La Star du rock, vrai ange à nouveau

http://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-chikungunya-4143/

Comme les animaux le subissant n’ont pas conscience du virus, ils n’en ont pas les effets !

Tout est dans la conscience…, donc, dans le DEVOIR de S’AIMER PARFAIT, quelque soient les dites « atteintes » extérieures !

A tester ! Comme je le teste depuis pas mal de temps avec le su-cré (sucre…) sur mes dents, de mieux en mieux  auto-guéries, tout est dans le PARDON relatif à nos vues « d’imperfections » antérieures !

C’est équivalent au « PERMETTRE » (aux énergies de nous servir naturellement), au lâcher prise orienté !

_______________________________

Publicités

Comme j’ai été conduit à le faire dès l’enfance, en « un  trou de prise en charge » vis à vis de l’extérieur (cru « seul »), chacun(e) peut découvrir par lui-même que Sa Conscience cherche à le diriger vers la compréhension BÉNÉFIQUE, BIENVEILLANTE de devoir se comprendre dans une attitude d’ouverture large, vers PLUS DE CRÉATIVITÉ CONTINUELLE à anticiper et dire d’avance. Telle qu’on la désire obtenir, juste et suffisante. Pour vérifier ensuite que tout s’organise bien tel derrière par la suite, et même parfois anticipé très finement… (La Conscience Universelle reliée comme nous au niveau quantique à « Tout ce qui Est » veille au grain…, mais en respectant scrupuleusement et à tout instant notre libre arbitre, le mieux étant pour Elle  la créativité personnelle plurale…).

Cette capacité de « suivi exact intérieur » est toujours et assez immédiatement vérifiable en des intentions simples de la vie pratique de tous les jours…, à  condition  de se voir avec un Mental Supérieur qui détient les clefs spatio-temporelle non linéaires d’une telle aide créatrice constante et parfaite.

Le désir universel est la Perfection Créatrice de chaque conscience, même de celle de La Vie animale !

LA TERRE EST DONC UNE ÉCOLE DE CRÉATIVITÉ CONTINUELLE, MAIS POUR SOI D’ABORD, avec effet positif sur tous !

Notre système éducatif actuel s’étonne d’une perte d’intelligence depuis des décennies…!

Il est vrai que la vie urbaine isole et abrutit la créativité personnelle en « facilitant » tout (toux ?), en permettant, suscitant d’abord des gestuelles et comportements copieurs irresponsables. Sensés nous faire « rentrer dans le moule » de l’amusement débile et consumériste à la folie que le système nous tend pour en tirer « profit » sur notre dos (et sur celui de la planète et du vivant, vu les pollutions démentielles engendrées derrière, vite camouflées…).

Notre surabondance matérialiste et humaine est dans le défi de se retrouver rapidement en du PLUS VRAI PROPRE, voulant aboutir à une DÉMARCHE intérieure SENSÉE qui soit complètement différente des démarches « informatrices » seulement extérieures, mensongères (souvent trop déformatrices) éducatives et politiques, collectives, actuelles, immobiles sur place, plus qu’à nous raconter des rases…!§!

Remercions intérieurement ceux des abusifs (genre Bush, Trump, « Fillons à l’en-glaise »…), qui, sans le savoir, jouent à ces jeux excessifs pour nous mettre la puce à l’oreille (pas qu’avec un portable ou un « Hiii-faux-noeuds » , aux informations seulement collectives, il est vrai, souvent bien insuffisante et pas assez interactives comme celles attendues de l’intérieur !).

SAVOIR RAISON GARDER POUR VIVRE CORRECTEMENT SUPPOSE D’EN POSER LES INTENTIONS POUR SOI, CONTINUMENT MIEUX VOULU INSÉRÉ(E) HARMONIEUSEMENT DANS L’ENSEMBLE !

Cette attitude ouverte large pratique n’est pas qu’à effleurer du côté de notre esprit ! En pensant derrière : « Attention, j’aurai à « me battre », car le système est ainsi ! ». Là « innocemment », vous entrez dans le jeu des pouvoirs /poux-voir !§!

DEUX TYPES DE SOCIÉTÉ ÉMERGENT, complètement différentes !

1- l’une ACTUELLE en créativité matérialiste forcée,  débridée, ne faisant plus que des pollutions énormes par obsolescence programmée ! Sa « logique » imposée de forces par quelques lobbies…, virant à l’hypnose éducative restreinte dès très jeune sur des schémas de vie plus qu’artificiels…; étant « admis » qu’il faudrait « produire toujours plus » pour une surpopulation débridée… ; au lieu de travailler avec une totale lucidité sur la dérive initiale d’abord : trop d’humains / plus assez d’emplois / que des vies malsaines d’enfermés à vie !

2- A l »opposé, une société FUTURE équilibrée, posée, calme, ouverte, lente, respectueuse de tout (et du Vivant en premier lieu, à la créativité progressive intentionnelle remarquable, que le commerce ne fait plus que saccager et d’en abuser outrageusement !). Cette société aura vite à devoir vite travailler plus de discernement intérieur ! Ce n’est plus une option ignorée des philosophes ! C’est une obligation que doit traverser toute civilisation souhaitant réussir sans sombrer ! D’autres civilisations passées auraient finalement échoué par excès matérialistes égotiques, et obligé les forces cosmiques à intervenir avec à des changements continentaux énormes (Atlantide, Lémurie)… – messages d’une channel crédible le confirmant : http://www.ducielalaterre.fr/bases.

La résultante en est que nous sortons de nos impasses matérialistes dirigées, aveugles et sourdes sur les évolutions ou conséquences à venir (GPS intérieur…, etc), par affirmations d’être guidés à volonté, de manière précise, d’être informés (mieux qu’avec des bases de données et des sites web) sur les futurs les plus équilibrés souhaitables, tous unifiés en l’esprit intérieur quantique relié au « plan divin » parfait le plus probable.

Là ce n’est pas une utopie, mais une réalité que quelques chercheurs de vérités larges, comme moi-même, ont longuement testé depuis des années.

Mon métier fût un temps la veille technologique et l’information scientifique et technique. J’en connais tous les raccourcis copieurs et biaisés, toutes les failles et faiblesses, comparé à la GUIDANCE COSMIQUE INTÉRIEURE, très  nettement plus efficace (même parfaite, autant que nous l’exprimons souvent telle sans en douter d’abord…).

Car, votre créativité continuelle est littérale, toujours active et stocke en vos énergies interdimensionnelles tout ce que vous lui imprimez ! Vous ne pourrez jamais vous soustraire à elle ! Et heureusement, car sinon, tout irait vite vers un chaos grandissant, toutes les formes d’irresponsabilités possibles prenant le dessus. Ce que vivent ceux qui se contentent de croire à cela sans rien corriger… « d’art-d’hard » !§!

Déjà même, lorsque l’esprit humain cède de trop à toutes les auto-hypnose qu’on lui tend, il prend vite la direction de trop d’irréalisme croissant :

  • une femme enceinte lui fait perdre la boule ;
  • un uniforme militaire endossé à la va vite suffit à lui faire perdre sa tête…;
  • une marche au pas lui fait oublier de surveiller d’abord ses paysages et ses champs ;
  • voire simplement d’enfiler une tenue de « star » pleines de paillettes qui brillent sur estrade, ou un « cost-hume » de « pôles-hiiii-tiquent » (regardez les fins assez lamentables de nos « exemples » significatifs récents, tel James Dean, Elvis Presley, Marilyn Monroe, J.F.K. et d’autres…!).
  • Se sont-ils provisoirement « sacrifiés » en ces rôles exagérés (côté Mental Supérieur pour lequel la dite « mort » n’existe pas, notre conscience restant éternellement active… (comme vérifié par moi-même en sortie de corps), pour « jeter en pâture » à nos consciences facilement déboussolées matière à réflexion sur ces rôles excessifs, l’exposant à la face du monde, afin de nous alerter…?

Pour ma part, j’en suis persuadé / vraiment « perd »-sue-aha-d’haies !

D’autant que j’ai eu successivement deux exemples personnels de proches pour me le confirmer, en les rôles excessivement crus non couramment créatifs de ma mère, puis de ma femme, les conduisant à se « sacrifier » pour me démontrer que la créativité crue inactive ne conduit qu’à des dérèglements maladifs, hormonaux, d’organes et d’incompréhensions graves de soi !

Car tout avait concordé en ma vie (sur trois générations paternelles même) à ce que je finisse comme médium assez ouvert à l’informatique pour que je décrive tout ce que mon parcours technico-scientifique expérimental mouvementé, mêlé d’intentions soutenues de toujours évoluer vers mieux m’avait finalement, apporté de révélations et succès vécus simples et surprenants.

TOUTE SUGGESTION OU AUTO-HYPNOSE HUMAINE EST UN EMPÊCHEMENT A LA DIVINE LUMIÈRE ET EXPRESSION D’ÊTRE DU « JE SUIS PERFECTION AFFIRMÉE » !

Si vous vous laissez guider à consulter les discours des maîtres ascensionnés de ce site, vous découvrirez combien les suggestions humaines limitantes sont énormes, qui nous conduisent à croire à « des imperfections humaines » n’ayant aucun rapport avec la Lumière Parfaite de VIE qui cherche à nous baigner et nous enrichir d’en haut en soi.

Comme toute la société n’est basée que sur des suggestions, telle celle de ‘court-rire’ chez le médecin dès que ‘mes-dits-calent’, y croire avoir besoin de ‘mes-dits-ca-ment’ ; ceux divins et vastement souverains jamais employés d’abord, en premier lieu ; il se passe que vous vous imaginez devoir subir tous les maux que la société vous tend avec que des manques et aucune réussite intérieure pour vous prouver le contraire !

Régulièrement, vous recevez de la dite « sécurité sociale » des alertes vous demandant d’aller faire un test pour tel ou tel type de cancer que vous risqueriez d’avoir. Rien qu’en vous le suggérant, faisant abstraction de la Source Lumière de Vie parfaite, infinie Guérison déjà présent en haut en vous pour vous guérir constamment (si vous l’acceptez), tout ce système soi-disant plein de bonnes intentions n’est qu’une énorme perversion suggestive auto-hypnotique pour vous pousser à démissionner de vous-même et à vous croire vulnérable !§!

(c’est pour cela que j’introduis le symbole du caducée entre plein de points d’exclamation, symbole qui figure cette descente de Lumière parfait à désirer exprimer puissante, naturelle et constamment active en soi !§! )

Dès lors, votre créativité naturelle choisie est réduite à sa plus simple expression, diminuée au maximum, car l’on vous prétend que d’être « athée » serait le plus pragmatique. Afin de vous exclure de ceux qui cherchent à se penser mieux, en quête de leurs meilleures expressions d’être. Quitte à croire devoir passer par l’enrôlement ridicule de « religions » sectaires à rituels dualistes inquiétants, qui ne relient rien de vos DITS-EUS et des résultats probants qu’ils pourraient vous procurer en guérisons naturelles renouvelées. Alors abusivement traitées de « miraculeuses » ou d’exceptionnelles pour vous dissuader de vous en servir couramment, comme ce serait normal de le faire !!!

La société « hume-haine » est donc au travail forcé nécessaire sur la reconsidération complète de soi, sinon de croire devoir subir un fatalisme « de bon aloi », tel que la société toute entière se présente sous le prétexte esclavagiste de faire du fric !

Mais, là aussi, il s’agit d’une suggestion auto-hypnotique à devoir soi-même déficeler, découdre, afin de ne pas finir dans des situations inextricables !§!

LES AUTO-HYPNOSES COLLECTIVES MAJEURES, QUELLES SONT-ELLES ?

Si vous admettez le fait que toute création (qu’elle soit individuelle ou collective, voire planétaire), commence à se former par des suggestions répétitives (que certains nomment formes pensées pour faire ‘aise-oh-tait-risques’…), vous touchez du doigt (le central/râles…) la valeur de l’école de formation Terre (que je nomme T’erre sous la poussée de mon Mental ‘Sue-pets-rieurs’…).

Pouviez-vous vous douter que le réchauffement planétaire était réversible rien que par quelques affirmations ciblés répétées jusqu’à vous mettre en colle-ère ? Non !

On ne vous a jamais soufflé en vous donnant le biberon que toutes vos pensées créatrices (mêmes celles crues « insignifiantes »…) portaient leurs fruits, parfois véreux ou tombés prématurément, comme ceux d’un noyer que je rencontre en mes promenades quotidiennes (pour garder la forme et me répéter parfait en mes mouvements de gymnastique !).

Remarquez au passage que même les biberons ne sont plus garantis inoffensifs quand en plastique, et si vous y croyez de trop gare à vos cellules !§!

VOULOIR S’EXCLURE DES LEÇONS DE CRÉATIVITÉ, PERSONNELLES ET PLANÉTAIRES NE DONNE RIEN !

Si l’on a, avec notre libre-arbitre stellaire, choisi de venir s’incarner sur Terre en des conditions apparemment très difficiles, ce n’était pas pour jouer les désabusés, les défaitistes, une fois arrivé, et de suite le pouce dans la bouche, croyant bon de se taire !§!

J’ai fait l’apôtre du réaménagement paysagiste nécessaire pour tout sol et pente de terre asséchée, en érosion rapide sur cette planète , ce n’était pas pour des prunes !

Pour que tous les humains (les rares voulus jeunes et lucides, sportifs et encore en forme à tout âge…) cessent de préférer jouer à des jeux virtuels sur écrans, ou ‘prêts-ferrant’ ceux ‘inn-trous-V-able’ de sexe en folie et de bouffe sales et artificielles incessantes.

Ma guidance haute à parfaitement bien fonctionné en ce sens, mais les auto-suggestions planétaire de dépendance paresseuse à toute forme de technologie polluante (voulue distrayante mais complètement inutile tels les drones…, entre autres gadgets vous faisant oublier vos facultés intérieures de voyages astraux…, ou de guidance affirmé parfaite sans G.P.S.) prouvent que cela ne pouvait suffire !

Aller tirer l’eau du pluie de nappes phréatiques restées propres, sans passer par une bouteille d’eau en plastique (poreux et disséminant le pire côté génétique perturbée, tout comme les biberons…!§!), qui sait encore le faire, sans passer par une compagnie des eaux privatisée hors/horses… de/deux… prix/pris ?

Qui veut faire paix élastique verte, au lieu de collectionner des plastiques de tous côtés, les jetant aux bords des routes sans vergogne, ne voulant pas comprendre qu’ils finiront tôt ou tard dans l’eau qu’ils boivent ou que la faune qu’ils mangent boira !

L’on nous enferme de tous côtés en des jeux restreints débiles prétendus spécialisés et aveugles « du reste » qui nous entoure ! Ce « reste » n’en est pas un, ni un « rien » négilgeable…,  mais le TOUT à scrupuleusement bien traiter et respecter !

N’est-ce pas pour nous pousser de toutes les façons possibles à ne pas croire ce qu’on nous tend et d’apprendre à co-créer mieux et plus vrai, plus propre et sain, plus vivant et vigoureux de tous côtés ? Les lois cosmiques de la vie nous y obligent, que nous le voulions ou non !

NOTRE CORPS PHYSIQUE ET LA PLANÈTE SONT OBLIGÉS DE NOUS RÉPONDRE SCRUPULEUSEMENT, AU DOIGT ET à L’ŒIL !

Si comme de pseudo-scientifiques tendent à vous le faire croire, vous gobez qu’une météorite pourrait venir du nuage de Thor (à tort ?) par collisions successives « hasardeuses » avec d’autres…, pour s’écraser sur la Terre ; alors, vous entrez « de plaint pieds » dans la suggestion catastrophique qu’ils cherchent à  vous faire croire pour d’abord vendre leur job de chercheur qui n’arrêtera jamais / ‘jam-mets’… de ‘cher-cher’ !

Pour eux, peut importe si vous aller en chier et tout payer trop cher ensuite ! Ils ne comprennent pas que de manipuler ce monde leur retournera exactement ce qu’ils auront créé de pire, une fois arrivés en leur vie suivante… Peut être pas sur Terre d’ailleurs, mais dans un monde rendu pire encore !§!

Les mêmes vibrations de conscience se retrouvent et s’assemblent tôt ou tard !

Mon drogué de beau-frère, qui se nommait Sain & Tienne…, bourreau de déséquilibre au travail, se l’est prouvé en changeant d’avion à cause d’une rage de dents (dents = décisions d’être !) pour trouver son altère-ego en tant que pilote surmené de jumbo, lui aussi drogué « pour tenir », qui ne voyait même plus son altimètre (halte-hii-Maître !§!)

Ces dits scientifiques « bien informés » (mais pas de l’intérieur…, que de l’extérieur !) veulent-ils admettre… que les lois cosmiques gérant les réalités stellaires fonctionnent comme des roulements à billes et ne se trompent jamais ? Non, ils sont trop prétentieux et sûr d’eux dans leur domaine (dôme-haine ?).

J’en ai prétendu être un, de pseudo technico-scientifique bien informé (et déformé par une science uniquement matérialiste à recherches insolubles…), alors je sais de quoi / couacs… jeux parlent !§!

Comment est-il possible de prétendre avoir à chercher du « nouveau », alors même que les autres dimensions invisibles (quand elles le veulent, par précaution, et sans prêts-caution’ss), déclarées situées en dehors de l’espace et du temps (« …dur tend ! » dirait Aille-bée-erre En-se-teigne ?) ont eu des milliards de milliards d’années pour tester toutes les lois cosmiques et de les affiner à la perfection, afin de nous les retourner à chaque fois juste à temps ?

Questionnez-vous du pourquoi Stephan Hawkings (oh king en sa vie antérieure ?) n’arrive pas à s’auto-guérir, alors qu’il suffit de le répéter en se voyant amour…, jusqu’à un résultat effectif en soi. Déjà ici sur Terre ! Et pas à chercher la petite bête aux « dieux » dans les cieux !

Besoin d’études complexes pour arriver à ces réussites maintenues à vie.

Ça coince…, en / hante effet / Elf-fête !§!

Autre exemple : ma douce épouse Josette (aux énergies hautes par son prénom, comme le mien et celui de Jeanne en 22/4), aura préféré nier les énergies intérieures et naturelles de la planète que son corps figurait à la perfection (Eau, biologie de la Terre, Feu électronique, Air en ne respirant jamais assez) et jouer « la scientifique complexe » à l’adolescence, jusqu’à faire anorexique et complètement détraquée du côté de son troisième-oeil couché du mental supérieur, situé à l’hypophyse (chez elle calcifié et opéré à 32 ans).

Lui même observant  tout d’en haut, et qui ne peut intervenir qu’avec notre accord aimant, nos intentions ciblées de coller aux Lois du Vivant !

Elle ne s’est un peu remise que quand elle a recommencé à s’aimer plus simplement, lâchant des études complexes inutiles, en m’épousant.

Mais cela ne dura qu’un temps, car croyant de trop au DOUTE SCIENTIFIQUE admis correct (connerie… énorme !§!) elle ne fit pas le travail constant (avec la flamme violette) de dire sa flamme d’en haut active avec amour et guérison voulue assurée, maintenue en se bougeant à fond pour se le démontrer RÉEL !

_______________________________

ÉLÉMENT AIR !

Les channelings de ST GERMAIN sur les éléments planétaires, (discours de…, I AM) du site htpp://terre.nouvelle.ca me paraissent vrais, car ils reflètent exactement ce que j’ai vécu, bien avant de connaître ces textes.

En particulier pour l’élément AIR !

Vers 1992, j’avais fait une longue méditation assis dans notre jardin de l’Essonne -Gif), en voulant voir le ciel parfait et complètement purifié (très nécessaire là-bas…, car le programme immobilier, bien que paysagiste, était placé juste dans l’axe d’une piste d’atterrissage d’Orly, les jumbos crachant leur poison mortel juste au dessus de nos têtes…, les accidents cardiaques à fleur de poitrine !§!).

Au bout d’assez peu de temps, L’ENSEMBLE DU CIEL m’est apparu couleur VIOLET, d’une façon complètement uniforme !

Comme si l’on avait peint une sorte de laque non brillante dans le ciel.

ÉLÉMENT EAU !

Notre société est de plus en plus à interactions quantiques intriquées (état fin de l’informatique où les données et la conscience sont reliés entre elles au delà de la physique classique et des notions d’espace et de temps). Ce qui implique, pour cette physique fine, infiniment petite, atomique, que TOUT est relié, y compris notre esprit, nos intentions !

Les scientifiques s’évertuent à nous faire croire qu’il n’y aurait que « la voie matérialiste difficile » pour explorer et manipuler notre réalité… ( http://www.rtflash.fr/premier-controle-quantique-d-molecule/article http://www.rtflash.fr/jusqu-ou-physique-quantique-expliquera-t-elle-monde/article ), alors que celle-ci est depuis toujours multidimensionnelle, avec par sécurité contre les esprits créatifs dangereux…, plein de faces cachées plus nombreuses (d’où « l’incompréhension » théorique et la recherche factice de « l’énergie noire ») !

Cela s’explique des plus simplement : la créativité d’Ensemble ne peut être qu’harmonieuse ! Sinon impossible !

Une preuve scientifique récente très parlante (mais pas que pour les USA), sur l’excès mondial de production de SO2 influant directement sur les sécheresses !

Les anciens savaient pleinement et harmonieusement coopérer avec les éléments, en priant ou en faisant des rituels, tel que FAIRE VENIR LA PLUIE !

En période estivale, où les sécheresses augmentent, pourquoi ne pas le faire par l’esprit, chacun s’imaginant à tort le faire « séparément ». Oui, les éléments de la planète nous relient car sur le plan intrication quantique, nous en sommes matériellement issus physiquement en la matière de nos cellules. Nous appartenons en naissant de facto pleinement à ce monde !

ÉLÉMENT FEU !

Craindre les sécheresses, les canicules est donc une erreur ! Car, cette auto-hypnose est alors pleinement active !

Tout est obligé d’être entièrement  et constamment, même systématiquement pris en compte de nos croyances et pensées, par la réalité planétaire d’ensemble !

Rien ne nous empêche, par exemple, côté chaleur solaire, de vouloir préférer voir l’élément « FEU » adouci !

