétendue « valeur du doute de soi ».

La responsabilité active et joyeuse de soi nous a été démontrée par Charles Trenet qui garda un franc sourire jusqu’à la fin de sa vie  – quand il en eut vraiment assez d’avoir soutenu le moral (more râles ?) de son public de la fin de la dernière guerre mondiale jusqu’à son départ de ce monde. Un brillant contre-exemple…, très créatif, du déni spirituel de soi…! A l’égal de Samy Davis junior, qui avait un moral et une voix du tonnerre, malgré un physique peu avantageux – en ces USA vite assis, mangeant de trop et alors inquiets et facilement racistes… Tout comme mon cher père à chaque fois qu’il mangeait trop de viande sans boire d’eau – quel beau contre-exemple m’enseigna cette très chère âme !

Ce qui est étrange, à l’inverse de Trenet (comme pour mon ‘pas-tri-hard-Che’, pourtant avec un physique impeccable…, et tant d’autres comme lui..) est que même en très bonne santé : ils se limitent abusivement aux apparences, à du matérialisme athée prétendu « suffisant » ; bien que n’arrêtant jamais de s’inquiéter de leur esprit défaillant (Maryline entre autres), et de ce que leur tend « la médecine » partiale et partielle en prétendant les guérir… (gai-rire ?) ; sans qu’ils réalisent avoir eux-même à intervenir (se soigner de ‘leurre’ SOI NIÉ…!)… L’évidence pour les rares lucides de soi (comme moi, qui en ont bavé jeune avec leur corps « défaillant ») !

Les opérés de toutes parts, les charcutés à vie, peuvent réaliser qu’ils se sont guéris surtout en leurs convalescences, en se calmant ! Les remplis de médicament du genre ‘MES_DITS_CA_MENT’, à… voir ! Plus d’un(e) autour de moi presque ou entièrement sourd et aveugles, sans se poser la moindre interrogation sur leurs défaillances, voulant qu’on les berce indéfiniment jusqu’à ce qu’ils tombent en lambeaux !!!

L’ESPRIT JUGÉ DÉRISOIRE !

Beaucoup d’humains prennent en dérision autant leur vie que leurs pensées…, et s’étonnent ensuite de se croire victimes d’adversités, de ce qu’ils préfèrent appeler des « fatalités », des « coups du sort », de la « malchance », la prétendue « loi de l’hérédité ». En fait, ils ne surveillent jamais le contenu de leurs croyances (les seules à être créatrices à fond).

Sur ces basses fausses de compréhension de soi, ne travaillant jamais assez les conséquences de ce que cela leur attire comme déboires la loi de causes (des croyances) à effets (conséquences énergétiques retournées) toujours active, ils se jugent en situations « inférieures » par rapport à d’autres, sans essayer l’inverse. Pourtant, je peux vous en donner un exemple des plus significatif de l’effet littéral de nos croyances.

Exemple personnel significatif : quand j’étais très jeune, soit par le fait de ma sortie de corps, soit par celui que ma mère m’ai dit que je lui ressemblait et n’avais aucune mémoire, soit pour répondre à ses croyances sous forme de leçon de métaphysique pour elle, je ne retenais rien à l’école…, et à  16 an,s, j’étais hors du cursus scolaire normal, en panne.

J’ai enfin décidé de me prendre moi-même en charge en me choisissant ma route, de faire du dessin industriel. Finalement j’ai pu rentrer dans un grand groupe, de faire de l’ingéniérie cimentière en constructions d’usines, puis dans le plâtre, et de finir en transmission de savoir faire scientifique et technique au moment où l’informatique me paraissait judicieuse à travailler (bases de données, conception assistée par ordinateur, veille technologique…). Je n’y étais pas une foudre de guerre, mais suffisamment ouvert à la nouveauté pour apporter ma modeste pierre à l’édifice.

Cela m’a démontré, s’il le fallait déjà dans ce seul domaine, que nos insuffisances intellectuelles ne sont le plus souvent que de notre fait, de nos croyances mal travaillées. La divinité en soi peut apporter toute perfection de savoir, comme l’aura démontré Nikolas Tesla avec ses méditations alignées vers l’Universel, que sa mère lui avait enseignées jeune.

