La Star du rock, vrai ange à nouveau

DÉRISION…?

JOUER LA DÉRISION DE SOI EST-CE DIVIN OU DITS-VAINS ?

L’on observe sur beaucoup de médias people des foules de « stars » qui jouent les excentriques, se prennent en dérision, se maquillent outrageusement, se tatouent, se travestissent, et qui s’étonnent qu’on ne les prenne pas trop au sérieux une fois que c’est la grande déprime dans la pente descendante de toutes les illusions extérieures à jeux de façades retapées continuellement.

Là, je suis un peu dur, mais c’est quand même la vérité. La divinité en soi aspire à tout autre chose que des jeux créatifs qui font passer l’esprit par des extrêmes en attentes d’enfants gâtés par la vie, qui ont tout pour plaire mais pas la sagesse de commencer par se plaire intérieurement.

C’est là qu’est le feu sacré de la divinité, au doux foyer du cœur que l’on peut dire voir s’échauffer pour preuve ! Pas besoin d’autre chose, de gadgets, de hauts talons, de mini-jupes, de voitures rutilantes et gonflées, de repas en restaurants chics, pour accéder à sa pleine conscience multidimensionnelle sage.

Comme pour mon illumination en temps de crise familiale colossale (vérité croissante exigée large), celle fatale de proches, moi-même impliqué pour reprendre trois enfants dont un autiste, avec une femme perpétuellement en sous estimation du Soi divin qui s’était retourné à 42 ans une opération à l’hypophyse…, il n’était pas question pour moi de se cantonner à des jeux extérieurs dérisoires.

Je loue mon âme de m’avoir fait m’incarner sur ces défis en « impasse »

D’autant que frappé dès très jeune d’ennuis de santé divers, ma quête de calme, de recentrage s’est révélée utile pour me refaire de ma sortie de corps enfantine, puisque la science prouve en IRM que ces calmes mentaux font travailler le cerveau au top de mémorisation créative et qu’ils favorisent une mémoire à long terme (le retour à ses dimensions d’âme ? Bonne question !)…

Quand j’étais tout jeune dans mon parc, j’avais fait un rêve interminable où j’évoluais au centre d’une spirale dans laquelle paraissait des images fugitives de toutes sortes de pans d’existence, d’animaux, de personnage, de lieux. Trop jeune pour comprendre, je ne m’imaginais pas que je puisse voir des pans de vies antérieures (en fait le jeu de scènes structurées entre elles, reliées par cette spirale énergétique, même si ne le paraissant pas !)…

Revenir à son niveau d’âme en exigeant les vérités les plus larges finit par rééquilibrer nos illusions. La sagesse de notre âme se révèle infinie et d’une envie de lumière pure (blanc doux nacré. N’a créé…, certainement pas !

De ce fait, j’en concluais que nos jeux dérisoires, se diminuant constamment sur terre (en jouant les petits anges aux fesses… rosses) n’était certainement pas la conscience à chercher à maintenir coûte que coûte ni à conserver !

Que tous nos dits-eus continuels sont faits, sont là pour être employés avec sagesse, prudence, sans tant y impliquer les autres, sinon en douceur et juste par voie de conséquence, pour qu’ils observent la clarté aurique que l’on s’impose à soi-même.

Plus de clarté attendue éclaire…., puisque c’est cela qui libère notre aura des jeux dérisoires de diminution du Soi !  Faut il un fils de trop, une fille trop belle dont on risque d’abuser ou de la rendre dépendante de ses parents à vie (comme une jeune Isabelle secrétaire charmante…, intelligente et douce, mais physiquement une vraie poupée toute de travers). Hiii-sas-bells ou Hissa-belle ?

Le choix de continuellement se dénigrer ou de perpétuellement attendre du futur est d’oublier que seul l’instant présent copieusement relâché compte, nous guérit en douceur ! C’est l’instant quantique de joie cellulaire au niveau nanométrique qui n’a besoin d’aucun renforcement de fibres de « haute-technologie » (du TOUX t’es-que-no-logique dirait ma part divine).

Si Dieu (la conscience universelle a créé un vivant si abouti et durable, si évolutif (en quête continuelle d’évolution à sauts quantiques), était-ce pour que l’on joue à des jeux dérisoires de faux « franc-Einstein » ?