Afin de réduire les canicules !

Cette injonction quantique de notre esprit est obligée de se suivre d’une effet équivalent, car la physique quantique est ainsi. Rien ne peut s’y dérober ! Nos vues spirituelles sont toutes créatives, même l’esprit « cru au repos » !

ÉLÉMENT TERRE !

En février 69, jeune coopérant au Maroc aux Chemins de fer (ONCF), pour y dessiner le tracé d’une ligne nouvelle à l’aide de l’informatique débutante (gros ordinateur IBM, et données reportées sur cartes perforées, pas simple…), il y eût soudainement un SÉISME en fin d’après midi (épicentre en mer proche de Lisbonne – 7,2 sur l’échelle de Richter), le ciel d’abord chargé d’électricité statique, soudainement échauffé anormalement, avec des éclairs secs dans l’air (un peu comme lorsque l’on a une décharge en frottant des pieds sur du synthétique le doigt rapproché d’un meuble métallique).

Ayant lu juste avant un livre d’Haroun Tazieff sur la question, je ne pris pas peur (tout en claquant des dents à cause des vibrations croissantes, les meubles valdinguant sur place, l’immeuble craquant de ses armatures…), et criait : « C’EST ASSEZ ! »

Instantanément, ce séisme cessa, s’arrêta ! J’en restais presque bouche bée !

SUR TERRE SOYONS ENFIN RESPONSABLES DE TOUT, AU LIEU DE JOUER BÊTEMENT AUX… « IRRESPONSABLES PARTIELS, SECTAIRES QUI NE S’EN SORTENT PAS » et qui n’arrivent à rien…, tout vu au pire en premier !

Terreau-hisse-te ne peut jamais être compensé par des actions terroristes, etc…

Des politiques partielles, irréalistes (genre celle de Trump et autres, à découpages partiels faux et trompeurs…) ne peuvent jamais occulter notre responsabilité planétaire d’ensemble face aux grands équilibres des éléments, tous rigoureux et fragiles, complètement nécessaires au vivant !

Des comportements agricoles et forestiers stupides ne pourront jamais s’opposer aux grands équilibres durables et HUMIDES que LA NATURE NÉCESSITE !

_______________________________

L’INSPIRATION INTÉRIEURE CHOISIE…, LA CLEF ?

Nous ne sommes plus sans savoir que Nikola TESLA fût inspiré à temps pour développer les machines électriques tournant fonctionnant en courant alternatif (sa mère l’avait poussé à développer cette acuité intérieure).

Je procède moi-même/m’aime…, ainsi, depuis plus de 25 ans, pour obtenir toutes sortes d’informations que j’estime utiles à moi-même comme à ce monde (qui fait de trop la sourde oreille intérieure !). Autant pour des informations climatiques et paysagistes, que de gestion intérieures de soi, ou même techniques pour des innovations propres (voir les liens sur ce site).

Le film « L’invincible », relatant l’histoire extraordinaire de Louie, jeune coureur à pieds venu aux olympiades de Berlin, puis militaire US durant la dernière guerre mondiale, nous montre, à travers cette histoire vraie, que celui qui ne se sert pas de son intuition haute (vue pleine de sagesse cosmique déjà là) risque fort de jouer au dur, comme le jeune japonais caporal chef en un camps de prisonniers où Louie fût enfermé.

Pour Louie, ce n’est que lorsque qu’il se résolut à dialoguer avec sa part divine haute (pour moi mes ‘dits-eus’…, et pour lui « dieu », mais à contrecœur…) qu’il obtint d’être sauvé par les japonais dans une mer déchaînée, suite à l’amerrissage forcé de son bombardier.

LA QUESTION DE FOND : FAUT-IL ATTENDRE LE DERNIER MOMENT, DANS LES INSTANTS LES PIRES, POUR FAIRE CONFIANCE à CETTE GUIDANCE INTÉRIEURE DÉJÀ LÀ ?

La réponse est simple : cette aptitude existe de naissance en chacun de nous, et donc, l’idée d’avoir besoin ‘d’élus de dieux’, de « permission divine » est absurde. La physique quantique multidimensionnelle fonctionne DÉJÀ ainsi !

Vous pouvez même le vérifier en interactivité complète pour des réponses simples, telles que : « Je sais où j’ai laissé mes clefs »…, etc.

ANGE = ‘EN-JEU’ ? LEQUEL ?

« C’est une ‘Bonn’ question ! » dirait Angela M’erre-qu’ailes’ !

Le jeu absurde de Kim Jung Un en Corée du nord (‘corps-raides’ de jamais assez bouger en sports fréquemment pratiqué pour rester sain de corps et… ‘d’aise-pris’…, l’esprit libre vu créatif ?) nous démontre qu’il est absurde, pour une civilisation mieux informée de se figer sur des attitudes issues de l’histoire, du passé. Alors que ces époques furent toutes sujettes à la peur, la survie, les conflits créés de toute pièce par ceux voulant finir en costumes de chef à l’ego monstrueux…!

Le naturel, celui quantique en physique, est déjà multidimensionnel et interconnecté à tous niveaux universels possibles. Ni besoin de GPS ou d’ordinateur implanté maladroitement dans le cerveau.

Le ‘SERT-VAUT’ / CERVEAU est déjà là pleinement actif au niveau des énergies fines de l’ADN lumière (10 brins fins et quantiques en dehors des 2 biologiques, nous dévoila les channelings de Kryon/Kryeon…).

Douce chanson de la réalité parfaite que tout grand chanteur d’OPERA / d’HAUT-PAIX-RA pourrait mettre à son actif (sans se réduire à faire OPERA en ‘Haute-triche’… en une vie sans bouger se résumant à l’utilisation forcée d’un seul sens…, sans se penser infini en terme de sens cosmiques…).

J’écoute sur F.M. l’appliqué en ‘franc-chais’ chanteur autrichien baryton Wolfgang Holzmair 

qui se la joue en rigolant « vraie » ‘SAIN-FAUX-N’Y’, mais passe de ‘Shoes-béees-errent’ louant le travail avec ‘Cas-RAY-en’ (tel que je la joue sur le terrain humide…(?), deux fois par jour à beaucoup bouger en moyenne montagne encore à peu près propre ! La seule vraie façon de t’Ra-vaille-est…!).

Travail de relâchement dirigé, plus que de concentration ?

A vous de le tester à vie, plus relax et déclaré, décidé « LIBRE », laissant les choses venir, voulues parfaites, harmonieuses de tous côtés, à tout moment ! Alors, les synchronicités multidimensionnelles sont présentes en continu, douces, imperceptibles (celles chères au célèbre Carl JUNG ! Autre inspiré remarquable…!).

_______________________________

Il est prouvé que tout enfant déborde d’imagination et d’idées nouvelles jusqu’à l’âge de 6 / 7 ans, si on lui laisse le temps d’ouvrir sa conscience, de rêver, de lâcher prise, tout en le stimulant avec des activités variées. Alors, moins dans le jugement que l’adulte, il devient capable de recevoir de l’information de ses vies passées, d’ouvrir ses champs de conscience, de percevoir des réalités nouvelles et différentes.

Cette attitude n’est sollicitée chez l’enfant que depuis peu, grâce à l’étude comportementale enfantine conjuguée à celle de l’observation par IRM et autres moyens du développement cérébral et psychique. La puériculture, les puéricultrices tendent à aller cette direction holistique, plus par intuition personnelles comme guidées par l’envie d’élargir les potentiels d’apprentissages et de haute conscience de soi…!

Par contre, les centres de rééducation ou de gestion des handicaps sont trop souvent à la traîne pour toujours favoriser chez les jeunes des attitudes décidées d’autoguérisons affirmées et responsables, toujours avec la question lancinante de jobs « durables » ne changeant rien…, à préserver !§!

  • NOTRE SOCIÉTÉ TOUTE ENTIÈRE BLOQUE SOUS LE JOUG DE CETTE QUESTION D’EMPLOIS « DURABLES », que des revenus de base, conditionnels (comportements écologiques équilibrés et doux) et distribués mondialement, pourraient résorber bien plus facilement.

Les enfants…, plus du tout mêlés à la nature, pieds nus dans l’herbe ou baignés en des torrents d’eaux fraîche vivifiante. Que les publicités d’immeubles à le leur vendre faussement sous des appellations alléchantes / ‘all-lèche-chiantes’ « les vies » en résultant !

Et derrière, dès le primaire et le collège, l’on retourne au formatage classique « d’études » partiales, trop spécialisées…, qui pour la plupart ne serviront qu’à aggraver dans le futur des attitudes individualistes frileuses, protectionnistes, élitistes ou sectaires, sur des spécialisations outrancières inacceptables pour favoriser une gestion planétaire complète, autant globale que locale !§!

Ce qui manque à notre société, beaucoup trop tournée vers la copie des comportements  mensongers du passé…, est ce développement psychique ouvert vers des potentiels futurs plus larges, plus structurants pour l’évolution  bienveillante et harmonieuse, psychique et physique humaine, que de simplement savoir lire, calculer, manipuler les énergies les plus polluantes et autres déviations artificielles du genre… (que j’ai dû étudier en tant que technicien de bureau d’études, féru de sciences en « tousse » genres…).

Nos sciences sociales devraient être tournées vers plus de créativité dite « infantile », capable de pousser tout enfant à rechercher des concepts de société idéale, des concepts toujours plus évolutifs, sans plus se baser sur le figé du passé (tout en l’intégrant quand même, comme une base de savoir à faire évoluer…).

C’est une très différente façon d’aborder la société toute entière qui émergerait de telles attitudes acquises dès l’enfance. Les jeux mêmes ne seraient pas figés, pas basés sur des règles déjà inscrites d’avance. Ils seraient constamment évolutif pour éveiller l’enfant et lui permettre d’avoir une psyché et des affects ouverts vers toutes possibilités nouvelles capables d’inciter à améliorer plein des problèmes qui bloquent actuellement les consciences sur Terre, entraînant des dérives sans fin…

En trop de domaines, d’activités, nous nous contentons de copier, de croire à ce que les systèmes « en place » nous disent, nous vendent, sans assez remettre en cause en douceur les « états de faits ».

Toute société est obligée de se remettre en cause pour évoluer. Elle peut le faire de façon harmonieuse seulement si le plis est pris dès l’enfance, vu comme un comportement naturel et souhaitable.

En nos dérives de la société actuelle (devenue injuste), ces dérives sont issues de schémas psychiques bloqués sur des faux concepts parcellaires rassurant mal étiquetés.Les étiquettes de produits bio n’y suffiront pas, surtout affichés sur des excès d’emballages pas dégradables sans conséquences de pollutions additionnelles graves !§!

L’abus de fibres synthétiques semble « servir », comme en toute autre industrie et domaine,  la compétitivité aveugle des entreprises de filature et d’habillement à très court terme…, mais certainement point une planète gardée propre sur le moyen et long terme… Quels sont-ils, si ce n’est juste ceux d’une génération qui vient, déjà née ? Nos propres petits enfants pour beaucoup de ceux du baby… boum !

Et re boum ! Pire que le nucléaire en ses conséquences sanitaires, planétaires, mondiales, à pollutions quasiment invisibles plus récupérables !§!

Le « LIBÉRALISME » en est un de dogmatisme de trop…, dès lors qu’il favorise outrageusement tous les excès égoïstes les plus invraisemblables des riches au dépend des pauvres !

Tout comme pour les politiques de prétendre « partir en campagne », pour vendre plus de béton, de machines agricoles, d’Airbus pas électriques, etc…et de prétendre fonder des partis « qui marchent » ou qui seraient « en marche » alors que leurs élus plus qu’immobiles « à vie »…

Moïse…, lui au moins…, avait su pousser son peuple à marcher…, pour comprendre les déserts et leurs défauts…, sauf que la terre promise / « pros-mises » aura vite pris le dessus (d’oeufs sucent, ceux de fat-bergers ?).

A quoi nous sert maintenant de nous déplacer bêtement, pour retrouver autant d’abus ailleurs, de pollutions, de surpopulation, de chômage, de misère, et d’en rajouter une couche « rien » que par nos voyages polluants en trop et notre présence de « grand » consommateur follement abusif de… « ce que l’on en trouverait pas chez nous » (fausses potions magiques à cornes de rhinocéros et organes de primates rares en moins) ?

Cons-sommes hâteurs ? Bonne question à Bonn et ailheurts, AÏE  !

Prenons le simple exemple des embouteillages péri-urbains, devenus colossaux et si nuisibles : un simple aménagement des horaires plus répartis sur l’ensemble de la semaine suffirait déjà à les diminuer, doublé du travail numérique à distance et de la conception de véhicules légers en tandem, profilés, électriques, stables et inclinables pour aller travailler, car généralement seul dans chaque véhicule. Des voies d’autoroutes leur étant dédiées, que de places en plus !

Le concept de la famille ayant « tous les droits de procréer » en est un autre…, dès lors que la surpopulation menace l’équilibre vital local puis global de la planète ! Cela gravement, et presque irrémédiablement à l’échelle de deux générations humaines, comme nous l’avons fait avec les « trente glorieuses » et ensuite, sans rien assez rectifier à temps !§!

Notre société bloquée ne connaissait jusque là que la négociation ou l’affrontement pour tenter de résoudre tous ses problèmes, en se figeant sur le territorial et les intérêts partiels des peuples, sans approche globale préliminaire… A l’évidence, ce n’est pas suffisant ! Cela ne fonctionne pas. Ce n’est pas en endossant un uniforme militaire, même avec un casque bleu, que le psychisme des peuples change !

Il a besoin d’une stimulation d’ouverture mentales recentrées et fréquentes, sinon constantes dès l’enfance, et en commençant d’abord par les pays à problèmes graves, dont le système éducatif devrait changer du tout au tout. Pour que les enfants reviennent à une créativité saine, sans crayon ni papier…, mais avec les outils qu’ils créent avec les matériaux naturels renouvelables que nous offre Dame Nature !

Notre tendance actuelle d’aller vers l’artificiel, la techno, le speedé, le fast (food) atteint déjà ses limites en terme de pollutions (pour certaines presque insurmontables…, comme celle des nappes phréatiques jusque là propres, mais impossibles à rattraper si salinisées ou polluées…) !§!

On le voit avec les élections biaisées, le seing blanc inconditionnel laissé aux politiques qui nous mentent avec des promesses irréalistes, que tout ce qui est basé sur le passé, sur l’acquis ne peut plus convenir, perdurer, sans certains changements rapides à faire !

Il en va de l’abandon de fausses religions extériorisées à tort comme du reste… Nous sommes tous pleinement responsables des croyances et trajectoires prises très mal anticipées en copiant l’existant. RELIER LE TOUT en plus de cohérence ne peut se faire qu’en soi d’abord, pas en copiant les autres !

Les enfants nous le prouvent, en lâchant très vite les jeux collectifs excités pour retourner à des introspections calmes, réparatrices !

Où COMMENCE UNE « CIVILISATION » ?

Elle ne démarre pas, à l’encontre de ce que prétendent ceux « au poux-voir », sur des actions collectives, mais d’abord sur des idées originales individuelles de créativité harmonieuse pouvant ultérieurement faire consensus (ou pas).

C’est le cas, par exemple, de l’idée de revenu de base versés à tous ceux qui en ont besoin, dit universel, qui en fait ne devrait pas être versé par des Etats à leur « bon » vouloir, mais bien plus être mondial et versé par l’ONU…!

Aide conditionnée d’actions réelles sur le terrain pour aider à la création d’une civilisation plus naturellement durable et viable, propre et en PAIX, vraiment soucieuse de son environnement VITAL !

NOTRE CIVILISATION, NOTRE SOCIÉTÉ CONDITIONNÉE PAR DES DIKTATS STRUCTURELS FIGÉS, TROP COMPLEXES ET INJUSTES, NE FONCTIONNE PAS !

Il suffit de voir le nombre croissant de chômeurs remplacés par des robots (eux pas taxés et pourquoi, puisque leur fabrication fait aussi augmenter les gaz à effet de serre…, et des déchets croissants au final, alors que le corps humain se dégrade vite à la dite mort…!§!).

Comme je viens de le constater pour une benne à ordures équipé d’un manipulateur automatique de poubelles, il suffit que cette poubelle soit mal placée en bordure de route en pente sur une pente inclinée vers l’arrière, pour que le robot la renverse ! Alors qu’un humain l’aurait prise délicatement et amenée correctement à la benne.

Là c’est le chauffeur qui doit descendre, de son poste de conduite, de ramasser tous les sacs éparpillés sur le bas-côté, et de replacer le tout correctement…! Preuve, s’il en fallait, que des robots ne peuvent jamais résoudre toutes les solutions non prévues, alors que l’homme le peut !

Au lieu de faire travailler nos jeunes sur leur maîtrise intérieure…, on les infantilise dès le plus jeune âge, les immobilise dès la poussette, pour qu’ils expérimentent le moins leurs capacités physiques, émotionnelles et mentales TOUTES ENSEMBLE !

LES JEUX COMPLETS à CRÉER POUR SATISFAIRE TOUS LES ASPECTS HUMAINS DE CONSCIENCE ET DU PHYSIQUE ENSEMBLE !

Nos jeux collectifs formatés par des règles figées sont pour la plupart très limités, sinon débiles. Ils n’entraînent que très peu la créativité d’être…, se résumant à acquérir des automatismes (placer un shoot au football, marquer un panier de loin au basket…).

De vrais sports du futur (comme un peu en piscine pour la danse aquatique) devraient solliciter par surprise tous les sens les plus importants (visuel, du toucher, de mouvements, ceux également conceptuel, stratégique, analytique, imaginatif, créatif…) en éliminant tout formalisme, toute règle imposée, tout terrain formaté. Cela, sur des circuits variables, constamment changeant, comme si l’enfant se perdait en des marais de roseaux ou dans une jungle, pour y travailler également son sens de l’orientation spatiale 3D, ainsi que ses capacités de résistance respiratoires et physiques !

Un monde où l’humain ne respire plus et ne se dépense plus physiquement dans le bon milieu vital est nécessairement conduit à sa perte, car l’humain devient inconscient de l’Ensemble, de sa fragilité à gérer, tout autant que pour son corps de même !§!

Depuis la prétendue « révolution » industrielle, c’est exactement ce que l’humanité se retourne, et de plus en plus avec des conséquences désastreuses sur tous les plans !§!

Les prêts tendus ne suffisent guère à faire le vrai compte du VIVANT DURABLE, puisqu’ils nous rabaissent à des vies d’automates phobiques enfermés chez eux dans un cadre toujours le même !

  • Et si… / haies scient…, nos enfants à grosses lunettes, voulant jouer de trop aux sourds et aveugles sectaires / « sec-terres » avaient choisi d’être les réincarnations de ceux qui n’auraient pas assez voulu voir et entendre Le Vrai, de l’intérieur, les vérités évolutives des enseignements planétaires du VIVANT GLOBAL…, une dite « dernière fois » ?
  • Et si, les mondes (exoplanètes en nombre infini et souvent renouvelées par effondrements stellaires) étaient faits pour toute autre chose que de s’amuser et d’en profiter ? Mais plutôt de faire créations expérimentales de conscience en plus, individuelle et collective, afin que nos âmes travaillent toujours plus la réalisation parfaite de monde débutant équilibrés, avant qu’ils parviennent à ceux de « lumière et de vie » propres et stables !

En tant que médium de La Source cosmique infinie de sagesse, choisie et admise en moi, c’est ce que je vous transmets « naturellement » depuis 1989. Mais d’autres le firent aussi bien, et peut-être mieux avant moi (sans y mettre tant de mental).

Comme en 1934 et avant avec : http://www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fascicule-55-les-spheres-de-lumiere-et-de-vie. Prétendre que nous soyons « seuls dans l’univers » discrédite les fausses religions qui ne relient rien…, afin de faire du pouvoir, de l’écrasement des consciences (celles aspirant à évoluer, grandir, en savoir plus de manière utile…, sans trop se divertir, se laisser leurrer, se traiter de dérisoire, etc !)… Foutaises à fous-thèses !§!

Maintenez au moins cette foi-là, car elle donne des résultats littéraux, souvent constants, si à les répéter tels, utiles, viables, réels, parfaits…!

_______________________________

La civilisation trop matérialiste et technologique actuelle, crue perdue sous bien des aspects de dé-responsabilisation personnelle et d’oublis de gestion de soi… (comme nous le démontrent les obsessions diverses à plans réducteurs cadrés excessifs) est trop souvent loin d’intégrer dans la vie de tous les jours, en pratique, la compréhension positive que toute est relié aux niveaux des énergies en présence (y compris de ceux des émotions et de la conscience, avec la loi d’attraction et des retours de cause à effet de ce que l’on croit « devoir » vivre…), comme le précise la physique quantique.

Les choix sont illimités…, l’inverse de ce que l’on cherche à nous faire croire (pour être enfin obligés de le travailler un peu mieux, plus dans des sens larges qui nous servent, autant qu’il servent les autres…, la planète…, le système solaire -si bien vus équilibrés et adaptables comme tout doit l’être pour évoluer…).

Test personnel : mon cursus de projeteur, de concepteur de pièces et de sous-ensembles mécaniques, puis par la suite, à devoir intégrer ceux-ci dans des ensembles industriels tels que des usines de plâtre, de cimenterie…, m’ont fait comprendre que chaque détail précis compte !

Tout du long des processus de conception industrielle, il faut CHOISIR ! Hors, en parallèle, j’ai dû comprendre que je devais CHOISIR mes redressements physiques à faire dès mon plus jeune âge, en raison de situations biologiques déficientes de départ (sinon à la suite d’accidents du trop bougeant que j’étais, prêt à tester tous les sports possibles…, y compris « celui du balancement de hamac » qui entraîna une paralysie complète…, à corriger ensuite vite fait !).

Avec la pratique du ski, il faut faire des CHOIX : de pentes, de vitesse adaptée au terrain,  de pratiquer du « hors piste » ou pas, de monter plus ou moins haut, en des lieux risqués ou non, etc… C’est une très bonne école… de conscience !