Ce qui manque en l’enseignement actuel : est donc la compréhension littérale et sûre des retours spirituels au prorata de ce que l’on croit possible. A chacun(e) de ne pas tant se mettre de barrières « modestes », pleine de dérision ou de déni du Soi supérieur. Ce Soi est fait pour atteindre en sa vie même une réalité supérieure, plus abondante et soignée. Le Soi qui est nié ne fonctionne pas !

Si tant d’enfants actuels sont suractifs, surexcités, énervés, c’est qu’on leur enseigne de copier le système difficile et faux en place, et pas assez de méditer aligné vers le haut universel en ouvertures de conscience du moment présent, celui interactif ! Alors ils se révoltent, doutent d’eux-même, n’y arrivent pas, ne savent pas se dire mieux, c’est parce qu’on ne leur apprend pas assez à se faire confiance intérieurement pour cocréer leur réalité.

De ce fait, comme ce n’est pas enseigné et que le système fait l’inverse, de présenter tout faux, peu d’humains arrivent à la maîtrise simple et courante de soi. Vu le nombre affolant d’excessifs qui « se cherchent » à vie en des attitudes outrancières, finissant au plus mal leur existence, l’on réalise de plus en plus qu’il y a beaucoup à changer, à inverser dans les soi-disant philosophies nihilistes…, dans les contes irresponsables entraînant des situations qui font peur, oeuvre de pisse-‘vie-nègres’ qui veulent créer des « addictions » faciles de lecteurs…

Je le vois sur plein d’ouvrages prétendus historiques qui ne parlent que du potentiel passé du pire (invasions, esclavagisme…), jamais de ceux qui auraient pu être développés au mieux possible, sans ces répétitions machinales qui finissent en armes, en armures et tanks…!

Dans une société responsable d’elle-même, là où nous en sommes avec une technologie de plus en plus exigeantes vis à vis des respects d’ensemble, du Vivant, l’analyse et la surveillance de soi prime, autant que celle de nos créations matérielles trop polluantes. Les jeunes le remarquent, et pour beaucoup vont jusqu’à refuser de posséder une voiture.

Cependant, très vite, ceux qui se veulent discernant constatent qu’ils doivent aussi penser un peu mieux leur avenir personnel, moins à dites « traditions » lourdes, qui ne sont le plus souvent que des mascarades paresseuses pour donner le change à l’aide de particularismes locaux ou mentaux « obligés à suivre » pour être « conformes »… Bref, rien de créatif et de divin de recherché pour Soi, voulu inspiré de l’univers entier !

LE STRESS, LA ‘PRINCE-SI-PÂLE’… ‘MAL-A-DITS’… ‘HUME-EN’ ?

http://terrenouvelle.ca/Messages/2013/09/02/comprehension-du-stress/

Dans le contexte de notre société prétendue (prêts-tendus…?) »moderne », le stress est admis « normal », sinon subi en serrant les dents…!

C’est à l’encontre, à l’opposé de l’attitude créatrice de se vouloir perfection croissante paisible en tout ce que l’on vit !

Il est tout à fait possible de vivre relaxé en répétant que les circonstances de nos vies ne sont pas obligées à subir (coutumes, contraintes sociales, habitudes et croyances crues « bonnes à prendre »…, etc). Mais que nous les choisissons de mieux en mieux pour ne plus être obligé de se générer le stress que les autres pré »tendent « nécessaire » ou « normal ».

C’est un choix de vie à faire et à maintenir, sans pour autant jouer les ermites et s’éloigner de trop des autres. Mais, à tout instant de vie, d’être, il est alors important de dire ressentir finement les énergies qui vous conviennent au mieux de votre équilibre cellulaire global, de celles qui vous agressent (et vous font engraisser, car le stress ne favorise ni une bonne nourriture, ni le sport (trop fatigué), ni de souhaiter compenser avec des énergies douces (eau, air, légumes fruits sains…).

Le stress fait vite perdre l’esprit, tout comme les excitations « festives » sensées faire la différence comparée à la vie de fous urbaine que l’on nous tend « désirable ». Elle ne peut l’être pleinement et durablement !

SOMMES-NOUS VRAIMENT CE QUE NOUS PARAISSONS ÊTRE ?

Les Etoiles Brillent Dans la Lumière de Dieu

Le JE SUIS (ce que j’affirme être…) est constamment en évolution ! La compassion que nous nous offrons, que nous nous choisissons en notre parcours peut nous libérer et nous guérir (comme je l’ai fait, sans entrave de croyance, une fois en sortie de corps).

