La Star du rock, vrai ange à nouveau

SOLITUDE…?

SOMMES-NOUS VRAIMENT… « SEULS » ?

Les religions et les channelings (canalisations de médiums) parlent  d’Unité céleste interdimensionnelle, d’aide entre les niveaux de conscience toujours évolutive…, de l’illusion du temps et de l’espace qui procurent cette impression de solitude et d’être « inutile »…, là « pour rien » sur Terre (« Est-ce que j’y erre ? AAAhhh quoi couacs sers-je ?… »).

J’interprète cela sous l’objectif céleste de finalité du genre : « Efforcez-vous de vous voir et vous dire parfaits, de la façon douce et joyeuse dont j’aimerais que vous soyez en vos parcours personnalisés qui m’enrichissent au niveau de diffusion centrale… (aurait dit Dieu le Père – ou quelque chose ‘d’approche-chiant’ si Dits-eus… le Perd).

« Jeu nid suis pour rien…! » me ‘connes-firmes’ la mésange qui s’efforce de rentrer par la fenêtre en traversant la vitre…, me prouvant par ces signez naturels une fois de plus que NOUS NE SOMMES JAMAIS SEULS ! Jam-mets, surtout avec les gens bonds !

Remarquez que ceux qui se contentent juste de voir tout en vrai, sans relâchement ni humour portent vite des lunettes tant ils se focalisent sur de l’illusoire (surtout si passant leur vie devant la télé dès leur plus jeune âge et à avoir très tôt des lunettes à voir tout flou – puisque c’est faux et à ne pas voir ainsi, de façon si exagérée…).

Comme toute vie, tout organisme est brillant de perfection (si sa conscience accepte de relâcher ses inquiétudes mentales – il suffit d’observer un chat facilement inquiet, une fois se reposant, alors complètement détendu…), il semble évident de devoir libérer nos crispations peureuses, nos attentes impatientes ‘du pire’, nos cauchemars perpétuels, nos croyances phobiques (déjà en respirant souvent profondément l’esprit vu libéré de nos « devoirs conformes » sur Terre).

Je n’ai pas ressenti de « devoir » en créant ce blog. Et, ai juste laissé venir, comme je le fais presque depuis toujours en toute mon existence… Mais sans chercher du tout à rester soit immobile, soit en prière, ou en prétendue méditation « sacrée »…, à messes de mess nous conduisant précipitamment à vouloir porter des uniformes mis-litres-errent au garde à vous en engins blindés sensés bouger à notre place sur le bitume puant, comme au 14 Juillet (j’ai jouée à cela en pension militaro-religieuse…, comme Julien Lepers à Sorèze…, sort l’aise !).

Pour le prétendu « sacré »…, lié aux prières et attentes de niveaux « plus » spirituels, la question essence-ciel pourrait être : « EST-CE QUE ÇA CRÉE ? »… Est-ce que cela fait avancer les choses (le ‘chie-mis-le-bic’, en « arable »…, la seule langue intuitive ‘cells-lestes’…).

Eloignés du terrain ayant seul du sens, du vrai doux, sain et durable…, il ne faut pas nous étonner que nos esprits de jeunesse s’y soient copieusement égarés. S’il y avait une « leçon majeure » sur Terre, ce pourrait être celle-là !

Peu ou prou, nous sommes tous passés par des illusions insensées sur le temps « perdu », qui « passe », où « l’éloignement » spatial des proches nous donnerait la croyance de manques, de solitude, d’avec la séparation de nos amis, de nos groupes de référence (sociaux, ethniques, culturels, religieux, voire patronaux ou politiques…).

Hors, si l’Unité céleste est réelle (en Soi) tous ces faux repères ne tiennent plus !

C’est ce que voudraient démontrer les textes complexes inspirés à un médium qui ne s’attachaient à rien croire de précis, quand il les reçut sur une très longue période (un peu comme Edgar Cayce, de son côté pour les soins naturels) :

– http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fascicule-56-unite-universelle

Cette télépathie ou transmission intérieure naturelle, déjà là si on se calme du côté du mental, ne pensant à « rien » tend à vouloir nous démontrer que l’unité énergétique des univers n’est pas inconsistante ; et qu’elle est même finement accompagnée d’une liaison céleste des consciences en évolution…

Mais, que c’est à chacune d’elle, conscience personnalisée par son libre-arbitre totalement expérimental…, de CHOISIR constamment sa connexion intérieure, et de quel type elle la veut voir (sûre, exagérée, irréaliste…, ou sur ce « rien » qui plaît tant à ma mère et qui lui brise le cou…, voire du troisième type en attente d’E.T. « sauveurs »…).