Gare aux précipités et aux imprudents qui ne disent pas d’avance et à chaque fois ce qu’ils choisissent d’expérimenter en terme de sécurités attendues !

La plongée sous-marine l’est également, car le milieu des profondeurs est hostile à la vie humaine, et demande une rigueur particulière pour s’y aventurer, comme le découvrit notre précurseur Jacques-Yves Cousteau (le bien nommé : coule-s’tôt ?).

Ne parlons pas de la conduite automobile qui en nos temps actuels est une énorme initiation à la maîtrise de soi et assure ainsi un « écrémage » de conscience à multiples sorties d’incarnations (la « mort » n’a rien de dramatique…, j’en suis revenu dès mes cinq ans suite à une bronchopneumonie…= changement de niveau multidimensionnel de réalité, toujours avec la même conscience…, plus proches de l’infinie sagesse de « l’expérienceur – âme », si à le reconnaître possible)  !§!

POUR LE PLUS VASTE ENSEMBLE PLANÉTAIRE ET COSMIQUE.. QU’EN EST-IL ?

Théoriquement, malgré les réticences d’Albert Einstein vis à vis des mystères déroutants de la physique quantique, nous devons admettre que ce qui réussit dans « l’infiniment petit » a les mêmes réussites dans l’infiniment grand (mais différemment et à d’autres échelles).

Quand un esprit précis, ciblé, affirme « faire venir la pluie », il l’obtient (en persistant sans en douter et suffisamment longtemps dans sa visualisation englobant une grande contrée et les océans de manière large). Tout équilibre thermique continental vient des océans, et, du 35 fois plus efficace sur le plan de l’inertie thermique que l’air sec, à savoir  : L’EAU !

QU’EST-CE QUI INFLUENCE LE PLUS NOTRE PLANÈTE ?

C’est le SOLEIL, sa chaleur rayonnée par fusion interne, son attraction gravitationnelle et son effet de repoussement du vent solaire qui équilibre cette attraction gravitationnelle (en fin de vie un astre s’effondre sur lui-même et semble démontrer que la lumière stellaire est une pression antigravitationnelle, en quelque sorte !).

L’on sait également que la forme de L’ORBITE et l’inclinaison planétaire de révolution annuelle autour du Soleil ont une importance énorme dans le processus de régulation climatique !

SUR LE PLAN QUANTIQUE LIANT « TOUT CE QUI EST » (y compris la conscience créatrice précise ne doutant point de soi…), nous pouvons décréter que la planète détient les meilleures trajectoire et inclinaisons (favorisant la vie optimale) autour du Soleil, au lieu de se laisser aller à croire à des histoires de catastrophes que nous vendent des films de plus en plus exagérés et grotesques !

Cela ne « coûte » que LE CHOIX de nos PENSÉES choisies littérales !

Mon épouse sino-vietnamienne, pour se guérir de ses ennuis génétiques de naissance…, aurait dû ressentir qu’il ne lui suffisait pas d’aller faire des courses en trop à CHOIX-Hiii dans le quartier « chinatown » de Paris (13ème = le 4 de la matière que artificielle ou presque…), pour finir par rajouter dans nos poubelles plus d’emballages toxiques (en-bas-l’Âge ?), des nourritures sans plus de vitamine…, et trop transportées de très loin avec d’immenses pollutions faites !§!

Mais là aussi, sur Terre, il faut tenir compte des détails thermiques et d’agencement des sous ensemble que sont les océans, les continents trop secs…, à corriger comme le reste de nos dérives que l’on ne veut pas remarquer dès qu’on a un peu d’argent ! Ces refus de gestion personnelle et collective sont réels, imparables et non sujets à caution !

Toute négation « politique » de ces effets d’ensemble est de la manipulation des masses populaires naïves, incultes (de plus en plus peau-pue-l’air de fait… / d’eux « fêtent »…), de l’inconscience, de l’anti-science régressive, refusant l’obligation d’évoluer constamment en améliorant tout, ne laissant rien de côté…, et surtout pas LA NATURE qui nous supporte et nous fait vivre, ni notre « corps enseignant » qu’est notre enveloppe biologique).

https://greenjillaroo.wordpress.com vous en donne la méthode et les dessins

Regardez le film plein d’humour (tous ses films en sont plein…, et visent juste, finement, nos nécessités constantes de choix personnels intérieurs !) de Sandra Bullock  : The Crowning Moment – Miss Congeniality ! (FBI en enquête au sein de la manifestation « MISS AMERICA » (là, amers-rites-cassent ?)

Elle y insiste « lourdement » sur la nécessité de S’AIMER CONSTAMMENT (quel con est-ce cet amant ?) avant de céder à tous les jeux de scène costumés et dépendant des autres, en attentes insatisfaites de reconnaissances extérieures impossibles à assouvir…!

S’AIMER, c’est de constamment tout vouloir voir arriver pour SOI au PLUS GRAND BIEN, mais sans être naïf, ni trop vouloir aider, dans le travail intérieur de meilleure anticipation personnelle constante que ne veulent pas tenter nos proches ou nos amis ! S’ils préfèrent croire au négatif, se mésestimer, se juger abusivement, ils seront en apprentissage utile à eux, comme nous l’avons été…, même de vie en vie, si ayant vécu une sortie de corps comme moi-même, ils acceptent le fait de la réincarnation continuelle et éternelle !

Pourquoi mal débuter ou interrompre ce parcours de progression universel de notre âme, si riche si nous l’acceptons avec foi et humour, avec tant de surprises interactives (lorsque le mental limité s’efface, se radoucit, sinon se met en retrait)…

Je vous reporte donc à :

LA DRAMATISATION DU « DÉCLIN » DES CIVILISATIONS ET DES « DÉPARTS DE CE MONDE »…,

quelle erreur, quel abus, quelle tromperie  !

C’est la cause de tant de nos excès comportementaux et de nos errances sur Terre (TTTerre ?). Il n’y a pas à chercher plus loin dans les dérives des extrémistes radicaux prétendus élus de dieux, ou sur les plans individuels, des violences familiales et relationnelles…

La perte d’espoir d’une continuité de l’expérience de l’âme (elle certainement éternelle, à travers une infinité de vies de mieux en mieux comprises et gérées…, en une infinité d’exoplanètes autres que la nôtre) fait « tâche d’huile » avec les soubresauts d’incompréhension fébrile qui caractérise de temps à autre notre civilisation !

Les alternances de régression comportementale, éthique, sociale, avec ignorance de la responsabilité entière de soi…, d’avec les progressions techniques et d’informations, sont en totales contradictions face aux nécessités de gestion de notre monde (autant, à ne pas en douter, que de tout autre monde habité en cet univers ou en d’autres…).

Les mentalités stagnent ou régressent, comme on le voit à nouveau avec la radicalisation militarisée et l’insécurité grandissantes de notre époque avec toujours plus de recours aux armes dans la vie civile (…pas qu’aux USA !).

LA BASE DE CES DÉRIVES ÉTHIQUES ET COMPORTEMENTALES est L’ATTACHEMENT EXCESSIF à la croyance que la vie sur Terre serait « la seule expérience possible »…, alors même que l’on apprend de tous côtés que la vie « pullule », déborde en toutes les dimensions interstellaires, y compris dans les comètes de glace…, et que les planètes à zone orbitale habitable seraient infiniment plus nombreuses que cru initialement.

Avec tant de vidéos d’ovnis et de témoignages, il devient évident que nous ne sommes pas la première planète habitées visitées par d’autres civilisation extraterrestres (https://ummo-sciences.org). L’arnaque est de vouloir à tout prix nous le faire croire, pour nous maintenir dans un esclavage soumis de conscience à toutes sortes de peurs insondables tels des marionnettes.

Les manipulateurs du genre ne comprennent pas que s’ils insistent dans ces voies dégradantes d’influences sur les peuples, ils pénalisent grandement leur chances d’évolution des périples de leur âme en d’autres vies plus intéressantes encore…(https://www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fascicule-54-problemes-de-la-rebellion-de-lucifer).

LE CHANGEMENT DE PARADIGME EST à NOTRE PORTÉE, DE MANIÈRE DOUCE ET RÉALISTE !

Mon expérience personnelle en témoigne : je n’ai jamais voulu céder aux croyances à rituels costumés dramatiques imposés de l’extérieur (qu’ils soient religieux, politiques, traditionalistes, culturels, éducatifs, hypnotiques…, ou autres).

Bien des bénéfices en auront découlé ! Malgré beaucoup d’épreuves de vie, la perte de proches trop jeunes (à la quarantaine), la reprise de leurs enfants, une femme opérée au cerveau à l’hypophyse calcifiée d’une tumeur grandissante à 32 ans, j’ai assez bien su garder mon calme et refuser les refuges artificiels que la société nous tend de tous côtés.

CÉDER AUX MANIPULATIONS D’UN SYSTÈME QUI CHERCHE à NOUS EXPLOITER DE TOUS CÔTÉS MÉRITERAIT QUE L’ON S’Y ATTARDE EN TERME DE DISCERNEMENTS CONSTANTS !

Si j’avais dû croire à LA DRAMATISATION engendrée sur cette planète concernant le « DÉCLIN » DE CIVILISATIONS et « L’ANÉANTISSEMENT » présumé de la DITE « MORT », je ne serais pas resté et aurait choisi le suicide !

Heureusement, l’aide intérieure de l’âme avait tout anticipé, et, très scrupuleusement m’a permis d’expérimenter très jeune une « SORTIE DE CORPS », pour que je puisse comprendre la CONTINUITÉ DE LA CONSCIENCE (de l’expérience) malgré un « départ » temporaire de cette dimension physique (de très courte durée, quelques dizaines de secondes…), à la suite d’une broncho-pneumonie à mes cinq ans !

Mon père en fût l’instrument involontaire en me portant sur son dos (le mien partiellement découvert en plein hiver…!), le temps d’aller d’une maison de campagne louée à Aubergenville, près de Paris, jusqu’à la gare  (…à l’époque, en ces années cinquante d’après guerre, les voitures étaient rares, quelques unes de marque Citroën tout au plus peut-être récupérée de la gestapo).

Avec le Plan Marshall (« Marche n’aille ? » m’inspire la mésange bleue bien bougée sur ma terrasse) quelques années plus tard, reprit la folie (des années trente) de paraître en voiture immenses se « bouger correctement », avec le dégagement polluant qui en suivit (al publicité prétendant qu’il ne gênait personne et au contraire, faisait sourire et devenir divins ceux qui possédaient ces voitures chromées à ailerons… peu angéliques, qu’on s’empressa de qualifier bizarrement / ment de « trente glorieuses » !

Les cheminées au charbon, à fumer à la folie de toutes parts en nos trop chères viles villes…, pour nous asphyxier « à vie » encore et encore, afin de faire la fortune « démentielle / ciel de quelques rares égoïstes s’en arrogeant les droits exorbitants sans raison valable !§! C’est ce qu’on essaya de baptiser du qualificatif trompeur de « Haute Finance » triomphante « reposant » sur les cancers grandissants des générations à venir !§!

C’est pour cette raison que j’ai affirmé avoir l’inspiration d’une invention majeure pour supprimer rapidement toute chaudière et autre machine faisant de l’énergie fossile, et que mon vœux fût exhaussé (mais quelle construction étatique ou mondiale actuelle, basée stupidement sur le taxable, peut être à même de comprendre devoir l’adopter vite (en « open source », car mes efforts de vieux projeteurs pour intégrer les outils de CAO actuels ne sont guère récompensé) :

https://moteursetgenerateurschaudierespropresturvor.wordpress.com

Cette expérience transcendante (NDE / EMI) changea complètement mes appréciations de la vie, puisque depuis je n’ai plus jamais eu peur de la dite « mort », du départ de ce monde, ayant compris la réalité de cette vraie continuité de l’énergie quantique de la conscience, au delà des apparences réductrices abusives que les « systèmes en place » nous tendent à foison, en assurant tous leurs commerces abusifs sur nos peurs et interdictions de se choisir (de créativité libre dès l’enfance et l’école…) qu’ils cherchèrent à nous induire de partout.

Cela commença bien avant cela, avec le travail à la chaîne sous Henri Ford, rendant les créateurs de voitures faites à la main obsolète, mais pas les pièces mécaniques normalisées à la hâte qui assemblées gentiment permettaient de les carrosser à la demande ! Premier accaparement de la « haute finance » industrielle / in-DUST-TRI-elle ?, après celle, de la patente et autres…

LA « MORT », LA RÉINCARNATION, LES DÉFIS DE L’ÂME…

S’il y a bien un sujet qui nous préoccupe tous, c’est celui de savoir ce que l’on devient après la mort (vous le trouverez channelé sur Urantia.org, et à prendre avec discernement sur leurs validités « éternelles », comme tout ce qui est canalisé / channelé (ou prophétisé). Car alors fortement imprégné des croyances tenaces du sujet qui transmet ce type d’informations « célestes » (si pas assez relax et détaché de son mental, comme je m’y efforce depuis toujours en douceur et en confiance, finalement efficace – bon je vais de ce « pas » supprimer vos commentaires abs-cons, là c’est sûr…) !

Voilà pourquoi toute dite Bible, Thora ou autre enseignement reçu en soi « d’en haut » n’est pas forcément à appliquer en toutes les époques qui suivent. On le sait pour Le Coran, écrit dans un contexte très particulier d’instabilité des tribus, et pour ce qui concerne les ancien et nouveau Testaments (par endroits profondément remaniés par les moines pour servir les intérêts de certaines papautés…, comme du temps de Constantin, entre autres, lequel aurait effacé, interdit de citer la notion de réincarnation)…!

Lorsque je canalise tout ce que j’écris, je le considère comme une inspiration d’écrivain se laissant apprendre plus de Sagesse large, cosmique (voulu connecté à elle), et l’énergie universelle ne peut que de me le retourner, tel, littéralement…, puisque c’est ainsi qu’elle fonctionne. Donc, à moi de faire le  tri…, et copieusement ! Si ces transmissions ne reflètent pas tout ce que j’ai vécu, expérimenté, testé, reçu, sur une continuité probante, j’arrête la transmission (ce que je n’ai eu à faire qu’à mes débuts sur une année seulement vers 1990).

Il nous faut comprendre, mieux intégrer sur Terre que les niveaux cosmiques interdimensionnels sont avant tout BIENVEILLANTS (même s’il peut y avoir ici et là des brebis cosmiques galeuses…, aux intérêts d’évolution et de survie très différents des nôtres).

L’ÂME, pour sa part, est AVIDES D’EXPÉRIENCES LES PLUS DIVERSES…, et, notre parcours peut s’être exprimé en différentes planètes et civilisations extrêmement différentes sur une durée qu’il nous serait impossible d’apprécier avec la mesure de temps humaine.

La DIVERSITÉ ÉVOLUTIVE DE LA NATURE tend à nous démontrer que l’évolution souple et bienveillante des énergies possibles, celles potentielles, n’a pas de cesse…! Pourquoi douter qu’il n’en soit pas de même avec les cheminements de notre conscience d’avec les pérégrinations  potentielles infinies des réincarnations de l’âme ? Ce serait restreindre énormément le fonctionnement cosmique et ce que l’on appelle « Dieu », la Source créatrice de toute la mécanique céleste infiniment variée et complexe, aux rouages bien huilés tel des horloges continuellement ré-adaptatrices.

En somme, la Conscience créatrice Universelle et Cosmique se veut vivante, expérimentale, créatrice en toutes les combinaisons de potentiels possibles, tout comme La Nature nous le démontre sur Terre ! Ne doutons plus, comme pour les bactéries survivant en des conditions extrêmes ici sur Terre, qu’il y a l’équivalent partout en tous les autres systèmes stellaires qui le permettent.

La Loi cosmique de l’évolution est littérale, et ne peut rien exclure, sauf pour ce qui ne fonctionne et ne persiste pas dans un système donné. Mais la palette est large, peut-être infinie des genres de vie possibles… Sauf, si une haute conscience domine ces créations et possède la Sagesse infinie nécessaire pour apprécier ce qui est bon !

C’est cette Sagesse Cosmique Infinie que j’ai un court instant ressenti lors de mon illumination intérieure (sorti de cette dimension pour cette pleine lumière, d’une immense sagesse bienveillante et bénéfique, qui m’a soudainement délivré et guéri d’un stress énorme dû à des pertes de proches…). Mais, la roue tourne, et à l’encontre de ce que prétendrait La Bible, les écrits « Saints » (ou autres manipulations équivalentes fort nombreuses dans de multiples formes de spiritismes de pacotille…), l’on ne peut rester dans un état de béatitude pour toujours…!§!

Tout prétendu « paradis éternel » serait une totale et immense imposture, qu’il soit d’inspiration juive, musulmane, chrétienne, animiste ou autre ! Rien ne cesse, ni n’est figé, TOUT CHANGE CONSTAMMENT !!! L’arnaque serait de vous soutenir qu’il y aurait des refuges pour « reposer » notre âme… Elle n’en a nul besoin ! Pas plus que notre conscience libérée enfin totalement de « vierges consentantes » nous attendant là-haut (sinon pour nous pousser à forniquer en hypnose comme des débiles, ici / « hii-scient » sur Terre…).

LA MYSTIFICATION DE LA VIE IDÉALE DE COUPLE, DE L’AMOUR « à DEUX » (et plus si affinités),

…d’abord vers les autres avant de prendre soin de soi !§!

C’est vers quinze ans, après avoir été sérieusement en addiction vis à vis du beau minois de filles en pose, égaré en des pensées de dépendances fortes, « puni » de cela sur décision de ma Sagesse d’âme par une chute de hamac sur du béton…, et complètement paralysé au sol  dans un coin de jardin au Cambodge sans voix pour appeler quiconque…, que je pris CONSCIENCE DE DEVOIR ME GÉRER SEUL D’ABORD, D’AFFIRMER CE QUE JE VOULAIS VIVRE, en cette situation que d’autres croiraient « définitive » (fauteuil roulant « en prime à vie »), obligé là enfin de réaliser être responsable de moi-même tout d’abord, en premier lieu !

Je répétais mon vouloir guérir pendant longtemps (suivi de trois prières, reliquat de mon éducation catholique (avec première communion endimanché de manière ridicule en culotte courte, brassard blanc à l’avant bras en la cathédrale de Saïgon…).

A ce sue-jet, suivez mon bon conseil / cons’-saillent / St’aillent…, méfiez-vous des « cats-taies-d’aise-râles » !

Comme si nous n’étions pas complets et parfaits de naissance, déjà divins à part rrr’ entière (tant pis pour les rentiers manquant de tout !).

Première autoguérison surprenante : au bout du compte (de tant d’intentions affirmées…, voulues réelles…, les chantant, les scandant presque en ma tête, tel un ténor ou une diva !), toujours immobilisé au sol, une chaleur douce me gagna au niveau de la vertèbre lombaire endommagée (que je découvrit enfoncée par la suite), et, étonné sans plus, je me relevais quasiment intact, libre de tous mes mouvements, ne sentant plus rien…, donc jugé incapable d’en causer mot à mes parents (eux « aimant » se persuader du difficile et du pire à la petite semaine (sème-haine ?), sans piper mot à table ni ailleurs !).

Ce silence lourd sur vous-même, vous en conviendrez finit en maux tôt ou tard à ne jamais assez se dire, se décréter AU PLUS GRAND BIEN BIENVEILLANT COSMIQUE !

QU’EST DONC LA QUÊTE ÉTERNELLE DE L’ÂME ?

En supposant que la Conscience Universelle de La Source Cosmique Ultime pourrait faire mine de s’ennuyer un peu dans son éternité d’être…, donc « addictive » au fait de disperser des étincelles de conscience (âme) en toutes directions et dimensions, comme collaborateurs inventifs et débrouillards suivis au G.P.S. COSMIQUE…, vous avez là l’équivalent des expériences terrestres, mais sur des infinités de dimensions et de potentiels, à une toute autre échelle de temps et de distances !

La Terre serait donc une des multiples miniaturisations expérimentales renouvelées (« d’imprimante 3D » d’objets « consciences ») sous toutes les formes d’alternatives  interactives possibles…!

Manier son ordinateur ou son portable / smart phone risque de faire faux-on et ne pas suffire ! La conscience créatrice (diversifiée par essence sur des parcours uniques tous différents) se moque des effets d’annonce, des modes, des rassemblements  de foule, des croyances inculquées et de masse, des symboles « rassembleurs » à drapeaux bariolés (bars-hiiiolé ?), des imitations, des partis politiques (pôles y tiquent ?), des sectes et kermesses de toutes sortes, des discours fleuves d’estrades, des chefs de file qui se défilent…, des « leaders » de faux mouvements partis en fausses campagnes…, bref, de tout ce qui n’est pas… diversité créatrice bienveillante individuelle en évolution permanente !

LA DÉSILLUSION DES COUPS DE FOUDRE,

DES REFUGES, DES ATTENTES DE SAUVEURS EXTÉRIEURS à SOI…

Maintes attitudes humaines sont pensées utiles en étant dépendantes des autres, du social, de l’existant (qui tend ?). L’on dit que cela ferait tendance, mais sans vouloir voir que cette danse tend…, nous rend fébrile, hypnotisés, accrocs à ce qui est dit être « normal », être « convenu », accepté (voire… subi, en jouant les résignés ou les déçus de la vie, les irresponsables, les indécis, les incapables de se dire et se voir mieux… !). La routine sociale / sots-sciés-aillent en quelque sorte…!§!

Beaucoup  d’esprits se révulsent dès que vous cherchez à aller un peu plus loin, à sortir de la « bienséance » courante et hypocrite des admissions représentant en fait plus des démissions de gestions interactives simples et attentives de soi, de chacune de nos pensées créatrices dites coutumières (mais qui ne peuvent pas l’être de fait).

Si vous ne faites pas attention à vos pas, perdus en vos obsessions vides, vous trébuchez. Vous perdez le sens du vrai simple qui ne demande aucun calcul, aucun programme, aucune attente spéciale ou spécifique pour fonctionner !

Le PS COSMIQUE demande un abandon à la gestion de l’âme et de La Source, laquelle détient toute la Sagesse nécessaire, expérimentée éternellement, et les vues d’ensemble.