Un autre Jacques rencontré hier « par hasard » ayant lui aussi vécu une sortie de corps d’un incident cardiaque  (fumeur et gourmand) m’a confirmé que nous sommes bien des êtres de lumière une fois sortis de nos impressions dévalorisantes, ou de croire ne pas pouvoir s’en sortir. Là, à l’extrême limite, l’on ne peut plus tergiverser avec soi-même et sommes obligés d’accepter de changer, de s’assouplir, de lâcher prise, de s’aimer dans l’instant présent…!

La question est : pourquoi avoir besoin d’attendre un événement exceptionnel pour se dire mieux, de se voir perfection d’essence pure de conscience en soi ?

Je dirais à toutes les Clara qui doutent d’elles-mêmes, qui forcent leur jeu de vie en la manipulation des autres (la lettre « C », pourtant à capacité créatrice de soi) qu’elles sont là pour se dire et se voir CLAIRES (clara en espagnol).

C’est tout bonnement le simple travail christique d’esprit clair, décidé à se dire plus précisément qui fait LA différence. C’est infiniment simple et sûr, car littéral ; votre esprit ne pouvant par construction universelle primordiale se tirer d’entrée une balle dans le pied !

Si vous doutez de trop de vous, c’est ce que vous vous faites ! Vous vous sabordez ! Gaffe ! Car là-aussi, vous recevrez ce que vous aurez semé…, même intégralement !

Pour vous prouver cela, mettez-vous très calmement devant une glace en respirant profondément doucement, ne pensant plus à rien. Si vous voyez votre visage changer c’est que vous faites apparaître des facettes de personnalité inconscientes, cachées de votre expression incarnée, celles éventuellement de vies antérieures qui demandent à être libérées de vieilleries soucieuses (tel que je me suis vu moi-même dans la glace, à mon grand étonnement).

L’apparence entière peut changer comme si vous endossiez un nouvel habit de scène, sauf que là c’est de conscience créatrice. Où, vous êtes à la fois l’auteur de la pièce, de la répétition, le metteur en scène, l’acteur, le régisseur, l’éclairagiste. C’est uniquement vous qui acceptez de relâcher les jeux de rôles répétés qui vous desservent ! Faites de choix simples, larges, englobant toutes vos limites et jugements hâtifs…!

http://www.cerclecramoisi.fr/wp-content/uploads/2016/01/s16_01_-La-clinique-de-labondance-01.pdf

http://ducielalaterre.org/fichiers/travail_sur_soi/prendre_conscience_de_notre_realite_H9d.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Automatic translate / Choice your language…

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 autres abonnés

Mise en garde de confidentialité « aise-OH-tait-risques » ;

  • Touches « Ctrl » ef « + » apppuyées… = AUGMENTATION taille du texte
    – DIMINUTION TAILLE TEXTE : =
    Touches « Ctrl » ef « 0 » (zéro)
    !*!*!*!*!*!*!*!*!*!
    Aide inconditionnelle en tant que MEDIUM plein d’humour (« mes dits hume », utilisant la méthode Coué / JE SUIS affirmée, décrétée…, depuis ma sortie de corps vers cinq ans, ce que vous pouvez choisir de faire à tout moment…)
  • mail =ribu.ribu@free.fr

DROITS D’AUTEUR : Nul n’a l’autorisation de modifier ce blog (‘sueur-toux’… les ‘bonds hard-« riens » ‘… trop immobiles en ‘pris-errent’ !)

Tout extrait ne peut être traduit ou recopié ‘ail-heurt’…, sans citer le blog http:nouvelelvis.wordpress.com, et…, de ‘connes-firms-mets » qu’il a été créé par un ‘Langes sale’ ‘voile-laid’  terreau / terre-oh/haut hisse-te…, assis sur un nuage ‘rosse’…

Signes-nonnes, les foudres de zzz’US s’abattront ‘sueur’ ‘l’huitre’…, aaa-hhh l’horse … GARE…!§!

C’est du langage ‘crypte-tait’… ‘cells-lestes’… ‘ca-crée’… !§!

Articles dans l’ordre dits-vains… out presque !§!

%d blogueurs aiment cette page :