UNITÉ… DE GUÉRISON ?

Dès que je me « force » à voir le passé familial guéri, j’en reviens toujours à une petite rectification au niveau du cou (cassé de manière héréditaire), dont j’ai moi aussi ma part de la déformation maternelle…

D’y penser m’apporte une petite douleur fugitive qui me démontre que le travail de libération /  guérison n’a pas été encore suffisamment accompli de nos deux côtés (puisque tout est lié).

Pour ma femme, qui est née avec plein de difficultés physiques au départ invisibles (stérilité, kyste aux ovaires, calcification à l’hypophyse…, etc) ma question était de savoir ce qui de l’acquis ou de l’inné avait à faire dans l’histoire.

Comme je m’étais guéri, plus relax et plein de compassion pour mon petits corps (pour mon expérience) physique, quand le réintégrant au bout de quelques secondes, cela me porta bien plus tard à faire d’autres tentatives en situations d’accidents ou de désordres physiques moins graves :

– paralysie due à une chute de hamac vers 15 ans…,

– irritation intestinale sous canicule de 2003 en pleins travaux de réfection d’une maison acheté à un éboueur sans le sou (qui l’avait faite en kit, une histoire ‘benne-hiii’ de leurs dits-vains pas vu littéraux…, jeu vous le disque).

Il semblerait en fait que les deux (acquis et inné)  ont toujours été intimement mêlés…, puisque mon épouse s’obstinait à ne pas se croire importante sans comprendre devoir faire un travail de guérison sur soi-même, ce qui lui occasionna sa calcification de l’hypophyse et des oeillères visuelles énormes du champs visuel – preuves à accepter sans coincer, si l’en est…

De plus, il est souvent exposé que le foetus travaillerait instinctivement, comme  récepteur télépathique, sur les manques de libération de conscience des parents, afin de les révéler par ces « tares » peu harmonieuses de naissance. eux n’ayant pas assez accepté et travaillé leurs vues d’imperfection (dits-vains) en prévision de la grossesse, trop anxieux peut-être d’un futur mal anticipé.

Dans le cas de la mère de mon épouse, cela était plus que logique, car elle se retrouvait veuve en fin de guerre mondiale avec 6 enfants, et mon épouse venait comme l’aînée du second mariage avec un immigré militaire beau comme un dieu, mais sans le sou…!

C’est d’ailleurs pour cette raison que, ma sœur et ma famille paternelle ayant fait hâtivement quelques « attardés » mentaux (croyant s’y libérer ou s’y guérir pour pas ‘chaire’…), j’ai préféré dire m’abstenir de faire des enfants…

Et, de ce fait, n’ai rencontré donc que « J’ose-n’êtes » comme épouse possible (très sceptique sur la finalité de la famille mes parents très coincés et peu libérés ou guéris), elle-même m’enseignant ces ‘Eve-vit-danses’ par l’absurde…

Tout était conforme à mes intentions créatrices maintenues, ayant compris depuis ma sortie de corps que nous étions là pour apprendre à se guérir, se dire perfection joyeuse du mieux possible, sans se fier aux apparences extérieures « difficiles à vivre » !

Ce qui m’a fait réaliser, que bien que nous ayons l’air d’être seuls, nous ne le sommes jamais, de plus en plus de preuves synchrones déboulant dans ma vie mieux relâchée (et mieux surveillée finement).

Comme d’être conduit à regarder ma montre dès qu’elle indique deux chiffres pareils (comme 11h.11 ou 22h.22)…, ou de dire l’ange du parking actif, plein de synchronicités matérielles laissées venir après les avoir exprimées en voulant plus d’harmonie vécue pour tout. Que de preuves n’arrêtant plus dès lors…!

LES DÉFIS « INSURMONTABLES« …? NON, NE JAMAIS Y CROIRE ET N’ATTENDRE QUE DE DIVINES SOLUTIONS !