C’est pour cela qu’étant jeune, depuis ma prise de conscience de devoir me gérer, j’écoutais mes intuitions en choisissant ce contexte céleste de conseillers cosmiques via la corde d’argent qui relierait notre centre divin près du cœur au  centre solaire, puis au centre galactique, et supra-galactique jusqu’à La Source.

C’est ce que je nomme le YOYO COSMIQUE !

A la conscience reliée au tout de manière discrète, quantique, invisible si l’on n’y croit pas car littérale. Les athées sont donc dans leur illusion de « vide » créé par eux, avec leur « rien » !

Ma mère l’était…, et s’y aura déformé le chakra du cou au niveau de celui de son refus entêté du « JE SUIS CRÉATRICE constante de mes énergies ! », auquel elle refusait de croire (voulant une voie toute tracée,, comme au ski, qu’elle pratiquait à la perfection en compétition avant guerre…). Cette voie responsabilisant les autres, elle ne pouvait l’obtenir…, alors, elle joua la captatrice de leurs énergies. Comme elle le fit avec moi, âgée, avec un énorme rhume pas voulu à effacer en le disant, ce dont je dus me charger à sa place…, elle guérie d’un coup au premier regard, et moi-même recevant en mes énergies toute la lourdeur malsaine de son refus de se prendre en main (d’où, également, son arthrite sévère aux mains…)  !

Chaque démission de soi finit par se décalquer dans les couches imbriquées de nos énergies auriques puis physiques (lire Barbara Ann Brennan, chez Tchou en France).

Les coups de foudre ne sont que des remises à niveau de notre considération basse de nous-même qui ne regardent guère l’autre…, sauf si celui-ci (ou celle là) est dans la même problématique de déni intérieur créatif au même moment !

Ne cherchez pas plus loin le papillonnage sentimental des stars qui ne veulent surtout pas se questionner intérieurement, que crus habiles dans les apparences de façade…! Il y a comme un bémol !

Pour en revenir à ma petite histoire (hisse-toi-raide ,) personnelle (perd-sots ?) « qui n’intéresse personne », sachez que très jeune, isolé dans ma chambre, je n’avais pas d’autre choix que de me réfugier dans le cale car ma mère atteinte d’une maladie nosocomiale (n’ose…se dire comme y aille ?) avec migraine en série (quand on se voit à peine graine créatrice sans ses meilleurs ‘dits-eus’ pas étonnant, les engrenages de nos neurones ne suivent plus !) qui la fit se faire charcuter par les chirurgiens avec une ablation totale des organes génitaux… Ce qui fit qu’elle partit en cure à Vichy, et fait exprès, rencontra là-bas Michèle Morgan qui venait également se remettre d’une perte de premier né en couches ! Quelle coïncidence troublante, eux deux avec de beaux yeux, un beau minois mais qui ne suffisent pas à eux seuls, et de loin !§!

Du côté de ma grand-mère maternelle, grande sportive au tennis qui connaissait les trois mousquetaires, elle tenta de me faire prendre fait et cause en son hypnose de petite fille sage, face aux cris chantés en décors champêtres peu vraisemblables de comédies musicales de Georges Guétary et Luis Mariano. Ce qui aurait pu être une des multiples raisons de sa séparation d’avec mon grand-père (même prénom que moi) qui, ingénieur en agronomie finit ruiné pour cause d’élevage de cochons sans voie ferrée derrière (refus d’investissement étatique après trop de promesses intenables…) pour les distribuer en France.

De mon côté, je restais un temps scothé devant les débuts de la télévision pour admirer DOris Day rouant de ses beaux yeux bleus, chanter « idéale-MENT : « Que sera sera … When others will be, « wheeles-billes »… Ce qui me donna l’inspiration semble-t-il de faire plus tard dessinateur industriel, en plaçant des roulement à billes en toutes sortes de montages mécaniques difficile à faire fonctionner (sauf du côté fonctionne-erre / nerfs. Puisque j’entrais, pour mon service militaire, au Maroc aux chemins de fer, pour étudier des lignes « nouvelles », sous les ordres d »un X aux pas comptés, qui essaya au passage de me fourguer ses deux jumelles XX XX à moitié aveugles… (lui pas mieux car pas plus bougé physiquement que mon père, lequel lui ressemblait comme deux gouttes d’eau, myopie comprise !

Le plus drôle est que mon père, jeune ingénieur avait subi la même tentative d’arnaque au mariage d’un entrepreneur des ponts et chaussées sous les ordres duquel il travaillait. Mes ses aspirations était de « finir » moyennement orienté en Indochine / Inn-d’ose-Chine à l’hop-posée du Moyen Orient sur les traces de son père militaire / mis-lits/litres erre… qui fit la  guerre du Tonkin / tonte qu’un ?

Les « coups fourrés » de votre âme, ne cherchez pas ! Inutile, car ils viendront à vous « tout seul » pour vous éclairer…, autant que vous voudrez vous décider d’être en vérités bienveillantes croissantes. Sans pour autant vous laisser piéger en actions de bienfaisance / fesses-hante, qui… « ne vous regardent pas » !

_______________________________

 

 

 

LES PREUVES QUE LA « NASE-AAA » et nos « ÉLITES »

en savent beaucoup plus

qu’ils ne veulent l’admettre !

Regardez jusqu’au bout cette vidéo, édifiante…, historique, sur les vols spatiaux américains

Il paraît évident que les scientifiques soupçonnent l’existence de bases extraterrestres, même sur des planètes jeunes, voir des mondes inhabitables ou même des lunes, des astéroïdes…, vu l’état actuel des investigation du SETI et de la NASA :

_________

QUELLES PREUVES RÉELLES DU FOURMILLEMENT PASSÉ DE CIVILISATIONS ET DE VISITES EXTRATERRESTRES ?

Avoir des contacts et des histoires assez probantes est une bonne chose…, mais de trouver des preuves archéologiques suffisamment nombreuses c’est nettement mieux !

Tout chercheur de vérités cosmiques larges, dépassant les histoires bizarres racontées sur Terre (souvent fantasmagoriques) a intérêt d’étendre au maximum son champs d’investigation en le demandant guidé par sa dimension cosmique innée déjà en soi, tel que je le fis avant de trouver ces liens et histoires de cette page !

Les artefacts anciens dépassent et de loin l’histoire terrestre de notre civilisation actuelle, que l’on nous prétend ne pas avoir dépassé l’époque des pharaons de quelques 6000 ans avant J.C. (et qu’ils semble que les pyramides aient été construites bien avant les pharaons avec des méthodes dépassant de loin en précision de construction tout ce que nous connaissons actuellement : http://stopmensonges.com/des-artefacts-egyptiens-dorigine-alien-decouverts-a-jerusalem-et-gardes-secrets-par-le-musee-rockefeller/ ).

– Et, pas qu’en Égypte…, en Australie également : http://lesmoutonsenrages.fr/2015/08/02/le-plus-imposant-des-squelettes-humains-jamais-exhumes/

Voilà pourquoi en dépassant nos réticences arrogantes d’humains « exceptionnellement avancés… », nous devrions acquérir une immense modestie et un grand respect vis à vis des civilisations cosmiques nettement plus anciennes.

Je vous invite à une telle ouverture de conscience, d’esprit, afin de reconnaître enfin que la diversité cosmique existe bien, autant pour les exoplanètes que pour les races intelligentes les plus variées.

Cette pluralité universelle devrait nous inciter à garder une grande prudence vis à vis de nos souhaits de contacts extraterrestres (comme le soutient Stephen William Hawking, l’astrophysicien…), car face à cette diversité d’expériences universelles très vastes, il paraît presque impossible de trouver face à nous des aliens qui auraient des intentions similaires les plus élevées (et non des réflexes instinctifs de défense, tout comme nous).

Une question capitale reste à éclaircir : nos dites « religions » qui cherchent à tenir sous leur coupe la conscience humaine, sont-elles d’inspiration Elohim ou divine (de la Source cosmique la plus vaste et sage de tous les univers) ?

Ma démarche de toute une vie, en ce qui la concerne, est de rester prudent et de se focaliser sur sa divinité intérieure haute, via le premier chakra supérieur au dessus de la tête (là où je me suis réfugié en sortie de corps, petit enfant, plein de compassion) vu comme une fontaine intentionnelle pour nous harmoniser avec le Tout Unifié.

Utiliser mes « dits-eus » intentionnels les mieux ciblés m’a toujours très bien servi…, autant pour des questions de choix de vie assez simples que pour trouver des issues (en les disant venir simples et à temps) à des situations très difficiles, relationnelles, familiales, éducatives professionnelles (en me faisant confiance intérieurement..). Car après tout, étant unique par nos parcours très différenciés d’âme, à quoi se fier venant de l’extérieur (sans… le préciser, l’anticiper d’avance !) ?

Cette précaution interne paraît d’autant plus important que, comme le révéla cette alien…, notre civilisation humaine a été manipulée pour que l’on soit facilement sous auto-hypnose, notre ADN partiellement court-circuité pour cela (les channelings de Lee Carroll le confirment – traduit sur https://kryeon.forumactif.com). La tâche intérieur d’alignement à la source la plus haute en soi est donc une nécessité constante pour acquérir naturellement sagesse et vérités les plus larges, cosmiques donc !

La lumière intérieure est là, accessible par nos calmes voulus informés, et nous devrions nous en contenter en respectant tout parcours autre…, quelque soit l’allure, la race, l’origine, l’apparence, les langues et croyances…

L’immense diversité planétaire du Vivant, de la flore, de la faune, des races humaines devrait être considérée comme UNE CHANCE ÉNORME par rapport à plein d’autres monde nettement moins centré dans des orbites autour de leurs soleils qui permettent la vie.

Nous avons cette chance immense, alors profitons à fond de cette incarnation en respectant, honorant et sauvegardant cette remarquable diversité infiniment évolutive et durable qui nous entoure.

La preuve nous est donnée que pour franchir une étape de civilisation évoluée radicale, il ne peut être fait abstraction d’une telle prise de conscience constante, renouvelée. Qui ne nécessite aucun rituel, aucune croyance précise, aucune religion ou spiritualité bloquée…

___________

PREMIER TÉMOIGNAGE (CHRONOLOGIQUE D’UN E.T. NON PHYSIQUE (PETIT GRIS) :

Roswell: Une ancienne infirmière de l’US Army Air Force livre son entretien télépathique avec un E.T. (Intégral)

Publié par wikistrike.com sur 19 Décembre 2014, 08:07am http://www.wikistrike.com/2014/12/roswell-une-ancienne-infirmiere-de-l-us-army-air-force-livre-son-entretien-avec-un-alien.html

Copies de deux Lettres, des Transcriptions militaires Top Secret, et des Notes Finales de Matilda O’Donnell MacElroy, infirmière dans l’US Army Air Force, affectée au 509ème Escadron de Bombardiers, sur la Base Militaire Aérienne de Roswell, au Nouveau-Mexique, en 1947. Dans ses Lettres, Matilda O’Donnell MacElroy affirme que les transcriptions sont un enregistrement exact d’une série d’entretiens qu’elle a conduits avec un extraterrestre, dans l’exercice de ses fonctions d’infirmière de vol au sein de l’US Army Air Force. En juillet et en août 1947, Matilda a interrogé le pilote d’un vaisseau qui s’est écrasé à proximité de Roswell, Nouveau-Mexique, le 8 Juillet 1947. »

Voilà les quelques lignes d’introduction à ce livre dont le titre anglais est « Alien interview », publié par Lawrence Spencer.

Matilda O’Donnel MacElroy a gardé pendant 60 ans les documents concernant cet entretien et les a envoyés à un éditeur en 2007. Elle était âgée de 83 ans et savait qu’elle quitterait bientôt cette terre.

L’extraterrestre, dont l’infirmière parle au féminin, nomme les terriens des « IS-BE », ce qui veut dire en abrégé « Immortal Spiritual Beings » (Êtres spirituels immortels). Je garderai ce terme dans la traduction. De même que pour alléger, je nommerai l’infirmière par son seul prénom, Matilda.

Extrait de la lettre de Matilda à l’éditeur :

(…) Quand l’information d’un crash parvint à la base, M. Cavitt, un officier du renseignement, me demanda de l’accompagner sur le site du crash en tant que chauffeur de son véhicule, et pour apporter si nécessaire une aide médicale d’urgence à d’éventuels survivants.

J’aperçus donc brièvement l’épave d’un vaisseau spatial extraterrestre, ainsi que les restes de plusieurs membres de l’équipage extraterrestre à bord du vaisseau, qui étaient déjà morts.

À notre arrivée, j’appris qu’un membre de l’équipage à bord du vaisseau avait survécu au crash et qu’il était conscient et apparemment indemne. L’extraterrestre conscient n’avait pas une apparence exactement semblable à celle des autres.

Aucun personnel présent ne pouvait communiquer avec le survivant, car l’être ne communiquait pas verbalement ou par un quelconque signe reconnaissable. Pourtant, en examinant si le « patient » portait des blessures, je détectai et compris immédiatement que l’être extraterrestre tentait de communiquer avec moi par « images mentales », ou « contact télépathique », projeté directement depuis son esprit.

Je rapportai immédiatement ce phénomène à M. Cavitt. Comme aucune autre personne présente ne pouvait capter ses pensées et que l’extraterrestre semblait capable et prêt à communiquer avec moi, il fut décidé, après une brève consultation avec un officier gradé, que j’accompagnerai l’extraterrestre survivant dans son transfert à la base.

C’était en partie dû au fait que j’étais infirmière et pouvait m’occuper des besoins physiques de l’extraterrestre, et aussi jouer le rôle de présence rassurante. J’étais après tout la seule femme du site et la seule qui n’était pas armée. Je fus par la suite assignée en permanence au rôle de « compagne » de l’extraterrestre.

Ma tâche était de communiquer avec l’extraterrestre et de m’entretenir avec elle et de faire un rapport complet de tout ce que j’allais découvrir aux autorités. On me fournit ensuite des listes spécifiques de questions rédigées pour moi par le personnel militaire et civil, que je devais « interpréter » pour l’extraterrestre et enregistrer ensuite les réponses aux questions.

J’accompagnai aussi en permanence l’extraterrestre durant les analyses médicales et tous les autres examens auquel il était soumis par les membres des multiples agences du gouvernement.

On me promut au rang de sergent-major pour améliorer mon niveau de sécurité. Ma solde augmenta aussi en passant de 54 dollars à 138 dollars par mois pour cette affectation si inhabituelle. J’ai mené à bien ces responsabilités du 7 juillet à fin août 1947, date à laquelle l’extraterrestre « décéda » ou quitta son « corps », comme vous le lirez dans mes notes.

Bien qu’on ne m’ait jamais laissée entièrement seule avec l’extraterrestre, car il y avait toujours du personnel militaire, des gens de l’agence de renseignement et divers autres officiers présents de temps à autre, j’ai eu un accès et une communication ininterrompus avec l’être extraterrestre pendant presque six semaines.

Ce qui suit est une vision d’ensemble et un résumé de mes souvenirs personnels de « conversations » avec le pilote de vaisseau extraterrestre, que j’en suis venu à connaître sous le nom de « Airl« .

Je sens qu’il est de mon devoir aujourd’hui, date anniversaire de sa « mort » ou de son départ il y a soixante ans, de révéler ce que j’ai appris de mon interaction avec « Airl » durant ces six semaines dans le meilleur intérêt des citoyens de la Terre.

Bien qu’ayant servi comme infirmière dans l’Army Air Force, je ne suis ni pilote, ni technicienne. De plus, je n’ai eu aucun contact direct avec le vaisseau spatial ou autres matériels récupérés sur le site du crash à ce moment-là ou par la suite. On doit prendre maintenant en considération que la compréhension de mes communications avec « Airl » sont basées sur ma propre aptitude subjective à interpréter la signification des pensées et images mentales que j’ai pu percevoir.

Notre communication ne s’est pas faite en « langage parlé », au sens conventionnel. En fait, le « corps » de l’extraterrestre n’avait pas de « bouche » lui permettant de parler. Notre échange était télépathique. Au début, j’avais du mal à comprendre Airl très clairement. Je pouvais capter des images, des émotions et des impressions, mais il m’était difficile de les exprimer verbalement. Après qu’Airl ait appris la langue anglaise, il lui a été possible de concentrer plus précisément ses idées à l’aide de symboles et d’une interprétation de mots que je pouvais comprendre. Apprendre l’anglais a été une faveur qu’elle m’a accordée. Ce fut plus à mon avantage qu’au sien.

À la fin de nos entrevues, et de plus en plus depuis, je me suis retrouvée plus à l’aise avec la communication télépathique. Je suis devenue plus experte pour saisir les pensées de Airl comme si c’étaient les miennes. D’une certaine façon, ses pensées sont devenues mes pensées. Ses émotions sont mes émotions. Cela se limite malgré tout à sa volonté et à son intention de partager son propre univers personnel avec moi. Elle peut être sélective sur le genre de communication que j’ai été autorisée à recevoir d’elle.

Elle a de même gardé pour elle son expérience, sa formation, son éducation, ses relations et ses buts.

Chapitre un – mon premier entretien avec l’extraterrestre

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« J’avais déjà passé plusieurs heures avec l’extraterrestre quand elle fut ramenée à la base. Comme je l’ai mentionné, on m’a dit de rester avec elle, car j’étais la seule personne de nous tous qui pouvait comprendre ses messages. Je ne comprenais pas ma capacité à « communiquer » avec l’être. Je n’avais jamais fait auparavant d’expérience de communication télépathique avec quiconque.

La communication non-verbale vécue était comme la compréhension qu’on pourrait avoir quand un petit enfant ou un chien tente de vous faire comprendre quelque chose, mais en beaucoup, beaucoup plus direct et puissant ! Même si aucun « mot » n’était dit, ou de signes manifestés, l’intention des pensées était évidente pour moi. J’ai réalisé plus tard que, bien qu’ayant reçu l’idée, je n’interprétais pas forcément sa signification exacte.

Je pense que l’être extraterrestre ne voulait pas discuter de questions techniques, en raison de la nature de son statut d’officier et de pilote ayant le devoir de maintenir la sécurité et la confidentialité requises par sa propre « unité » ou organisation. Tout soldat capturé par « l’ennemi » dans l’exercice de ses fonctions a bien sûr le devoir de garder une information vitale, même pendant un interrogatoire ou sous la torture.

Mais j’ai toujours senti malgré tout que l’extraterrestre ne cherchait pas vraiment à me cacher quoi que ce soit. Je n’ai jamais ressenti cela. Ce qu’elle me communiquait m’a toujours paru honnête et sincère. Mais je suppose qu’on ne peut jamais être sûr à 100 %. J’ai nettement senti que je partageais un « lien » unique avec l’extraterrestre. C’était une sorte de « confiance » ou d’empathie qu’on a avec un patient ou un enfant. Je pense que c’est parce que l’extraterrestre a pu capter que je m’intéressais vraiment à elle et n’avais aucune intention malfaisante à son égard, ni n’aurais permis qu’on lui fasse du mal, dans la mesure de mes moyens.

Je parle de l’extraterrestre en disant « elle ». En fait, l’être n’était sexualisé en aucune façon, aussi bien sur le plan physiologique que physique. « Elle » avait une présence et un comportement plutôt féminin. Pourtant, en termes de physiologie, l’être était asexué et ne présentait aucun organe reproducteur interne ou externe. Son corps faisait plus penser à celui d’une « poupée » ou d’un « robot ». Il n’y avait aucun organe interne, car le corps n’était pas fait de cellules biologiques. Il n’y avait pas de système de « circuit » ou de système nerveux qui parcourait son corps, mais je ne comprenais pas comment tout cela fonctionnait.

En stature et en apparence, le corps était très petit. Une taille d’environ un mètre. La tête était anormalement grosse par rapport aux bras, aux jambes et au torse, qui étaient fins. Il y avait trois « doigts » sur chacune des deux mains et des deux « pieds » qui étaient plus ou moins préhensiles. La tête ne présentait aucun « nez » ou « bouche » ou « oreilles » fonctionnels. J’ai su ensuite qu’un officiel de l’espace n’en a pas besoin car l’espace n’a pas d’atmosphère conductrice du son. C’est pourquoi le corps ne contient pas d’organes sensoriels auditifs. Il n’a pas besoin non plus de consommer de nourriture, d’où l’absence de bouche.

Les yeux étaient très grands. Je n’ai jamais pu déterminer le degré exact d’acuité visuelle dont les yeux étaient capables, mais j’ai observé que son sens de la vue devait être extrêmement affiné. Je pense que la pupille des yeux, très sombres et opaques, pouvait aussi détecter des ondes ou des particules au-delà du spectre lumineux. Je suppose que cela pouvait inclure la gamme entière du spectre électromagnétique, mais je n’en suis pas sûre.

Quand l’être me regardait, son regard semblait pénétrer jusqu’au fond de moi, comme s’il avait une vision aux rayons X. Je trouvais cela un peu embarrassant au début, jusqu’à ce que je réalise qu’il n’y avait aucune intention sexuelle. En fait, je me demande si elle s’était même demandée si j’étais un homme ou une femme.

Il devint tout à fait évident en très peu de temps passé avec l’être que son corps n’avait pas besoin d’oxygène, de nourriture ou d’eau, ni d’aucune source extérieure de nutrition ou d’énergie. Comme je l’appris plus tard, cet être se procurait sa propre « énergie » pour animer et faire fonctionner son corps. Cela faisait un peu bizarre au début, mais je m’habituais à cette idée. C’est un corps vraiment très très simple. Comparé aux nôtres, il n’y a pas grand-chose.

Airl m’expliqua qu’elle n’était pas mécanique, comme un robot, et pas biologique non plus. Elle est auto-animé en tant qu’être spirituel. Techniquement parlant, d’un point de vue médical, je dirais que le corps de Airl ne pouvait même pas être appelé « vivant ». Son corps de poupée n’est pas une forme de vie biologique avec des cellules et tout le reste.