Bien évidemment qu’il fallait faire la part des choses et d’y discerné le faux durable qui se détériore, du VRAI déjà là…, qui se régénère tout le temps et s’améliore sans répit, à savoir LE VIVANT (non dépressif, ni excessif ou abusif).

REMISE SUR LES RAILS…, LESQUELS ?

Quand j’étais jeune débutant dans la vie « libre », j’avais affirmé bien avant ne faire mon service militaire qu’en coopération, et c’est venu très facilement grâce à mon beau-frère qui m’a devancé et trouvé un job « lucre-hâtif » pour 18 mois aux Chemin de fer du Maroc !

J’étais sur « les rails », mais/mess/messes…,,,, sans me douter que derrière ce poste il y avait un coup fourré du polytechnicien en chef des « lignes « nouvelles » qui m’avait sélectionné « au hasard » pour que je m’occupe à vie de ses deux filles jumelles presque aveugles… Là cela devenait plus voie unique, mais double voie trouble très… ferrée ! J’ai du rester calme et me ‘raide-tirer’ en ‘douce-heures’ !

Ses deux filles, à cet intello binoclard qui ne se guérissait pas en marchant beaucoup avec elles, car toujours à trop bosser à petits pas un dossier sous le bras, me rappelait mon père (encore plus binoclard…). J’avais pitié de son jeu-X intello plein de limites, mais qui lui apprenait un M’axe ; et pas là pour sauver son monde de crus arrivés… ; ni de fonder un harem… (l’une des jumelles, épouse légale et l’autre en rechange, oui mais…, laquelle choisir tant elles se ressemblaient comme deux gouttes d’O!Oh-hO!O).

Ceux qui aspirent à épouser des filles en pause, sans muscle, qui se droguent vite derrière ou avec des cafés de trop, jamais assez calmes et saines, je les invite à revoir leur copie… (cop-pis ?).

Pour ma part, ces jeux de jeunes mis-lit-taire (perdu dans le ‘scie-viles’) je n’ai même pas pu ‘l’asse-hue-mets’ tant je mangeais de trop au restaurant, trop gras et buvais trop de café juste après pour faire passer la sauce.

La Bug Bunny que j’avais visualisé venir à moi est bien venue au mess des officiers, comme prétentieuse fille de militaire (avocate à voiture décapotable rouge), mais je la soupçonnais d’être déjà enceinte, de chercher un mari naïf pour lui faire des procès à vie…

Bref, mon ange ‘vieil-lait’ (et je vous la fait brrr’Eve, sans vous parler du séisme sanction qui ‘vaint’ derrière, avec l’épicentre au large de ‘Lits-ss’Bonne’ perdu dans ‘l’Hâte-lente-hiii-deux’…)

Mon père… m’avait montré que les jeux excessifs de sexe, d’abord avec ma mère vite amochée (et à subir la totale chirurgicale à pas se dire parfaite enceinte de moi en clinique, alors en maladie n’OSE-haut-COMME-y-AILLE), puis avec une maîtresse par la suite ne guérissait rien (il a « fini » cette vie-‘SS’Cie’…, sourd et aveugle, la macula au fond des yeux…, et ses jeux étroits de myope focalisés en bourses partielles et partiales n’y ont rien changé…).

Ces excès familiaux, crus « traditionnels », des plus coincés en des jeux intellectuels urbains partiels, ‘sec-terres’ démontrent que les âmes en présence traitent par la dérision leurs capacités de changement et d’auto-guérison.

L’errance à vie sur TTT’erre n’est pas loin ! Surtout si pas à se détacher des vies antérieures (prétendues « collantes ») de l’une à l’autre !§! Il y a bien assez à faire avec nos données de naissance, comme me le prouve un livre de numérologie astrologique sur les prénoms…!

Si nous venons presque neufs, bébés sans mémoire (je l’étais et m’en réjouis, bien qu’ayant galéré à l’école jusqu’à 16 ans…), c’est bien pour changer…!*! Et, pas pour répéter la même chose…!!!

Un quêteuse de vérité, qui a subi un inceste jeune et qui s’est droguée me l’a encore récemment prouvé en me déclarant douter de son pouvoir de manifestation pour du mieux à vivre ! Tout en connaissant tout de ses vies antérieures…

Ne confond-elle pas travail en cette vie-ci sur les énergies familiales à guérir, l’esprit du bébé télépathe comme une éponge énergétique et guérisseur de fait (ou vite handicapé si ne le travaillant pas)…, de celui dépassé des vies antérieures (elles, pas situées du tout dans le même contexte des potentiels possibles)…? ‘Bonn-eee’ question !