Ainsi, la médiumnité de la part de ma part haute, des aides célestes n’est venue qu’à partir du moment où j’ai exprimé copieusement vouloir ne plus me sentir « seul » et d’être finement aidé DANS LE RÉEL (sans la secte ‘Rael-rien-en’ ou celles à râles officiels) à la suite des drames familiaux qui me mettaient sur le dos les trois enfants de ma sœur…, dont un autiste.

Mon beau frère avait voulu jouer l’important responsable stressé (pourtant pas du tout de ce tempérament-là) et ma sœur de jouer la continuelle inquiète trop responsable de ses proches, de ses enfants, d’où toujours stressée (en essayant de le cacher) sans le libérer… Elle-même partie trop tôt avec un cancer à l’utérus (lui signifiant de mieux voir la maternité et le libre-arbitre d’âme de ses enfants…, pas facile avec un autiste, même léger !).

L’âme, pour sa part, verrait les choses bien différemment, plus du côté d’expérience de gestion fine de conscience à ne jamais tant négliger, en sortant des routines mentales phobiques ( uniquement d’incomplètude, de solitude, d’adversité…, etc) que tant d’entre nous cultivent…, trop souvent sans même vouloir les reconnaître, ni d’exprimer vivre le strict opposé, l’inverse !

D’où les averses et crues incessantes actuelles qui font que la planète Terre nous rappelle à nos devoir essences-ciels de bien nous dire pour tout, sans débander et contempler uniquement nos blessures karmiques (le véhicule ‘cars-mis-queue’ n’y étant pour rien, je le signale aux possesseurs de 4X4 et de remorques traînant un lourd ‘passe-sait’ derrière eux)…

Non, nous ne sommes jamais seuls ! Et si égoïstement, nous voulons copier le passé bêtement, sans réfléchir, avec des jeux de sexe étroits et en faisant trop de gosses…, des stress inévitables s’accumuleront pour tous.

Pour les pères et mères  déjà, avec des naissances de plus en plus de travers, et ce sera la décadence presque inévitable de toute une population mondiale soumise à trop de vies folles, de pollution et de bruits incessants, trop pressée d’en finir qui ne voudra une fois de trop rien observer, comprendre et gérer de mieux en mieux, en cessant de faire les parcellaires prétendus spécialisés ou « supérieurs ».

Pour M’a part (Gaia), jeu sait que ceux ne sonde que des sue-pets-rieurs !

Notre âme, la seule à subsister, restant inaltérable et éternelle, ce qui pourrait paraître injuste…, mess / messes…, quilles noeuds laids passes ! –

http://terrenouvelle.ca/Messages/2013/08/16/les-relations-et-la-sexualite-en-cinquieme-dimension-par-adama-aout-2013/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Automatic translate / Choice your language…

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 autres abonnés

Mise en garde de confidentialité « aise-OH-tait-risques » ;

  • Touches « Ctrl » ef « + » apppuyées… = AUGMENTATION taille du texte
    – DIMINUTION TAILLE TEXTE : =
    Touches « Ctrl » ef « 0 » (zéro)
    !*!*!*!*!*!*!*!*!*!
    Aide inconditionnelle en tant que MEDIUM plein d’humour (« mes dits hume », utilisant la méthode Coué / JE SUIS affirmée, décrétée…, depuis ma sortie de corps vers cinq ans, ce que vous pouvez choisir de faire à tout moment…)
  • mail =ribu.ribu@free.fr

DROITS D’AUTEUR : Nul n’a l’autorisation de modifier ce blog (‘sueur-toux’… les ‘bonds hard-« riens » ‘… trop immobiles en ‘pris-errent’ !)

Tout extrait ne peut être traduit ou recopié ‘ail-heurt’…, sans citer le blog http:nouvelelvis.wordpress.com, et…, de ‘connes-firms-mets » qu’il a été créé par un ‘Langes sale’ ‘voile-laid’  terreau / terre-oh/haut hisse-te…, assis sur un nuage ‘rosse’…

Signes-nonnes, les foudres de zzz’US s’abattront ‘sueur’ ‘l’huitre’…, aaa-hhh l’horse … GARE…!§!

C’est du langage ‘crypte-tait’… ‘cells-lestes’… ‘ca-crée’… !§!

Articles dans l’ordre dits-vains… out presque !§!

%d blogueurs aiment cette page :