Sa peau ou le genre de revêtement de couleur grise qui lui servait de peau était soyeuse au contact. Le corps était hautement tolérant aux changements de température, aux conditions atmosphériques et à la pression. Les membres étaient plutôt frêles, sans musculature. Dans l’espace, il n’y a pas de gravité, donc très peu de force musculaire est nécessaire. Le corps était utilisé presque entièrement dans un vaisseau spatial ou dans des environnements sans gravité. Comme la Terre a une forte gravité, le corps ne pouvait pas se déplacer très bien car les jambes n’étaient pas vraiment adaptées à ce but. Les pieds et mains étaient cependant très flexibles et agiles.

La nuit précédant mon premier entretien avec l’extraterrestre, la zone s’était transformée en une ruche bourdonnante d’activité. Il y avait une douzaine d’hommes travaillant à installer des lampes et un équipement de prise de vues. Une caméra avec micro et un enregistreur audio furent aussi installés dans la « pièce d’interview ». (Je ne comprends pas pourquoi il faillait un micro, puisqu’il n’y avait aucune communication verbale possible avec l’extraterrestre) Il y avait aussi un sténographe et plusieurs personnes s’activant sur des machines à écrire.

Je fus informée qu’un interprète expert en langues étrangères et qu’une équipe de décryptage avaient été envoyés par avion à la base pendant la nuit pour m’assister dans mes efforts de communication avec l’extraterrestre. Il y avait aussi du personnel médical – des spécialistes en domaines variés – pour examiner l’extraterrestre. Et un professeur de psychologie était là pour aider à formuler les questions et à « interpréter » les réponses. Comme je n’étais qu’infirmière, je n’étais pas considérée comme une interprète « qualifiée », même si j’étais la seule ici à pouvoir comprendre tout ce que pensait l’extraterrestre !

Il y eut de nombreuses conversations entre nous par la suite. Chaque « entretien » aboutit à une meilleure compréhension entre nous, comme j’en discuterai ensuite dans mes notes. Voici la première transcription avec les réponses à une liste de questions donnée par l’officier du renseignement de la base, dont j’ai fait un compte-rendu immédiat au sténographe après l’entretien. »

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)

TOP SECRET

Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 9 juillet 1947

« QUESTION – « Êtes-vous blessé ? »

RÉPONSE – NON

QUESTION – « De quelle assistance médicale avez-vous besoin ? »

RÉPONSE – D’AUCUNE

QUESTION – « Avez-vous besoin de nourriture ou d’eau ou d’une autre substance ? »

RÉPONSE – NON

QUESTION – « Avez-vous un quelconque besoin d’environnement, comme la température de l’air, le contenu chimique de l’atmosphère, la pression de l’air, ou l’élimination de déchets ? »

RÉPONSE – NON. JE NE SUIS PAS UN ÊTRE BIOLOGIQUE.

QUESTION – « Votre corps ou vaisseau spatial contient-il des germes ou une contamination qui pourrait nuire aux humains ou à d’autres formes de vie terrestres ? »

RÉPONSE – PAS DE GERMES DANS L’ESPACE.

QUESTION – « Votre gouvernement sait-il que vous êtes ici ? »

RÉPONSE – PAS POUR L’INSTANT.

QUESTION –  » D’autres de votre espèce vont-ils venir vous chercher ? »

RÉPONSE – OUI

QUESTION – « Quelle est la capacité des armes de votre peuple ? »

RÉPONSE – TRÈS DESTRUCTRICE.

Je ne saisissais pas la nature exacte du genre d’armes ou d’armement qu’ils pouvaient posséder, mais je n’ai pas senti d’intention malveillante dans sa réponse, juste l’énoncé d’un fait.

QUESTION – « Pourquoi votre vaisseau s’est-il écrasé ?« 

RÉPONSE – IL A ÉTÉ PRIS DANS UNE DÉCHARGE ÉLECTRIQUE DE L’ATMOSPHÈRE QUI NOUS A FAIT PERDRE LE CONTRÔLE.

QUESTION – « Pourquoi votre vaisseau se trouvait-il dans cette zone ? »

RÉPONSE – POUR ENQUÊTER SUR LES « NUAGES QUI BRÛLENT/RADIATIONS/EXPLOSIONS.

QUESTION – « Comment vole votre vaisseau ? »

RÉPONSE – ON LE CONTRÔLE PAR « L’ESPRIT ». RÉPOND À DES « COMMANDES MENTALES ».

« Esprit » ou « commandes mentales » sont les seuls mots anglais qui me sont venus pour décrire l’idée. Leurs corps, et je le pense, le vaisseau, sont reliés à eux directement par une sorte de « système nerveux » électrique qu’ils contrôlent par la pensée.

QUESTION – « Comment vos congénères communiquent-ils entre eux ?« 

RÉPONSE – PAR L’ESPRIT/ LA PENSÉE.

Les mots « esprit » et « pensée » combinés sont les mots anglais les plus proches que j’ai trouvé à ce moment-là pour décrire l’idée. Cependant, il était tout à fait évident pour moi qu’ils communiquaient par l’esprit, juste comme elle le faisait avec moi.

QUESTION – « Avez-vous un langage écrit ou des symboles pour communiquer ? »

RÉPONSE – OUI

QUESTION – « De quelle planète venez-vous ? »

RÉPONSE – LE FOYER/BERCEAU, LE MONDE DU « DOMAINE ».

Comme je ne suis pas astronome, je n’ai aucun moyen de penser en terme d’étoiles, galaxies, constellations et directions dans l’espace. L’impression reçue est celle d’une planète au centre d’un immense amas de galaxies qui est pour eux leur « foyer », ou « berceau ». Le mot « domaine » est le mot le plus approximatif pour décrire son concept, ses images et idées sur son origine. On pourrait facilement parler de « territoire » ou de « royaume ». Je suis pourtant sûre que ce n’était pas juste une planète ou un système solaire ou un amas d’étoiles, mais un nombre énorme de galaxies !

QUESTION – « Votre gouvernement va-t-il envoyer des représentants pour rencontrer nos dirigeants ? »

RÉPONSE – NON.

QUESTION – « Quelles sont vos intentions concernant la Terre ? »

RÉPONSE – PRÉSERVER/PROTÉGER LA PROPRIÉTÉ DU DOMAINE EN QUESTION

QUESTION – « Qu’avez-vous appris sur les gouvernements de la Terre et les installations militaires ? »

RÉPONSE – MÉDIOCRITÉ/FAIBLESSE. DESTRUCTION DE LA PLANÈTE.

QUESTION – « Pourquoi votre peuple ne s’est-il pas fait connaître aux habitants de la Terre ? »

RÉPONSE – REGARDER/OBSERVER. PAS DE CONTACT.

J’ai eu l’impression que le contact avec les gens de la Terre n’était pas permis, mais je n’ai pas trouvé le mot ou l’idée qui communiquait l’impression reçue. Ils nous observent simplement.

QUESTION – « Votre peuple a-t-il déjà visité la Terre ? »

RÉPONSE – OBSERVATIONS PÉRIODIQUES/RÉPÉTÉES.

QUESTION – « Depuis combien de temps connaissez-vous la Terre ? »

RÉPONSE – BIEN LONGTEMPS AVANT LES HUMAINS.

Je ne suis pas sûre si le mot « préhistorique » aurait été plus adapté, mais c’était manifestement une très longue période de temps avant l’évolution de l’humanité.

QUESTION – « Que savez-vous de l’histoire de la civilisation de la Terre ? »

RÉPONSE – PEU D’INTÉRÊT/ATTENTION. PETITE PÉRIODE DE TEMPS.

La réponse à cette question me semblait très vague. J’ai cependant perçu qu’il ne portait pas grand intérêt à l’histoire de la Terre ou qu’il n’y avait pas accordé une grande attention. Ou peut-être, … je ne sais pas. Je n’ai pas réellement reçu de réponse à cette question.

QUESTION – « Pouvez-vous nous décrire votre monde ? »

RÉPONSE – ENDROIT DE CIVILISATION/CULTURE/HISTOIRE. GRANDE PLANÈTE. RICHESSE/RESSOURCES PERMANENTES. ORDRE. POUVOIR. CONNAISSANCE/SAGESSE.

 DEUX ÉTOILES. TROIS LUNES.

QUESTION – « Quel est l’état de développement de votre civilisation ? »

RÉPONSE – ANCIEN. DES TRILLIONS D’ANNÉES. TOUJOURS. AU-DESSUS DE TOUTES LES AUTRES. PLAN. PROGRAMME. PROGRÈS. GAGNER. BUTS/IDÉES ÉLEVÉS.

J’utilise le nombre « trillions » parce que je suis sûre que l’idée était un nombre plus grand que plusieurs milliards. L’idée de la durée de temps qu’elle m’a communiquée me dépasse. C’est vraiment plus près de l’idée d’infini en terme d’années terrestres.

QUESTION – « Croyez-vous en Dieu ? »

RÉPONSE – NOUS Y PENSONS. C’EST. LE FAIRE CONTINUER. TOUJOURS.

Je suis sûre que l’extraterrestre ne comprend pas le concept de « dieu » ou de « pratique religieuse » comme nous le faisons. Je suppose que les gens de sa civilisation sont tous athées. Mon impression a été qu’ils ont une idée d’eux très élevée et qu’ils en sont en fait très fiers !

QUESTION – « Quel type de société avez-vous? »

RÉPONSE – ORDRE. POUVOIR. TOUJOURS L’AVENIR. CONTRÔLE. CROISSANCE.

Ce sont les mots les plus proches que je pouvais utiliser pour décrire l’idée qu’elle se faisait de sa propre société ou civilisation. Son « émotion » en communiquant la réponse à cette question est devenue très intense, très lumineuse et emphatique ! Sa pensée était remplie d’une émotion qui m’a donnée un sentiment de jubilation ou de joie. Mais cela m’a rendue aussi très nerveuse.

QUESTION – « Existe-t-il d’autres formes intelligentes de vie derrière vous dans l’univers ? »

RÉPONSE – PARTOUT. NOUS SOMMES LES PLUS GRANDS. LES PLUS ÉVOLUÉS DE TOUS.

En raison de sa petite stature, je suis sûre qu’elle ne voulait pas dire « les plus grands en taille ». De nouveau, sa « nature » fière se montrait dans le sentiment capté.

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« Le premier entretien a fini ici. Quand les réponses à la première liste de questions furent tapées et données à ceux qui les attendaient, ils étaient tout excités que je puisse faire tout dire à l’extraterrestre !

Ils furent cependant déçus, après avoir lu mes réponses, de ne pouvoir comprendre plus clairement. Ils avaient maintenant une foule de nouvelles questions après la première liste de réponses aux questions posées.

Un officier me dit d’attendre d’autres instructions. J’ai attendu plusieurs heures dans le bureau attenant. Je n’étais pas autorisée à continuer mon entretien avec l’extraterrestre. Mais je fus bien traitée et j’avais la permission de manger, de dormir et d’utiliser les commodités quand je le voulais.

Une nouvelle liste de questions à poser à l’extraterrestre fut enfin rédigée. J’ai cru comprendre que plusieurs autres agents du gouvernement et des officiels de l’armée étaient arrivés à la base pendant ce temps-là. Ils m’ont dit que d’autres personnes assisteraient au prochain entretien pour pouvoir m’inciter à demander de nouveaux détails. En tentant de mener l’entretien avec ces gens dans la pièce, je ne reçus aucune pensée, émotion ou autre communication perceptible de la part de l’extraterrestre. Rien. Il était simplement assis sur sa chaise sans bouger.

Nous quittâmes tous la salle d’interview. L’agent du renseignement se mit à s’agiter. Il m’accusait de mentir ou de falsifier les réponses aux premières questions. J’insistais que mes réponses étaient honnêtes et aussi précises que possible pour moi !

Plus tard ce jour-là, il fut décidé que d’autres personnes essaieraient de poser des questions à l’extraterrestre. Malgré plusieurs tentatives par différents « experts », personne d’autre ne put obtenir de communication de l’extraterrestre.

Plusieurs jours après, une scientifique en recherche parapsychologique fut envoyée à la base par avion pour s’entretenir avec l’extraterrestre. Son nom était Gertrude quelque chose, je ne me souviens plus de son nom de famille. À une autre occasion un indien clairvoyant nommé Krishnamurti [Matilda parle bien de Jiddu Krishnamurti, le philosophe et spiritualiste indien, note d’Hélios] arriva à la base pour tenter de communiquer avec l’extraterrestre. Ni l’un ni l’autre ne réussirent à obtenir une quelconque communication de lui. Je ne pouvais moi non plus communiquer télépathiquement avec aucune de ces personnes, bien qu’il m’ait semblé reconnaître en M. Krishnamurti un gentleman gentil et intelligent. 

Il fut finalement décidé que je serai laissée seule avec l’extraterrestre pour voir si je pouvais obtenir des réponses. »

Chapitre deux – mon deuxième entretien

« On me demanda pour l’entretien suivant de ne poser qu’une seule question à l’extraterrestre. »

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)
TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 10 juillet 1947
QUESTION – « Pourquoi avez-vous stoppé la communication ? »
RÉPONSE – PAS STOPPÉ. LES AUTRES. INTENTIONS CACHÉES. PEUR SECRÈTE. 

L’extraterrestre ne pouvait communiquer avec eux parce qu’ils avaient peur d’elle, ou ne lui faisaient pas confiance. Et il est clair pour moi que l’extraterrestre est très consciente que les gens ont des intentions secrètes envers elle et cachent leurs pensées réelles. Il est également évident pour moi que dans cette affaire, l’extraterrestre n’a pas la moindre peur d’eux, ou de quoi que ce soit ! » 

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)
« J’ai bien réfléchi aux mots choisis pour transmettre la signification des pensées de l’extraterrestre avant de les rapporter au sténographe et aux gens qui attendaient anxieusement dans la pièce d’à-côté.

Pour ma part, je n’ai jamais ressenti la moindre peur ou appréhension concernant l’extraterrestre. J’étais très curieuse et impatiente d’apprendre tout ce que je pouvais d’elle et sur elle. Pourtant, comme elle, je ne faisais pas trop confiance aux agents ou « autorités » qui contrôlaient mes entretiens. Je n’avais aucune idée de leurs intentions envers moi. Je suis pourtant sûre que les officiers de l’armée étaient très nerveux sur le fait d’avoir entre les mains un vaisseau et son pilote extraterrestre !

À ce moment-là, mon plus grand souci était la manière de comprendre plus clairement les pensées et idées de l’extraterrestre. Je pensais que ça se passait plutôt bien en tant que « récepteur » télépathique, mais pas très bien en tant qu’ « émetteur ».

Je souhaitais désespérément découvrir un meilleur moyen de communiquer avec l’extraterrestre d’une manière qui rendrait possible à la légion d’officiels du gouvernement de le comprendre plus directement, sans avoir à passer par mon interprétation de ses pensées. Je ne me sentais pas trop qualifiée comme interprète, j’étais pourtant la seule personne avec laquelle l’extraterrestre communiquait, il me revenait donc de faire ce travail.

Je prenais de plus en plus conscience que tout ceci était probablement le plus gros événement dans l’histoire de la Terre et que je devrais être fière d’y jouer un rôle. Bien sûr, tout l’incident fut officiellement démenti à l’époque dans la presse et une dissimulation de très grande ampleur par l’armée et le gouvernement en place s’était déjà mise en place.

Je commençais cependant à ressentir la pression de la responsabilité en étant la seule personne sur Terre, autant que je sache, à communiquer avec une forme de vie extraterrestre ! Je pense savoir ce qu’a dû ressentir Colomb en découvrant un « nouveau monde » de la taille d’un continent sur notre petite planète. Mais j’étais sur le point de découvrir un univers inexploré entièrement nouveau !

En attendant les prochaines instructions de mes supérieurs, je retournai dans mes quartiers sous l’escorte de plusieurs soldats lourdement armés. Plusieurs autres hommes habillés de noir m’accompagnaient aussi. Ils étaient toujours là quand je me réveillai le lendemain matin.

Après le petit déjeuner, qui me fut apporté dans mes propres quartiers, ils m’escortèrent pour mon retour au bureau de la base qui servait aux interviews. »

Chapitre trois – mon troisième entretien

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)
« Le troisième entretien, et tous les suivants réalisés avec l’extraterrestre ont été observés et enregistrés, comme je l’ai mentionné plus haut, par des douzaines d’autres personnes. Ils n’étaient malgré tout pas présents physiquement, une pièce spéciale avait été aménagée avec une vitre sans tain pour que l’entretien puisse être observé de la pièce adjacente, sans perturber l’extraterrestre.

L’extraterrestre avait été déplacé dans une pièce récemment construite et était assis sur une chaise ordinaire de salle à manger rembourrée, garnie d’un tissu à fleurs. Je suis sûr que quelqu’un avait été dépêché à la ville pour acheter une chaise dans le magasin de meubles le plus proche. Le corps de l’extraterrestre avait à peu près la taille d’un enfant de cinq ans très mince, la chaise paraissait donc exagérément grande.

Comme son corps n’était pas biologique, l’extraterrestre n’avait besoin d’aucune nourriture, ni d’air ou de chaleur, et semblait ne pas dormir non plus. On ne voyait pas de paupières ni de sourcils au-dessus de ses yeux, elle ne fermait donc pas les yeux. Je pense que personne n’aurait pu dire si elle dormait ou était éveillée quand elle se tenait assise tout droit sur sa chaise. À moins de la voir bouger son corps ou faire un geste avec sa main, on avait du mal à dire si elle était même en vie ou non, sauf si on pouvait capter ses pensées.

J’ai appris finalement que l’extraterrestre ne s’identifiait pas par son corps, mais par sa « personnalité », si je puis dire. Ses compagnons extraterrestres la nommaient « Airl ». C’est le mot le plus proche que je peux utiliser pour décrire le nom à l’aide de l’alphabet anglais. J’ai senti qu’elle préférait qu’on parle d’elle au féminin. Je pense que nous partagions une empathie naturelle féminine et une attitude maternelle envers la vie et l’une envers l’autre. Je suis sûre qu’elle n’était pas à l’aise avec l’attitude combative, agressive qui dominait chez les officiers et agents masculins, chacun d’eux étant plus concernés par leur propre importance et leur pouvoir que par la découverte des secrets de l’univers !

Quand je suis entrée dans la pièce, elle était très contente de me voir. J’ai senti un sentiment très sincère de reconnaissance, de soulagement et une sensation « chaleureuse » de sa part. C’était comme une impatience et une affection platonique qu’on ressent de la part d’un chien ou d’un enfant, avec pourtant un calme et un contrôle réservé. Je dois dire que j’étais surprise de ressentir le même genre d’affection pour l’être extraterrestre, surtout après avoir passé si peu de temps ensemble. J’étais heureuse de pouvoir continuer mes entretiens avec elle malgré toute l’attention portée par le flot de gens du gouvernement et de l’armée qui était arrivé à la base.

Voici les réponses à la nouvelle liste de questions : »

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)
TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 11 juillet 1947

« QUESTION – « Pouvez-vous lire les langues terrestres ou les écrire ? »
RÉPONSE – NON.
QUESTION – « Comprenez-vous les nombres et les mathématiques ? »
RÉPONSE – OUI. JE SUIS OFFICIER/PILOTE/INGÉNIEUR.
QUESTION – « Pouvez-vous écrire ou dessiner des symboles ou des dessins que nous pourrions traduire dans notre propre langue ? »
RÉPONSE – INCERTAINE
QUESTION – « Y-a-t-il d’autres signes ou moyens de communication que vous pourriez utiliser pour nous aider à comprendre plus clairement vos pensées ? »
RÉPONSE – NON. »

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« J’étais tout à fait sûre que ce n’était pas vrai. Mais j’ai clairement compris que Airl ne désirait pas communiquer par l’écriture ou le dessin ou par un langage des signes. Mon sentiment était qu’elle suivait des ordres, comme tout soldat capturé, de ne pas révéler, même sous la torture , une information qui pourrait servir à l’ennemi. Elle ne pouvait et ne voulait révéler que des informations non-confidentielles, ou personnelles, du style « nom, rang, et numéro de série ».

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)
TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 11 juillet 1947, 2ème session
QUESTION – « Pouvez-vous nous montrer sur une carte du ciel quelle est l’étoile de votre planète natale ? »
RÉPONSE – NON.

Ce n’est pas parce qu’elle ne connaît pas les directions depuis la Terre jusqu’à sa planète natale. Elle ne voulait pas révéler l’endroit. C’était aussi dû au fait que le système stellaire de sa planète natale n’existe sur aucune carte terrestre. C’est bien trop loin.

QUESTION – « Combien de temps faudrait-il à votre peuple pour vous localiser ici ? »
RÉPONSE – INCONNU.
QUESTION – « Combien de temps de voyage faudrait-il à votre peuple pour venir à votre secours ? » RÉPONSE – QUELQUES MINUTES OU HEURES.
QUESTION – « Comment pouvez-vous leur faire comprendre que nous n’avons pas l’intention de vous nuire ? »

RÉPONSE – LES INTENTIONS SONT CLAIRES. VOIR DANS VOTRE ESPRIT/IMAGES/SENTIMENTS
QUESTION – « Si vous n’êtes pas une entité biologique, pourquoi faire référence à vous-même au féminin ? »
RÉPONSE – JE SUIS CRÉATEUR. MÈRE. SOURCE. »

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)

« Il ne m’a fallu que quelques minutes pour poser ces questions. J’ai réalisé que nous pourrions nous retrouver en fâcheuse posture si l’extraterrestre ne voulait pas coopérer, ou révéler une information que l’armée, les agences de renseignement ou les scientifiques penseraient utile pour eux.

J’étais aussi certaine que l’extraterrestre connaissait avec certitude les réelles intentions des gens qui rédigeaient ces questions, car elle pouvait « lire dans leur esprit » aussi facilement qu’elle pouvait lire mes pensées et communiquer avec moi par télépathie. À cause de ces intentions, elle ne voulait et ne pouvait coopérer avec aucun d’eux en aucune façon, quelles que soient les circonstances.