C’est se moquer du monde et de Dieu, donc de son Soi supérieur de l’Aura (sans parler de ses ‘dits-eus’ courants laissés de côté !)…

Pourquoi donc la divinité, la conscience cosmique aurait-elle délivré des capacités incomplètes partielles (question à poser au bac et en université : part… ciel ?) aux prolongements expérimentaux de Lui-même que nous sommes en incarnation !

Folie que d’y croire ! Voile-AAAA— ‘d’jonque’ la pire…. des croyances fausses que les pharaons et les religions se sont empressés de répandre pour abuser des anges aux fesses roses pire encore que Mikael ‘Jas-queue-sonne’ !

Faire un sonde-rage auprès de ceux-là ne servirait strictement à rien, puisqu’ils démontrent être persuadés que leurs jeux ‘part-ciel’ seraient les bons. Tant qu’ils ne veulent pas tenter l’autre voie, à l’opposé, c’est peine perdue de chercher à leur en révéler plus. Ils adorent leurs jeux dérisoires de victimes de la vie « fast » et à fastes stupides où l’on parade en noeud « pas-peu… » devant les autres (et en habit sombre à queue de « pis »…, un signe ?)…-

DOUTER DE LA PERFECTION DÉJÀ DIVINE EN SOI MÈNE VERS OÙ…?

Cette une question que je n’ai retrouvé que dans Le livre d’Utantia (canalisation de 1934 sur plus de 20 ans avec jusqu’à 400 personnes de réunies en méditation, paraît-il sur le site)…

Pourquoi, parce que jusque là la toute puissance était attribuée à une divinité extérieure nous excluant, nous privant du droit de nous impliquer vers une perfection qui la reflète !§! Il est vrai que plein d’humains refusent de s’impliquer personnellement dans leur vie…, alors même que ce livre (du genre « nouvelle bible diffusée » avec plus d’informations et de détails) ne serait que l’apport normal, de plus en plus à connaissances vastes, donnés aux mondes qui y aspirent et qui veulent plus de clarté véritable.

On y est en notre époque très documentée, mais chaque âme s’y implique avec son libre-arbitre dits-vains comme souhaité, compris, assimilé. Si aucun travail d’ouverture de conscience (associé à une recherche poussée de plus d’informations ouvertes et claires, simples n’est fait, la clarification de parcours tarde à venir…!§!

Pour les moins endormis, reste à se servir de ses dits-eus pour obtenir les canalisations intérieures qui apportent un vent rafraîchissant d’information (ou d’énergie). Le vent qui se lève soudainement est comme les courants et vagues en mer, très souvent le reflet d’une diffusion de conscience ! Tout est lié !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Automatic translate / Choice your language…

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 autres abonnés

Mise en garde de confidentialité « aise-OH-tait-risques » ;

  • Touches « Ctrl » ef « + » apppuyées… = AUGMENTATION taille du texte
    – DIMINUTION TAILLE TEXTE : =
    Touches « Ctrl » ef « 0 » (zéro)
    !*!*!*!*!*!*!*!*!*!
    Aide inconditionnelle en tant que MEDIUM plein d’humour (« mes dits hume », utilisant la méthode Coué / JE SUIS affirmée, décrétée…, depuis ma sortie de corps vers cinq ans, ce que vous pouvez choisir de faire à tout moment…)
  • mail =ribu.ribu@free.fr

DROITS D’AUTEUR : Nul n’a l’autorisation de modifier ce blog (‘sueur-toux’… les ‘bonds hard-« riens » ‘… trop immobiles en ‘pris-errent’ !)

Tout extrait ne peut être traduit ou recopié ‘ail-heurt’…, sans citer le blog http:nouvelelvis.wordpress.com, et…, de ‘connes-firms-mets » qu’il a été créé par un ‘Langes sale’ ‘voile-laid’  terreau / terre-oh/haut hisse-te…, assis sur un nuage ‘rosse’…

Signes-nonnes, les foudres de zzz’US s’abattront ‘sueur’ ‘l’huitre’…, aaa-hhh l’horse … GARE…!§!

C’est du langage ‘crypte-tait’… ‘cells-lestes’… ‘ca-crée’… !§!

Articles dans l’ordre dits-vains… out presque !§!

%d blogueurs aiment cette page :