Je suis également sûre que n’étant pas une forme de vie biologique, aucune forme de torture ou de contrainte ne la ferait changer d’avis ! »

Chapitre quatre – la barrière de la langue
(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)
« Après avoir expliqué aux agents du renseignement ce que je pensais être les raisons d’une réponse « sans réponse », il y eut beaucoup d’agitation et d’effervescence. Une discussion très chaude s’ensuivit entre certains officiers du renseignement, les officiels de l’armée, le psychologue et les interprètes linguistes.

Ceci se prolongea pendant plusieurs heures. Il fut finalement décidé que je serais autorisée à continuer les entretiens avec l’extraterrestre, à condition que j’obtienne une réponse satisfaisante de sa part à la question suivante : »
(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)
TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 11 juillet 1947, 3ème session

QUESTION – « De quelle assurance ou preuve avez-vous besoin de notre part pour vous sentir suffisamment en sécurité pour répondre à nos questions ? »
RÉPONSE – JUSTE ELLE À PARLER. JUSTE ELLE À ENTENDRE. JUSTE ELLE À POSER QUESTIONS. PAS D’AUTRES. DOIT APPRENDRE/CONNAÎTRE/COMPRENDRE. »

(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)
« En sortant de la pièce d’interview pour rapporter la réponse de l’extraterrestre à cette question, je reçus une réception maussade et sceptique de l’assemblée des agents du renseignement et du personnel militaire. Ils ne comprenaient pas ce que l’extraterrestre voulait dire par là.

J’ai admis que je ne comprenais pas vraiment non plus ce qu’elle voulait dire, mais que je faisais de mon mieux pour exprimer ses intentions télépathiques. J’ai dit aux officiels que peut-être le problème de communication avait à voir avec mon incapacité à comprendre assez clairement le langage télépathique de l’extraterrestre pour qu’il donne satisfaction. J’étais si découragée à ce moment-là que j’ai presque eu envie d’abandonner !

Et maintenant il y avait encore plus d’arguments qu’avant ! J’étais sûre d’être démise de ma position, malgré le fait que l’extraterrestre refusait de communiquer avec tous les autres, ou que personne d’autre n’avait réussi à communiquer avec elle.

Par bonheur, un collègue très astucieux nommé John Newble, spécialiste du japonais à la Navy, donna une explication et une solution au problème. Il expliqua que, premièrement, le problème n’avait que peu à voir avec l’incapacité de l’extraterrestre à communiquer. Cela concernait davantage son refus de communiquer avec quelqu’un d’autre que moi. Deuxièmement, pour avoir une communication claire et compréhensible, les deux parties devaient se comprendre et communiquer grâce à un langage commun. 

Les mots et symboles d’une langue transmettent des concepts et des significations très précises. Il a dit que les japonais ont beaucoup d’homonymes dans leur langue, ce qui entraîne une grande confusion dans la conversation quotidienne. Ils résolvent ce problème en utilisant des caractères chinois standard pour écrire les significations exactes du mot utilisé. Ce qui le rend intelligible.

Sans une nomenclature définie, la communication n’est pas possible au-delà de la compréhension rudimentaire qui existe entre les hommes et les chiens ou entre deux petits enfants. Le manque d’un vocabulaire commun avec des mots clairement définis que toutes les parties peuvent couramment utiliser, était le facteur limitant dans la communication entre les gens, les groupes ou les nations.

Donc, il suggéra qu’il n’y avait que deux choix. Je devais apprendre à parler le langage de l’extraterrestre ou l’extraterrestre devait apprendre l’anglais. En fait un seul choix était possible : que je persuade Airl d’apprendre l’anglais et que je le lui enseigne avec le guidage d’un spécialiste des langues. Personne ne voyait d’objection à tenter cette approche, car il n’existait aucune autre suggestion.

Le linguiste suggéra que je prenne avec moi plusieurs livres pour enfants, un premier livre de lecture basique et un manuel de grammaire. Le plan était de m’asseoir près de l’extraterrestre et de lui lire à haute voix, tout en suivant avec mon doigt le texte que je lisais pour qu’elle puisse suivre.

La théorie était qu’on pourrait apprendre à lire à l’extraterrestre, comme on apprend à lire à un enfant en associant mots et sons avec le mot écrit, ainsi que les règles fondamentales de grammaire. Ils ont supposé aussi, je pense, que si l’extraterrestre était assez intelligente pour communiquer avec moi par télépathie et traverser la galaxie dans un vaisseau spatial, elle pourrait probablement apprendre à parler une langue aussi rapidement qu’un enfant de 5 ans, ou plus vite !

Je retournai dans la salle d’interview et proposai cette idée à Airl. Elle ne s’opposa pas à apprendre la langue, sans promettre pour autant de répondre aux questions.

Personne n’ayant une meilleure idée, nous fîmes donc comme prévu. »

« De quoi aimerais-tu parler, Airl ? » demandai-je.
« Je fais partie de la Force d’Expédition du Domaine dans ce secteur de l’espace depuis plusieurs milliers d’années. Je n’ai cependant pas eu de contact intime avec les êtres de la Terre depuis 5965 avant cette ère. Ce n’est pas ma première fonction d’interagir avec les habitants des planètes au sein du Domaine. Je suis officier, pilote et ingénieur, avec de nombreuses tâches à remplir. Bien que parlant couramment 347 autres langues du Domaine, je n’ai néanmoins pas été exposée à votre langue, l’anglais.
La dernière langue terrestre dans laquelle j’ai conversé était la langue sanskrite des hymnes védiques. À cette époque j’étais membre d’une mission envoyée pour enquêter sur la perte d’une base du Domaine située dans l’Himalaya. Un bataillon entier d’officiers, de pilotes, de personnel de communication et d’administration disparurent et la base a été détruite.
Il y a plusieurs millions d’années j’ai été formée et j’ai servi en tant qu’officier d’investigation, d’évaluation des données et de développement de programmes pour le Domaine. Comme j’avais de l’expérience dans cette technologie, je fus envoyée sur Terre avec une équipe de recherche. L’une de mes tâches impliquait d’interroger la population humaine qui habitait à l’époque la zone voisine. De nombreuses personnes de cette région avaient rapporté des visions de « vimanas » ou de vaisseaux spatiaux dans le secteur.

Après un délai logique pour recueillir des preuves, des témoignages, des observations, ainsi que l’absence de certaines autres preuves, j’ai conduit mon équipe à découvrir qu’il existait toujours des vaisseaux et des installations de « l’Ancien Empire » [par ce terme d' »Ancien Empire », Airl désigne les forces qui tiennent sous contrôle une grande partie de la galaxie et gardent les « IS-BE » terrestres en esclavage par diverses manipulations] dans ce système solaire, dont nous étions complètement ignorants.

Vous et moi étions incapables de communiquer avec votre langue, parce que je n’ai pas personnellement été exposée à votre langue. Maintenant que j’ai parcouru les livres et le matériel que vous m’avez fourni, ces données ont été relayées à notre station spatiale de cette région et traitées par notre officier de communications dans nos ordinateurs. Elles ont été traduites dans ma propre langue et renvoyées vers moi dans un contexte avec lequel je peux penser. J’ai aussi reçu des informations additionnelles de dossiers stockés dans nos ordinateurs concernant la langue anglaise et les enregistrements du Domaine sur la civilisation de la Terre.

Je suis maintenant prête à vous donner certaines informations que je pense être de grande valeur pour vous. Je vous dirai la vérité. Bien que la vérité soit à mettre en rapport avec toute autre vérité, je souhaite partager avec vous, aussi honnêtement et précisément que possible, la vérité telle que je la vois, dans les limites de mon intégrité à moi-même, à ma race et sans violer mes obligations à l’organisation que je sers et que j’ai juré de soutenir et protéger. »

« OK », ai-je pensé. « Répondras-tu aux questions de la galerie maintenant ? »

« Non. Je ne répondrai pas aux questions. C’est à toi que je fournirai une information qui je pense sera bénéfique au bien-être des êtres spirituels immortels qui composent l’humanité et qui encouragera la survie de toutes les myriades de formes de vie et de l’environnement terrestre, car c’est une partie de ma mission d’assurer la préservation de la Terre.
Personnellement, c’est ma conviction que tous les êtres conscients sont des êtres spirituels immortels. Ceci inclut les êtres humains. Dans un but de précision et de simplicité, j’utiliserai le terme fabriqué de « IS-BE » [en anglais Immortal Spirituel BEings]. Comme la nature primordiale d’un être immortel est de vivre dans un état intemporel d’existence et la seule raison de son existence est qu’il se décide à être.
Peu importe son état modeste dans la société, chaque IS-BE mérite le respect et d’être traité comme j’aimerais l’être par les autres. Chaque personne sur Terre continue d’être un IS-BE qu’il soit ou non conscient du fait. »

[Matilda ayant du mal avec l’idée d’immortalité, Airl lui fait vivre quelques expériences, comme une sortie hors de son corps, pour qu’elle prenne conscience qu’elle n’est pas son corps.]
(SUITE DE LA TRANSCRIPTION DE L’ENTRETIEN)

« Airl me donna les raisons de sa venue sur Terre et de sa présence dans la zone du 509ème Escadron de Bombardiers . Elle avait été envoyée par ses supérieurs pour enquêter sur les explosions d’armes nucléaires qui ont été testées au Nouveau-Mexique. Ses supérieurs lui ont demandé de rassembler des informations sur l’atmosphère, qui pourraient servir à déterminer l’étendue des radiations et la nuisance potentielle qui pourrait être causée à l’environnement. Pendant sa mission, le vaisseau a été touché par une décharge électrique, qui a entraîné une perte de contrôle et le crash.

Le vaisseau spatial est dirigé par des IS-BE qui utilisent des « corps de poupée » tout à fait comme un acteur qui porte un masque et un costume. C’est comme une panoplie avec laquelle fonctionner dans le monde physique. Elle, ainsi que les autres IS-BE de la classe des officiers et leurs supérieurs, habitent ces « corps de poupée » quand ils sont à l’œuvre dans l’espace. Quand ils ne sont pas en service, ils « quittent » le corps et fonctionnent, pensent, communiquent, voyagent et existent sans se servir de corps. (https://www.youtube.com/watch?v=oZanQvY6agE)

Les corps sont faits de matériaux synthétiques, y compris un système nerveux électrique très sensible, auquel chaque IS-BE s’ajuste ou se « met en phase » avec une longueur d’onde électronique qui correspond exclusivement à la longueur d’onde ou la fréquence émise par chaque IS-BE.

Chaque IS-BE est capable de créer une fréquence d’onde unique qui l’identifie, un peu comme une fréquence de signal radio. Ce qui sert, en partie, comme identification à la manière d’une empreinte digitale. Le corps de poupée agit pour le IS-BE comme un récepteur radio. Il n’y a pas deux fréquences ou deux corps de poupée exactement identiques.

Les corps de chaque membre d’équipage IS-BE sont également en phase et en connexion avec le « système nerveux » construit dans le vaisseau spatial. Le vaisseau est construit de la même manière que le corps de poupée. Il est ajusté spécifiquement à la fréquence de chaque membre d’équipage. Le vaisseau peut donc être dirigé par les « pensées » ou l’énergie émise par le IS-BE. C’est vraiment un système de contrôle très simple et direct. Il n’y a ainsi aucun équipement compliqué de contrôle ou de navigation à bord du vaisseau. Ils fonctionnent comme une extension des IS-BE.

Quand la décharge électrique a touché le vaisseau, elle a entraîné un court-circuit et les a par conséquent « déconnecté » momentanément du contrôle du navire ce qui a provoqué son écrasement.

Airl était est, et toujours officier, pilote et ingénieur d’une force expéditionnaire faisant partie d’une civilisation intergalactique qu’il nomme « Le Domaine ». Cette civilisation contrôle un vaste nombre de galaxies, d’étoiles, de planètes, de lunes et d’astéroïdes dans une zone de l’espace qui occupe approximativement un quart de l’univers physique tout entier !

La mission continue de son organisation est de « sécuriser, contrôler et étendre le territoire et les ressources du Domaine ».

Airl souligna que leurs propres activités étaient très semblables en de nombreuses façons à celles des explorateurs européens qui « découvrirent » et « réclamèrent » le Nouveau Monde pour le St Père, le pape et pour les rois d’Espagne, du Portugal et plus tard de la Hollande, de l’Angleterre, de la France etc.

L’Europe tira bénéfice de la propriété « acquise » sur les indigènes. Cependant, on n’a jamais consulté les indigènes ni demandé leur permission pour faire partie du « domaine » des nations européennes et les soldats et les prêtres qui furent envoyés pour s’emparer du territoire et des richesses l’ont fait pour faire avancer leurs intérêts.

Airl disait qu’elle avait lu dans un livre d’histoire que le roi d’Espagne regrettait le traitement brutal des indigènes par ses soldats. Il redoutait un châtiment des dieux qu’il vénérait, comme il est décrit dans les testaments de la Bible. Il demanda au pape de préparer un acte appelé « La Requête » qui était supposée être lue à chaque indigène nouvellement rencontré.

Le roi espérait que l’acte, qu’il soit ou non accepté par les indigènes, l’absoudrait de toute responsabilité pour le massacre et la mise en esclavage de ces gens. Il se servit de cet acte comme justification pour la confiscation de leurs terres et possessions par les soldats et les prêtres du pape. Le pape semblait apparemment ne pas avoir de sentiment de culpabilité dans l’affaire.

Airl pensait que ce genre d’action était celle d’un lâche et qu’il n’est pas surprenant que le territoire de l’Espagne ait diminué si rapidement. Le roi mourut juste quelques années plus tard et son empire fut intégré à d’autres nations.

Airl disait que ce comportement ne se produit pas dans le Domaine. Ses dirigeants assument la pleine responsabilité des actions du Domaine et qu’ils se dénigreraient en agissant ainsi. Ce n’est pas qu’ils craignent de quelconques dieux ou qu’ils aient un regret pour leurs actes. Cette idée renforce ma suggestion initiale que Airl et son peuple sont probablement athées.

Dans le cas de l’acquisition de la Terre par le Domaine, les dirigeants du Domaine ont choisi de ne pas révéler ouvertement cette intention aux « indigènes » de la Terre jusqu’à ce que le temps vienne où il sera ou non possible que se révéler collera à leurs intérêts. Pour le moment, il n’est pas nécessaire sur un plan stratégique de faire connaître la présence de la Force Expéditionnaire du Domaine à l’humanité. En fait, elle a été jusqu’à présent farouchement cachée pour des raisons qui seront révélées plus tard.

La ceinture d’astéroïdes proche de la Terre est très petite, mais c’est un endroit important pour le Domaine dans cette partie de l’espace. En fait, certains objets de notre système solaire sont très précieux en les utilisant comme des « stations spatiales » à faible gravité. Leur intérêt primordial est constitué par les satellites à faible gravité de ce système solaire, principalement la face de la Lune opposée à la Terre et la ceinture d’astéroïdes, qui était une planète détruite il y a des milliards d’années, et à un degré moindre, Mars et Vénus.

Des structures en dôme synthétisées à partir de gypse ou des bases souterraines protégées par des écrans électromagnétiques sont facilement construites pour abriter les forces du Domaine.

Une fois qu’une zone de l’espace est acquise par le Domaine et devient une partie du territoire sous son contrôle, elle est traitée comme une « propriété » du Domaine. Une station spatiale près de la planète Terre n’est importante que parce qu’elle se situe le long d’une route d’expansion du Domaine vers le centre de la galaxie de la Voie Lactée et au-delà.

Bien sûr, tous ceux du Domaine sont au courant de cela – excepté les habitants de la Terre. »

Chapitre sept – une leçon d’Histoire Ancienne

L’enseignement donné à Matilda continue. Les membres de la galerie la pressent de poser des questions spécifiques auxquelles Airl refuse de répondre. Le sujet de l’entretien suivant porte sur une brève histoire de la Terre, de notre système solaire et de l’espace proche, selon la perspective du Domaine.

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’ENTRETIEN)
TOP SECRET
Transcription officielle de l’US Army Air Force Roswell, 509ème Escadron de Bombardiers

SUJET : INTERVIEW DE L’EXTRATERRESTRE, 25 juillet 1947, 1ère session

« Avant de pouvoir comprendre la notion d’histoire, il faut d’abord comprendre la notion de temps. Le temps n’est qu’une mesure arbitraire du mouvement des objets à travers l’espace.

L’espace n’est pas linéaire. Il est déterminé par le point de vue d’un IS-BE quand il regarde un objet. La distance entre l’IS-BE et l’objet vu est appelé « espace ».

Les objets, ou masses d’énergie, de l’espace ne se meuvent pas nécessairement selon un mode linéaire. Dans l’univers, les objets tendent à se mouvoir au hasard ou dans un schéma courbe ou cyclique, ou comme déterminés par des règles en accord.

L’histoire n’est pas seulement un enregistrement linéaire d’événements, comme l’insinuent de nombreux auteurs de l’histoire de la Terre, parce que ce n’est pas une corde qu’on peut étirer et marquer comme un instrument de mesure. L’histoire est une observation subjective du mouvement d’objets à travers l’espace, enregistrés selon le point de vue d’un survivant, plutôt que de ceux qui ont succombé.

Les événements se produisent en interaction et simultanément, exactement comme un corps biologique avec le cœur qui pompe le sang, les poumons qui fournissent de l’oxygène aux cellules, se reproduisant à l’aide de l’énergie solaire et des substances chimiques émises par les plantes, pendant que le foie draine en même temps les déchets toxiques du sang et les élimine par la vessie et les intestins.

Toutes ces interactions sont concomitantes et simultanées. Même si le temps court consécutivement, les événements ne se produisent pas dans un courant linéaire indépendant.

Pour visionner et comprendre l’histoire ou la réalité du passé, il faut considérer tous les événements comme faisant partir d’un ensemble interactif.

Le temps peut aussi être senti comme une vibration qui est uniforme d’un bout à l’autre de l’univers physique tout entier.

Airl expliqua que les IS-BE ont été là avant même le début de l’univers. La raison pour laquelle on les appelle « immortels » est que « l’esprit » ne naît pas et ne peut pas mourir, mais existe avec la perception personnelle de « est – sera ». Elle expliqua soigneusement que chaque esprit est différent des autres. Chacun a une identité, un pouvoir, une conscience et une capacité parfaitement uniques.

La différence entre un IS-BE comme Airl et la plupart des IS-BE habitant des corps sur Terre, est que Airl peut entrer et sortir de son corps de « poupée » à volonté. Elle peut percevoir à différents niveaux de la matière. Airl et les autres officiers du Domaine peuvent communiquer par télépathie. Comme un IS-BE n’est pas une entité de l’univers physique, elle n’a pas d’emplacement dans l’espace ou le temps. Un IS-BE est littéralement « immatériel ». 

Il peut traverser instantanément de grandes distances dans l’espace.

Il peut vivre des sensations, plus intensément qu’un corps biologique, sans l’aide des mécanismes sensoriels physiques. Un IS-BE peut exclure la souffrance de ses perceptions. Airl peut aussi garder son « identité » en mémoire, si je puis dire, remontant des lointaines brumes du temps, depuis des trillions d’années !

Elle dit que la collection de soleils existant dans ce voisinage immédiat de l’univers brûle depuis 200 trillions d’années. L’univers physique est d’un âge infiniment ancien, mais probablement âgé d’au moins quatre billiards d’années depuis ses tous débuts.

Le temps est un facteur difficile à mesurer car il dépend de la mémoire subjective des IS-BE ou des groupes d’IS-BE et il n’y a pas eu d’enregistrement uniforme des événements de l’univers physique depuis ses débuts. Comme sur Terre, il y a de nombreux systèmes différents pour mesurer le temps, définis par diverses cultures, qui utilisent des cycles de mouvement, et des points d’origine pour établir un âge et une durée.

L’univers physique lui-même est formé par la convergence et l’amalgame de nombreux autres univers individuels, chacun d’eux ayant été créés par un IS-BE ou un groupe d’IS-BE.

La collision de ces univers illusoires les a mélangé et fondu et ils se sont solidifiés pour former un univers créé mutuellement. Comme il est admis que l’énergie et les formes peuvent être créés, mais non détruites, ce processus de création a continué pour former un univers en perpétuelle expansion de proportions matérielles presque infinies.

Avant la formation de l’univers physique il s’est passé une vaste période durant laquelle les univers n’étaient pas solides, mais totalement illusoires. On pourrait dire que l’univers était un univers d’illusions magiques faits pour apparaître et disparaître au gré d’un magicien. Dans chaque cas, le « magicien » était un ou plusieurs IS-BE. De nombreux IS-BE sur Terre peuvent encore retrouver de vagues images de cette période. Les contes de magie, de sorcellerie et d’enchantement, les contes de fée et la mythologie parlent de ces choses, bien qu’en termes très grossiers.

Chaque IS-BE est entré dans l’univers physique quand il a perdu son propre univers « natal ». C’est à dire quand l’univers natal du IS-BE a été anéanti par l’univers physique, ou que le IS-BE s’est joint à d’autres IS-BE pour créer ou conquérir un univers physique.

Sur Terre, la possibilité de déterminer quand un IS-BE est entré dans l’univers physique est difficile pour deux raisons :

  1. la mémoire des IS-BE sur Terre a été effacée, et
  2. l’arrivée des IS-BE ou leur invasion de l’univers physique s’est passé à différentes époques, il y a 60 trillions d’années et d’autres il y a seulement 3 trillions d’années. De temps à autre et en peu de temps, quelques millions d’années, une zone ou une planète sera reprise par un autre groupe d’IS-BE pénétrant dans ce secteur.

Ils captureront parfois d’autres IS-BE pour en faire des esclaves. Ils seront forcés à habiter des corps pour jouer des rôles subalternes, ou du travail manuel – particulièrement l’extraction de minerais sur des planètes à forte gravité, comme la Terre.

Airl dit qu’elle a été membre de la Force Expéditionnaire du Domaine pendant plus de 625 millions d’années, quand elle est devenue pilote pour une mission de surveillance biologique qui incluait des visites occasionnelles à la Terre. Elle se souvient de toute sa carrière là-bas et de très longtemps avant cela.

Elle m’a dit que les scientifiques terrestres n’ont pas de système précis de mesure pour jauger l’âge de la matière. Ils supposent que puisque certains types de matériaux semblent se détériorer plutôt rapidement, comme la matière organique ou celle à base de carbone, il y a une détérioration de la matière. Mesurer l’âge d’une pierre, en se basant sur l’âge du bois ou de l’os n’est pas précis.

C’est une erreur fondamentale. En fait, la matière ne se détériore pas. Elle ne peut être détruite. La matière peut être altérée dans sa forme, mais elle n’est jamais vraiment détruite.

Le Domaine a mené une surveillance périodique des galaxies dans ce secteur de l’univers depuis le développement des technologies de voyage dans l’espace, il y a 80 trillions d’années environ. Un passage en revue des changements d’aspect de la Terre révèle que les chaînes de montagne s’élèvent et descendent, les continents changent d’emplacement, les pôles de la planète se déplacent, les calottes glaciaires vont et viennent, des océans apparaissent et disparaissent, rivières, vallées et canyons évoluent. Dans tous les cas, la matière est la même. C’est toujours le même sable.

Toute forme et substance est faite du même matériau basique, qui ne se détériore jamais.
(NOTE PERSONNELLE DE MATILDA)
(« J’ai un mal fou à tenter d’imaginer le degré d’avancement qu’a pu atteindre une civilisation, sur le plan technologique et mental, après des trillions d’années ! Il n’y a qu’à penser à l’avancement de notre pays aujourd’hui en seulement 150 ans. »)

(TRANSCRIPTION OFFICIELLE DE L’INTERVIEW)

« Airl me décrivit les capacités d’un officier IS-BE du Domaine et m’en démontra une en contactant – télépathiquement – un officier en communication du Domaine qui est en station dans la ceinture d’astéroïdes.

La ceinture d’astéroïdes se compose de milliers de morceaux brisés d’une planète qui existait autrefois entre Mars et Jupiter. Elle sert de point de lancement de faible gravité pour le départ de voyages spatiaux vers le centre de notre galaxie.

Elle demanda à ce que cet officier consulte une information stockée dans les « dossiers » du Domaine, à propos de l’histoire de la Terre. Elle demanda à l’officier en communication « d’alimenter » Airl avec cette information. Ce qu’il fit immédiatement. En se basant sur les informations stockées dans les dossiers du Domaine, Airl put me donner une brève vue d’ensemble ou « leçon d’histoire ».

4ème et dernière partie ci-dessous

« La véritable histoire de la Terre est très bizarre. Elle est tellement dénuée de sens qu’elle apparaît improbable au Terrien qui tente de l’étudier. Il y manque une myriade d’informations vitales. On y a arbitrairement introduit des quantités d’anachronismes et de mythologies. La nature instable de la Terre elle-même recouvre, noie, mélange et détruit les preuves physiques au fur et à mesure de ses cycles

Ces facteurs, associés à une amnésie et à des suggestions post-hypnotiques, à de fausses apparences et à une manipulation secrète rend la reconstitution des origines factuelles des civilisations terrestres et leur histoire virtuellement indéchiffrables. Tout chercheur, même brillant, est condamné à s’enliser dans un bourbier de suppositions peu concluantes, d’hypothèses impraticables et de perpétuels mystères.

Comme le Domaine ne souffre pas de ces afflictions, ayant l’avantage de la mémoire, de la longévité et d’un point de vue extérieur, j’ajouterai quelques clarifications à votre connaissance fragmentaire de l’histoire terrestre.

Voici certaines dates et événements non mentionnés dans les livres d’histoire de la Terre. Ces dates sont importantes car elles fournissent des informations sur les influences sur Terre de « l’Ancien Empire » et du Domaine.

Bien qu’ayant assisté au cours des centaines d’années précédentes à plusieurs réunions d’information organisées par notre personnel de mission sur l’historique général de la Terre, je me baserai principalement sur des données d’archives capturées après notre invasion du quartier général planétaire de l’Ancien Empire. La Force Expéditionnaire du Domaine a suivi depuis cette époque la progression générale des événements terrestres.

Comme je l’ai mentionné, le Domaine a choisi dans certains cas d’intervenir dans certaines affaires terrestres pour assurer un succès à long terme de nos plans d’expansion. Bien qu’en soi le Domaine ne prête pas un intérêt à la Terre ni à la population d’IS-BE de cette planète, nous assurer que les ressources de la Terre ne sont pas détruites ou dénaturées sert nos intérêts. À cet effet, certains officiers du Domaine ont été envoyés de temps à autre sur Terre en mission de reconnaissance pour rassembler des informations.
Les dates et événements à suivre ont été cependant extrapolés à partir des renseignements accumulés dans les dossiers du Domaine – tout du moins ceux qui me sont accessibles grâce au centre de communication de la station spatiale.

208.000
Établissement de l’Ancien Empire, dont le quartier général était situé près d’une étoile de la constellation de la Grande Ourse de cette galaxie. La force d’invasion de l’Ancien Empire avait conquis quelque temps avant la zone avec des armes nucléaires.

Après diminution de la radioactivité et avoir achevé une remise en état, il y eut l’immigration d’êtres d’une autre galaxie dans celle-ci. Ces êtres mirent sur pied une société qui dura jusqu’à il y a environ 10.000 ans quand elle fut supplantée par le Domaine.
La civilisation terrestre en est venue très récemment à ressembler à cette civilisation, maintenant qu’elle est tombée hors de son contrôle immédiat. Je veux parler en particulier de l’apparence et de la technologie des transports comme les avions, les trains, les navires, les automobiles, et ce que vous considérez comme « moderne » ou « futuriste » dans l’architecture, qui imite l’aspect des édifices des grandes cités de l’Ancien Empire.

Avant – 75.000
Les archives du Domaine contiennent très peu d’informations sur les civilisations des masses terrestres continentales de l’Atlantide et de la Lémurie, sauf pour noter qu’elles ont coexisté sur Terre à plus ou moins la même époque. Il semble que les deux civilisations aient été fondées par les survivants de cultures interplanétaires qui avaient fui leurs systèmes planétaires natals pour échapper à une persécution politique ou religieuse.

Le Domaine sait qu’un décret de longue date de l’Ancien Empire interdit la colonisation de planètes sans autorisation. Il est donc possible que leur destruction ait été causée par des forces policières ou militaires qui ont pourchassé les colons criminels et les ont détruit. Bien que cela semble une supposition, aucune preuve concluante n’existe qui explique la destruction complète et la disparition de deux civilisations entières.

Une autre possibilité est qu’une éruption volcanique sous-marine massive dans la région du lac Toba à Sumatra et du Mont Krakatoa à Java ait entraîné la destruction de la Lémurie. Les vagues géantes causées par l’éruption ont submergé toutes les masses terrestres, y compris les plus hauts sommets. Les survivants de la destruction, les lémuriens, sont les ancêtres primitifs des chinois. L’Australie et les régions océaniques du nord étaient le centre de la civilisation lémurienne qui est à l’origine des races orientales. Les deux civilisations possédaient l’électronique et des technologies aérospatiales.

Il semblerait que l’éruption volcanique ait rejeté une masse tellement énorme de roche en fusion que le vide qui en a résulté sous la croûte terrestre a entraîné l’effondrement de grandes zones de masses terrestres sous les océans. Les régions continentales occupées par les deux civilisations ont été recouvertes de matériaux volcaniques et ensuite submergées, ne laissant que très peu de preuves de leur existence en dehors des légendes parlant d’un déluge mondial qu’on retrouve dans toutes les cultures de la Terre, et des survivants qui sont à l’origine des races et cultures orientales.

Ce type d’explosion volcanique colossale emplit la stratosphère de gaz toxiques qui sont charriés tout autour de la planète. Les suites de ces éruptions volcaniques peuvent facilement être à l’origine de pluies qui durent « 40 jours et 40 nuits » en raison de la pollution atmosphérique et d’une longue période pendant laquelle les rayons solaires sont réfléchis vers l’espace, engendrant un refroidissement mondial. Un tel événement peut certainement causer une ère glaciaire, des extinctions de formes de vie et de nombreux autres changements à long terme durant des milliers d’années.

En raison des innombrables types d’événements cataclysmiques mondiaux survenant naturellement, la planète Terre n’est pas un lieu d’habitation adapté à des IS-BE. Par ailleurs il y a eu d’occasionnels cataclysmes mondiaux engendrés par les IS-BE comme celui qui a détruit les dinosaures il y a plus de 70 millions d’années.

Cette destruction a été causée par une guerre intergalactique durant laquelle la Terre et de nombreuses autres lunes et planètes voisines furent bombardées par des armes atomiques. Les explosions atomiques ont entraîné des retombées atmosphériques très semblables à celles des éruptions volcaniques. La plupart des planètes de ce secteur de la galaxie sont depuis des déserts inhabitables.

La Terre est indésirable pour de nombreuses autres raisons : gravité élevée et atmosphère dense, inondations, séismes, volcans, déplacement des pôles, dérive des continents, impact de météores, changements climatiques et atmosphériques, pour n’en citer que quelques-unes.

Quel genre de civilisation durable pourrait développer une culture sophistiquée dans un tel environnement ?

De plus, la Terre est la petite planète d’une « étoile en bordure » de la galaxie. Ce qui rend la Terre très isolée géographiquement de civilisations planétaires plus concentrées qui existent vers le centre de la galaxie. Ces faits évidents font que la Terre n’est adaptée qu’à un usage zoologique ou botanique ou qu’à son rôle actuel de prison – mais pas pour grand-chose d’autre.

Avant – 30.000 

La Terre a commencé a servir de « dépotoir » et de prison pour les IS-BE qui étaient jugés « intouchables », c’est à dire des criminels et des non-conformistes. Des IS-BE ont été capturés, emprisonnés dans des pièges électroniques et transportés vers la Terre de divers points de l’Ancien Empire. Des « stations d’amnésie » souterraines ont été installées sur Mars, et sur Terre dans les monts Rwenzori [à la frontière de l’Ouganda et de la RDC] en Afrique, au Portugal et dans les steppes de la Mongolie.

Ces centres de surveillance électronique créent des écrans de force conçus pour détecter et capturer des IS-BE quand l’IS-BE quitte son corps à la mort. Les IS-BE subissent un lavage de cerveau à l’aide d’une puissante force électronique dans le but de maintenir la population terrestre dans un état de perpétuelle amnésie. D’autres contrôles de population sont installés à l’aide de mécanismes électroniques de contrôle de la pensée à longue portée. Ces stations sont toujours en service et elles sont extrêmement difficiles à attaquer ou à détruire, même pour le Domaine, qui ne maintiendra pas ultérieurement de force militaire importante dans cette zone.

Les civilisations des pyramides ont été créées intentionnellement sur Terre en tant que système de prison des IS-BE.

Une pyramide est supposée être un symbole de « sagesse ». Cependant, la « sagesse » de l’Ancien Empire sur la planète Terre est prévue pour fonctionner en tant que « piège » amnésique élaboré, constitué par les notions de MASSE, CONCEPT et MYSTÈRE. Elles sont contraires aux qualités d’un être spirituel immortel qui n’a pas de masse ou de concept. Un IS-BE n’existe que parce qu’il pense qu’il existe.

MASSE : représente l’univers physique, incluant des objets comme les étoiles, les planètes, les gaz, les liquides, les particules d’énergie et les tasses à thé. Les pyramides étaient de très très massifs objets, comme l’étaient toutes les structures créées par l’Ancien Empire. Des objets lourds, massifs, denses, solides créent une illusion d’éternité.

Les cadavres enveloppés de linges, imprégnés de résine, placés dans des cercueils dorés décorés de gravures et mis en terre avec leurs possessions terrestres parmi des symboles codés, créent une illusion de vie éternelle. Les symboles denses et lourds de l’univers matériel sont pourtant l’exact opposé d’un IS-BE. Un IS-BE n’a ni masse ni âge. Les objets ne durent pas éternellement. Un IS-BE « existe » éternellement.

CONCEPT : De faux concepts empêchent de connaître la vérité. Les cultures des pyramides de la Terre sont une illusion fabriquée. Elles ne sont rien de plus que de « fausses civilisations » arrangées par la mystérieuse secte de la Fraternité du Serpent. De faux concepts ont été inventés pour créer l’illusion d’une fausse société pour renforcer davantage le mécanisme d’amnésie parmi les résidents du système carcéral de la Terre.

MYSTÈRE : il est construit sur des mensonges et des demi-vérités. Les mensonges entraînent la durabilité parce qu’ils altèrent les faits que constituent les dates exactes, les lieux et les événements. Quand la vérité est connue, le mensonge ne persiste plus. Si l’exacte vérité est révélée, ce n’est plus un mystère. 

Toutes les civilisations des pyramides de la Terre ont été soigneusement fabriquées grâce à des couches superposées de mensonges, habilement assaisonnés de quelques vérités. Le prêtre de la secte de l’Ancien Empire mélangeait des mathématiques sophistiquées et une technologie futuriste, à des métaphores théâtrales et du symbolisme. Tout ceci n’est qu’une complète fabrication de vérité, dont l’aspect esthétique et le mystère servent d’amorçage.

Les rituels compliqués, les alignements astronomiques, les rites secrets, les monuments massifs, les merveilles architecturales, les hiéroglyphes artistiquement restitués et les « dieux » mi-homme, mi-animaux ont été conçus pour créer un insoluble mystère pour la population IS-BE en prison sur Terre. Le mystère détourne l’attention de la vérité sur le fait que les IS-BE ont été capturés, rendus amnésiques et emprisonnés sur une planète très éloignée de leur patrie.

La vérité est que chaque IS-BE sur Terre est venu d’un autre système planétaire. Aucune personne sur Terre n’est native de cette planète. Les êtres humains n’ont pas « évolué » sur Terre.

La société égyptienne du passé était gouvernée par les administrateurs de prison ou les prêtres, qui à leur tour manipulaient le pharaon, contrôlaient le trésor et gardaient en esclavage la population des résidents, tant physiquement que spirituellement.

Dans les temps modernes, les prêtres ont changé, mais la fonction est la même. Aujourd’hui cependant, les prêtres sont également des prisonniers.

Le mystère renforce les murs de la prison. L’Ancien Empire craignaient que les IS-BE de la Terre puissent retrouver la mémoire. À cet effet, l’une des fonctions premières des prêtres de l’Ancien Empire est d’empêcher les IS-BE de se rappeler qui ils sont vraiment, comment ils sont arrivés sur Terre, d’où ils viennent.

Les gestionnaires du système carcéral de l’Ancien Empire, et leurs supérieurs, ne veulent pas que les IS-BE se souviennent de qui les a assassinés, capturés, qui leur a volé toutes leurs possessions, les a envoyés sur Terre, les a rendus amnésiques et les a condamnés à un emprisonnement éternel !

Imaginez ce qui pourrait se passer si tous les habitants de la prison se rappelaient soudain qu’ils ont le droit à la liberté ! Et s’ils réalisaient tout d’un coup qu’ils ont été emprisonnés à tort et qu’ils se soulèvent comme un seul homme contre leurs gardiens ?

L’Ancien Empire a peur de révéler quoi que ce soit qui évoque la civilisation des planètes natales des résidents. Une apparence physique, un élément de costume, un symbole, un navire spatial, un appareillage d’électronique avancé, ou tout autre vestige de la civilisation de la planète natale pourrait « rappeler » quelque chose et raviver la mémoire.

Des technologies sophistiquées de piégeage et d’esclavage, développées sur des millions d’années dans l’Ancien Empire, ont été appliquées sur les IS-BE avec l’intention de créer une fausse façade de prison. Ces façades ont été installées sur la totalité de la Terre, toutes en même temps. Chaque élément est une partie parfaitement intégrée du système carcéral.

Ce qui comprend une religion de double discours incompréhensible. Toutes les civilisations de pyramides l’utilisent comme un mécanisme de contrôle pour garder la population en esclavage, par la force, la peur et l’ignorance. Le fouillis indéchiffrable d’information inutiles, de dessins géométriques, de calculs mathématiques, d’alignements astronomiques fait partie d’une fausse spiritualité basée sur des objets matériels plutôt que sur des esprits immortels, pour embrouiller et désorienter les IS-BE de la Terre.

Quand le corps d’une personne mourrait, on l’enterrait avec ses possessions terrestres, y compris son ancien corps drapé dans du tissu, pour alimenter son « âme » ou « Ka » après la mort. Un IS-BE ne « possède » pas une telle âme. Un IS-BE est une âme. 

Sur la planète natale de l’IS-BE, ses possessions matérielles ne sont pas perdues, volées ou oubliées quand l’être est mort ou a quitté son corps. L’IS-BE pouvait revenir et réclamer ce qu’il possède. Si l’IS-BE est amnésique, il ne se souviendra pas qu’il possédait quelque chose. Donc, les gouvernements, les compagnies d’assurance, les banquiers, les membres de la famille et autres vautours peuvent récupérer tout ce que possède le décédé sans crainte de représailles de sa part. 

La seule raison de ces faux concepts est d’instiller l’idée que l’IS-BE n’est pas un esprit, mais un objet matériel ! C’est un mensonge. C’est un piège.

D’innombrables gens ont passé des heures interminables à tenter d’assembler les pièces du puzzle égyptien et d’autres civilisations de l’Ancien Empire. Ce sont des puzzles faits de pièces qui ne s’emboîtent pas. 

Quel est le mystère de l’Égypte et des autres cultures de pyramides ? Mystère ! » –

Remarques du blogueur :

Nous sommes pleinement notre âme, libre et éternels ! Voilà, semble-t-il, pourquoi j’ai fait une SORTIE DE CORPS à mes cinq ans, pour m’en rappeler de concevoir possible que la matérialité ne doit pas être vue comme un « piège éternel », juste comme un lieu expérimental du parcours infini d’expériences enrichissantes pour l’âme…!

Si vous passez devant les pyramides ou le Sphinx, comme je le fis jeune, dites ressentir avec l’énergie de votre âme la « vérité » de la situation. Si vous tremblez comme je le fis jeune, vous saurez pourquoi (que du faux manipulateur…) !

________________________

DEUXIÈME TÉMOIGNAGE : LACERTA – INTERVIEWS D’UNE « E.T. » INTRA-TERRESTRE reptilienne (qui peut arriver à se faire voir sous forme humaine)

L’on nous tend l’histoire de cette « courte » civilisation comme « la seule »…, mais est-ce réel ? Là est toute la question pouvant justifier ou décrédibiliser complètement les faux pouvoirs arrogants actuels…

La planète Terre, » la seule habitable » en cet univers…, est-ce même crédible ? Non, à moins de vouloir créer une « bible » de plus pour abuser des consciences naïves gobant tout de ce qu’on leur dit, bouche bée, comme à Noël avec le prétendu « seul » Christ à l’esprit clair !

Si vous voulez obtenir l’esprit mieux informé largement, plus clair au sujet de tout, dites-le, car votre conscience littérale est obligée de vous l’apporter, de vous y conduire. Et voilà la sécurité divine ultime de votre esprit choisi plus précis, voulu plus sûr.

Exemples : J’ai affirmé qu’un jour de Mardi-Gras, en passant comme habituellement devant un voisin un peu coincé, celui-ci me voyait déguisé en clown avec deux acolytes de même…, et lui s’est plié en deux de rire à mon passage ;

  • je fis dernièrement une affirmation « énorme » de plus de vérités croissantes… concernant les intraterrestres, et fus  facilement guidé vers un site web en anglais avec trois liens (en anglais) sur les probables INTRATERRESTRES reptiliens :

http://web.archive.org/web/20050424170323/http://www.100megsfree4.com/farshores/ufo02c3.htm

http://web.archive.org/web/20050424195028/http://www.100megsfree4.com/farshores/ufo02c4.htm

http://web.archive.org/web/20050424225614/http://www.100megsfree4.com/farshores/ufo02c5.htm

En audio / video

– Partie 1 : https://www.youtube.com/watch?v=lOKGORODQtM

Comme ancien technico-scientifique sachant tout de l’énorme pression gravifique au sein de la terre et des astres, je ne pouvais adhérer à la croyance d’un « soleil » intérieur au centre de la Terre et d’un monde habité inversé la tête en bas (car tout individu serait attiré vers ce centre à cause de la gravitation opposée, plus forte, (qui serait au centre de la Terre de 300000 fois la pression atmosphérique !).

D’autre part, de nombreux artefacts très anciens de visages de « dieux » reptiliens, découverts un peu partout autour du monde semblent accréditer cette version (voir plus loin)…

Aussi, je me sens devoir vous sortir une traduction de ce qu’aurait révélé en résumé une intra-terrestre reptilienne (à la civilisation bien plus ancienne sur Terre que la nôtre) sur leur histoire lointaine puis sur Terre, très longtemps avant que les primates humanoïdes de nos race ne soient améliorés.

‘Là voilescie‘….:

Extrait traduit du premier lien ci-dessus :

_ 20 décembre 2016 / entretien reptilienne du décembre 1999

Publié le 25 juillet

Un conte suédois d’une femme reptile alien – Préambule :

L’article suivant fut envoyé à la Pravda par un lecteur averti.

Il y a quelques semaines, on m’a demandé d’un ami en ligne si je pouvais traduire un document concernant la vérité sur les OVNIS, les étrangers et notre histoire réelle.

Il a dit qu’il avait reçu ce dossier fascinant d’un ami de Suède, dont le nom est Ole K. (aucun nom complet disponible) et qui a prétendu qu’il avait fait une entrevue avec un être reptilien non-humain. Il a affirmé en outre que ce document contient la vérité absolue sur les OVNIS et les étrangers (si quelqu’un me donnait seulement 100 DM pour chaque « vérité absolue sur les ovnis » que j’ai lu ces dernières années, je serais un homme riche). Je connaissais mon contact en ligne comme un croyant fort dans les ovnis, mais aussi comme un jeune homme intelligent qui sait beaucoup de choses sur la physique et les observations, donc j’ai été très surpris quand j’ai lu le document étrange appelé « Lacerta File I » la première fois et je Lui demanda s’il croyait vraiment à cette histoire de science-fiction.

Il était absolument sûr et a dit, que Ole K. est un ami personnel de lui et qu’il ne mentira jamais. En ce qui concerne les éléments de preuve, il m’a dit qu’il avait lu la transcription complète et qu’il avait vu les dessins et les cassettes audio que Ole K. avait mentionnés dans son introduction. Je suppose que tous les autres chercheurs «normaux» d’OVNI ont immédiatement supprimé ce fichier, mais je suis assez « fou » pour essayer de le traduire. J’ai prévenu mon ami que mon anglais est assez mauvais (comme vous le savez) mais il était sûr que je peux le faire et ainsi j’ai essayé de le traduire d’une certaine manière compréhensible (peut-être un bon exercice pour moi.) M responsable du contenu de ce fichier ni que je crois que c’est vrai, cela signifie seulement que j’ai fait un travail de traduction pour un ami. J’ai essayé de le rendre plus facile à lire en utilisant quelques crochets (le texte allemand original – qui était une traduction du suédois – était dans une forme très confuse) et je ne suis pas sûr si j’ai toujours utilisé les mots corrects , Mais j’espère qu’il est compréhensible.

Mon opinion personnelle (après avoir traduit ce texte bizarre pendant près d’une semaine) est, que le texte est une très bonne histoire de science-fiction, mais jamais la vérité ou la réalité. Les réponses et les questions sont toujours plus ou moins logiques, mais je pense que tout le message est trop incroyable pour être vrai (surtout les choses scientifiques) et à mon avis, l’être essaye trop souvent pour éviter de répondre à des questions trop difficiles car L’auteur de tout le texte n’a pas su répondre. Mais mon travail était un travail de traduction et ne pas commenter le contenu du fichier. On m’a demandé si je pouvais publier ce dossier dans le prochain numéro du magazine, mais je pense que c’est long et trop étrange de faire partie de notre magazine, mais comme on m’a demandé de l’envoyer au plus grand nombre possible, A décidé de l’envoyer comme un fichier RTF normal (compatible avec la plupart des traitements de texte) à vous. Si ce truc est trop bizarre pour vous, veuillez le supprimer. Les choses mentionnées dans le dossier ne sont certainement pas mon opinion ou ma conviction. Désolé pour les mauvais mots et la grammaire.

Faites votre propre opinion et faites-moi savoir ce que vous pensez.

Chris

Le Fichier Lacerta I

Introduction

Je certifie que le texte suivant est la vérité absolue et pas de travail de fiction. Ce sont des parties d’une transcription d’une interview que j’ai faite avec un être non humain et reptilien en décembre 1999. Cette femelle était déjà en contact avec un ami (dont le nom est donné seulement avec l’abréviation EF dans le texte ) Depuis quelques mois. Permettez-moi de déclarer que j’étais toute ma vie un sceptique au sujet des OVNIS, des extraterrestres et d’autres choses bizarres et j’ai pensé que EF me raconte juste des rêves ou des histoires fictives quand il m’a parlé de ses premiers contacts avec le non-humain « Lacerta » . J’étais encore sceptique lorsque j’ai rencontré cet être le 16 Décembre l’année dernière dans cette petite pièce chaude dans la maison éloignée de mon ami près d’une ville dans le sud de la Suède, malgré le fait que j’ai vu maintenant avec mes propres yeux qu’elle N’était pas humain. Elle m’a dit et m’a montré tant de choses incroyables au cours de cette réunion que je ne peux plus nier la réalité et la vérité de ses paroles. Ce n’est pas un autre de ces documents OVNI mal qui prétendent dire la vérité, mais dire en fait que la fiction, je suis convaincu que cette transcription contient la seule vérité et donc vous devez le lire.

J’avais discuté avec elle pendant plus de 3 heures, donc la transcription suivante ne vous montre que des parties abrégées de l’entrevue, parce qu’elle m’a demandé après l’entrevue de ne pas publier tout ce qu’elle m’avait déjà dit. L’ordre des questions dans cette transcription n’est pas toujours le même que celui que je leur ai demandé, de sorte que cela peut vous sembler un peu confus. Il n’était pas facile de supprimer toutes les parties importantes qu’il m’avait demandé de supprimer de la transcription, donc je m’excuse pour l’ordre peut-être inhabituel. Je suis en possession de la transcription intégrale de l’interview (49 pages avec certains de mes dessins de son corps et de son équipement) et aussi de quelques cassettes sur lesquelles j’ai l’interview complète, mais je ne révélerai pas cela avant que j’aie Permission de sa part. J’enverrai cette forme abrégée du document encore fascinant à quatre de mes amis de confiance en Finlande, en Norvège, en Allemagne et en France et j’espère qu’ils le traduiront dans leur propre langue et dans d’autres langues et j’espère que le plus grand nombre Capable de lire et de comprendre la transcription. Si vous le recevez, envoyez-le à tous vos amis par e-mail ou faites des impressions et copiez-les.

Je certifie par ailleurs que les différentes capacités «paranormales» de son espèce comme la télépathie et la télékinésie (y compris le mouvement et la danse de mon crayon sur la table sans toucher et le vol d’une pomme d’environ 40 centimètres sur ses mains) 3 heures et 6 minutes de la réunion et je suis absolument sûr que ces capacités n’étaient pas des astuces. Ce qui suit est certainement difficile à comprendre et à croire pour quelqu’un qui ne l’a pas connu, mais j’étais vraiment en contact avec son esprit et je suis maintenant complètement sûr que tout ce qu’elle a dit pendant l’entrevue est la vérité absolue sur notre monde.

Malheureusement, si je lis l’intégralité de la transcription et (et bien plus encore) cette forme très abrégée par moi-même, j’ai la forte impression que tout ce que j’ai écrit semble trop incroyable pour être vrai, que tout ressemble plus à une mauvaise histoire de science-fiction de TV Ou le cinéma et j’ai des doutes que n’importe qui croira mes expériences. Mais ils sont vrais, si vous le croyez ou non. Je ne peux pas attendre de vous que vous croyez mes simples mots sans preuves, mais je ne peux pas vous donner cette preuve. S’il vous plaît lire la transcription et y réfléchir et vous verrez peut-être la vérité en ces mots.

Il y aura une nouvelle réunion entre moi et elle (encore dans la même maison en Suède) le 23 avril 2000 et elle a promis de me donner peut-être quelques preuves pour son existence. En attendant, je rassemble des questions que je lui poserai alors. Peut-être qu’elle me donne la permission de révéler davantage de parties manquantes dans cette transcription et de la prochaine guerre.

Croyez-le ou non, cela ne fait aucune différence réelle (mais j’espère que vous allez croire.)

Ole K.

8 janvier 2000

Transcription de l’entrevue (forme abrégée)

Date: 16 décembre 1999

Un conte suédois d’une femme reptile alien

1er interview (première partie)

Question: Tout d’abord, qui êtes-vous et qui êtes-vous? Êtes-vous une espèce extraterrestre ou votre origine peut-elle être trouvée sur cette planète?

Réponse: Comme vous pouvez le voir de vos propres yeux, je ne suis pas un être humain comme vous et, pour être honnête, je ne suis pas un véritable mammifère (en dépit de mes caractéristiques de corps en partie mammifères qui sont le résultat de l’évolution), mais un reptile femelle, appartenant à une très ancienne race reptilienne. Nous sommes les terriens indigènes et nous vivons sur cette planète depuis des millions d’années.

Nous sommes mentionnés dans vos écrits religieux comme votre Bible chrétienne et beaucoup de tribus humaines anciennes étaient conscientes de notre présence et nous adoraient comme dieux (voir preuves / artefacs plus loin), par exemple les égyptiens et les Incas et de nombreuses autres anciennes tribus (dont les dogons).

Votre religion chrétienne a mal compris notre rôle dans votre création, donc nous sommes mentionnés comme « serpent maléfique » dans vos écrits. C’est faux.

Votre race a été génétiquement manipulée par des extraterrestres et nous étions juste les visiteurs plus ou moins passifs de ce processus accéléré d’évolution. Vous devez savoir (certains de vos scientifiques ont déjà supposé ceci) que votre espèce avait évolué avec une vitesse naturellement complètement impossible en seulement 2 – 3 millions d’années.

C’est absolument impossible, parce que l’évolution est un processus beaucoup plus lent si elle est naturelle, mais vous n’avez pas compris cela. Votre création a été artificielle et réalisée par génie génétique, pas par nous mais par une espèce étrangère. Si vous me demandez, si je suis un extraterrestre, je dois répondre non. Nous sommes des terriens indigènes. Nous avions et avons quelques colonies dans le système solaire, mais nous sommes originaires de cette planète. C’est en fait notre planète et non la vôtre – elle n’a jamais été la vôtre.

Question: Pouvez-vous me dire votre nom ?

Réponse: C’est difficile, parce que votre langue humaine n’est pas capable de le prononcer correctement (et une mauvaise prononciation de nos noms est très offensante pour certains de mon genre.) Notre langue est très différente de la vôtre, mais mon nom est – Je vais essayer de le dire plus clairement par l’utilisation de vos lettres humaines – quelque chose comme « Sssshiaassshakkkasskkhhhshhh » avec une très forte prononciation des sons « sh » et « k ». Nous n’avons pas de prénoms comme vous, mais seulement un nom unique, mais unique qui est divisé et caractérisé par la façon de parler et qui est donné non aux enfants (qui ont un nom d’enfant propre), mais seulement dans une procédure spéciale à l’âge adolescent, au temps de «l’illumination» religieuse ou scientifique ou de la conscience (comme vous l’appelez.) Je vous serais reconnaissant de ne pas essayer de dire mon vrai nom avec votre langue humaine. S’il vous plaît appelez-moi « Lacerta« , c’est le nom que j’utilise généralement quand je suis parmi les humains et de parler avec eux.

Question: Quel âge avez-vous?

Réponse: Nous ne mesurons pas le temps comme vous pour les années astronomiques et dans la révolution de la terre autour du soleil, parce que nous vivons habituellement sous la surface de la planète. Notre mesure du temps dépend des cycles périodiquement retournés dans le champ magnétique terrestre et, selon cela (et dit avec vos nombres) je suis aujourd’hui âgée de – laissez-moi calculer – 57,653 cycles. J’ai atteint ma phase adulte et ma conscience il y a 16.337 cycles (c’est une date très importante pour nous.) Selon votre échelle de temps humaine, j’ai 28 ans environ.

Question: Quelle est votre tâche ? Avez-vous un «emploi» comme nous ?

Réponse: Pour le dire avec vos mots: Je suis une étudiante curieuse du comportement social de votre espèce. C’est pourquoi je suis ici et vous parle, c’est pourquoi j’ai révélé ma vraie nature à EF et maintenant à vous et, c’est pourquoi je vous donne toutes ces informations secrètes, et pourquoi je vais essayer de répondre à toutes les questions sur vos nombreuses feuilles  le plus honnêtement. Je vais voir comment vous réagissez, comment d’autres de votre genre réagissent.

Il y a tellement de fous et menteurs appartenant à votre genre sur cette planète qui prétendent connaître la vérité sur nous, sur les OVNIS, sur les extraterrestres et ainsi de suite, et certains d’entre vous croient leurs mensonges.

Je suis intéressée de voir comment votre espèce va réagir si vous dites publiquement la vérité (que je vais vous dire maintenant…). Je suis sûre que chacun de vous refusera de croire mes paroles, mais j’espère que je me trompe, parce que vous devrez le comprendre si vous voulez survivre dans les années à venir.

Question: J’ai lu votre déclaration complète (que vous avez donnée à E.F.) à ce sujet, mais pouvez-vous me donner une réponse courte: les OVNIS sont-ils de véritables objets volants pilotés par des extraterrestres ou appartiennent-ils à votre espèce?

Réponse: Certains OVNIS observés – comme vous les appelez – nous appartiennent, mais pas la plupart… La plupart des objets volants « mystérieux » dans le ciel ne sont pas des dispositifs technologiques, mais surtout des interprétations erronées de phénomènes naturels que vos scientifiques n’ont pas compris (comme des étincelles de plasma spontanées dans la haute atmosphère). Néanmoins, certains OVNIs sont de véritables engins appartenant à votre propre espèce (en particulier à votre armée), ou à d’autres espèces exotiques, ou enfin à nous (mais une minorité d’engins voyants appartient vraiment à nous, car nous sommes généralement très prudents avec nos mouvements dans l’atmosphère et nous avons des moyens spéciaux pour cacher nos navires. )

Si vous lisez un rapport sur une observation d’un objet métallisé gris clair en forme de cigare, cylindrique, avec une longueur de – il y en a de différents types – laissez-moi dire : entre 20 et 260 de vos mètres et, si cet objet avait fait un très profond bourdonnement ; s’il y avait 5 lumières rouge vif sur la surface métallisée du cigare (une au sommet, une au milieu, deux à la fin) alors il est probable que quelqu’un d’entre vous aura vu un de nos navires ; et cela signifie qu’il était en partie défectueux ou que quelqu’un d’entre nous n’a pas été assez prudent.

Nous avons aussi une très petite flotte d’engins en forme de disque, mais ces types d’OVNIs appartiennent habituellement à une espèce exotique. Les OVNIs triangulaires appartiennent généralement à votre propre armée, mais ils utilisent la technologie étrangère pour les construire. Si vous voulez vraiment essayer de voir un des nôtres, vous devriez jeter un coup d’œil au ciel sur l’Arctique, l’Antarctique et sur l’Asie intérieure (surtout sur les montagnes là-bas).

Question: Avez-vous un symbole spécial, ou quelque chose comme ça, avec lequel nous pouvons identifier votre genre d’engins ?

Réponse: Nous avons deux symboles principaux représentant notre espèce. Un symbole (plus ancien) est un serpent bleu avec quatre ailes blanches sur un fond noir (les couleurs ont une signification religieuse pour nous.) Ce symbole a été utilisé à partir de certaines parties de ma société, mais il est aujourd’hui  employé très rarement – vous les humains l’avez copié très souvent dans vos vieux écrits.

L’autre symbole est un être mystique que vous appelleriez un «Dragon» en forme de cercle avec sept étoiles blanches au milieu. Ce symbole est beaucoup plus commun aujourd’hui. Si vous voyez un de ces symboles sur un engin cylindrique que j’ai décrit dans ma réponse précédente ou sur une installation souterraine, cette chose ou place appartient définitivement à notre espèce (et je vous conseille de partir le plus tôt possible !).

Question: Les sept étoiles du deuxième symbole que vous avez mentionné – signifient-elles les Pléiades?

Réponse: Pléiades? Non. En fait, les sept étoiles sont des planètes et des lunes, et elles sont un symbole relatif à nos sept anciennes colonies dans le système solaire. Les étoiles sont montrées devant un fond bleu et le dragon-cercle signifie la forme de la Terre. Les sept étoiles blanches signifient La Lune, Mars, Vénus et 4 lunes de Jupiter et Saturne, que nous avions colonisées dans le passé. Deux colonies ne sont plus utilisées et abandonnées, donc 5 étoiles seraient plus correctes.

Question: Comme vous ne m’avez pas permis de faire des photos – ce qui serait très utile pour prouver votre existence réelle et la vérité de cette histoire – pouvez-vous vous décrire vous-même de manière détaillé ?

Réponse: Je sais qu’il serait utile de prouver l’authenticité de cette interview si vous pouvez faire des photos de moi. Sinon, vous les humains êtes très sceptiques (c’est bon pour nous et pour les vraies espèces exotiques agissant secrètement sur cette planète). Donc même si vous aviez de telles photos, beaucoup de votre espèce diraient qu’elles sont une fraude, que je suis juste une Femme humaine masquée ou quelque chose comme ça (ce serait très offensant pour moi.) Vous devez comprendre, que je ne peux pas vous donner la permission de faire des photos de moi ou de mon équipement. Il y a diverses raisons, que je ne veux pas discuter avec vous plus avant. Une des raisons est le maintien du secret de notre existence, une autre raison est plus religieuse.

Néanmoins, vous avez la permission de faire des dessins de mon apparence et de mon équipement que je peux vous montrer plus tard. Je peux aussi essayer de me décrire, mais je doute que d’autres de votre espèce pourront imaginer mon vrai regard à partir de simples mots, parce que le déni automatique de l’existence des espèces reptiliennes, et généralement des espèces intelligentes autres que les vôtres fait partie de la programmation de votre esprit. Eh bien, je vais essayer.

Imaginez le corps d’une femme humaine normale et vous avez d’abord une bonne imagination de mon corps. Comme vous, j’ai une tête, deux bras, deux mains, deux jambes et deux pieds et les proportions de mon corps sont comme les vôtres. Comme je suis femelle, j’ai aussi deux seins (en dépit de notre origine reptile, nous avons commencé à donner du lait à nos bébés pendant le processus d’évolution – cela s’est produit il y a environ 30 millions d’années – parce que c’est la meilleure chose pour garder les jeunes en vie.

L’évolution avait fait cela pour votre espèce déjà durant l’âge des dinosaures et – un peu plus tard – aussi pour la nôtre. Cela signifie pas que nous sommes maintenant de vrais mammifères, mais nos seins ne sont pas aussi grands que ceux de la femme humaine et leur taille est généralement égale pour toutes les femelles de mon genre. Les organes de reproduction externes sont pour les deux sexes plus petits que ceux des humains, mais ils sont visibles et ils ont la même fonction que la vôtre (un autre don de l’évolution à notre espèce).

Ma peau est principalement d’une couleur vert-beige – plus vert pâle – et nous avons quelques types de points irréguliers bruns (chaque point de la taille de 1 – 2 centimètres) sur notre peau et sur notre visage (les points sont différents pour les deux Les sexes, mais les femelles en ont plus, surtout dans le bas du corps et dans le visage.) Vous pouvez les voir dans mon cas comme deux lignes sur les sourcils traversant mon front, mes joues et mon menton.

Mes yeux sont un peu plus grands que les yeux humains (pour cette raison, nous pouvons mieux voir dans l’obscurité) et habituellement dominés par de grandes pupilles noires, qui entourent un petit iris vert clair (les mâles ont un iris vert foncé). La pupille est fendue et peut changer sa taille (d’une petite ligne noire à un ovale grand ouvert ovale) parce que notre rétine est très sensible à la lumière et son ouverture doit comparer cela.

Nous avons des oreilles rondes externes, mais elles sont plus petites et pas aussi courbées que la vôtre, mais nous pouvons entendre mieux parce que nos oreilles sont plus sensibles pour le son (nous pouvons également entendre une plus large gamme de sons). Il y a un muscle ou « couvercle » sur les oreilles qui peut complètement les fermer (par exemple sous l’eau en cas de surpression).

Nos nez sont plus pointus et il y a une courbure en forme de V entre les narines, ce qui a permis aux ancêtres de «voir» la température. Nous avons perdu la plupart de cette capacité, mais nous pouvons encore sentir la température beaucoup mieux avec cet «organe».

Nos lèvres sont aux formes des vôtres (celles des femelles un peu plus grandes que celles des mâles) mais d’une couleur brun pâle, et nos dents sont très blanches et fortes et un peu plus longues et plus dures que vos dents de mammifères mous.

Nous n’avons pas de couleurs de cheveux différentes comme vous (mais il y a un tradition pour colorer les poils à différents âges) et la couleur d’origine est – comme les miens – d’un brun verdâtre. Nos poils sont plus épais et plus forts que les vôtres et ils se développent très lentement. En plus, la tête est la seule partie de notre corps où nous avons des poils.

Le corps, les bras et les jambes sont de forme et de taille semblables à la vôtre, mais la couleur est différente (vert-beige, comme le visage) et il y a des structures en forme d’échelle (écaille style dos de crocodile) sur les jambes supérieures (sur le genou) et les bras le coude).

Nos cinq doigts sont un peu plus longs et plus minces que les doigts humains et notre peau sur la paume est simple, donc nous n’avons pas de lignes comme vous, mais encore une combinaison d’une structure de peau à l’échelle et des points bruns (les deux sexes ont les points sur la paume) et nous n’avons pas d’empreintes digitales comme vous. Si vous touchez ma peau, vous vous sentirez plus lisse que votre peau velue. Il y a de petites cornes tranchantes sur la partie supérieure des deux doigts du milieu. Les ongles sont gris et généralement plus long que le vôtre. Vous voyez que mes ongles ne sont pas si longs et ronds au sommet. C’est parce que je suis femelle. Les mâles ont des ongles pointus avec une longueur de parfois 5 ou 6 de vos centimètres.

La caractéristique suivante est très différente de votre corps et en partie due à notre origine reptilienne : si vous touchez le dos de mon haut du corps, vous sentirez une ligne osseuse dure à travers mes vêtements. Ce n’est pas ma colonne vertébrale, mais une forme très complexe externe (plaque-structure de la peau et des tissus) qui suit exactement notre colonne vertébrale de la tête à la hanche. Il y a un nombre extrêmement élevé de nerfs et de grands vaisseaux sanguins dans cette structure et dans les plaques (qui sont autour de deux ou trois centimètres de long et très sensible au toucher – c’est la raison pour laquelle nous avons toujours des problèmes pour s’asseoir sur des chaises avec un tel dos comme pour cette chaise-ci.)

La tâche principale de ces petites assiettes (à côté d’un rôle dans notre sexualité) est simplement la régulation de notre température corporelle, et, si nous nous asseyons dans la lumière naturelle ou artificielle, ces plaques deviennent plus chargées de sang, les vaisseaux deviennent plus larges, le soleil est capable de chauffer notre sang reptilioïde (qui circule à travers le corps et à travers les plaques) de nombreux degrés, ce qui nous donne un grand plaisir.

Quoi d’autre est différent vis à vis de votre espèce ? Oh, nous n’avons pas de nombril, parce que nous sommes nés d’une manière différente de votre naissance mammifère. Les autres différences extérieures de votre genre sont mineures et je pense que je ne dois pas mentionner tout maintenant, parce que la plupart d’entre eux ne sont pas visibles si nous portons des vêtements. J’espère que la description de mon corps a été suffisamment détaillée. Je vous conseille de faire quelques dessins.

Question: Quel genre de vêtements portez-vous généralement. Je suppose que ce n’est pas la façon dont vous habiller normalement?

Réponse: Non, je porte ce vêtement humain de tous les jours – seulement quand je suis parmi les humains. Pour être honnête, ce n’est pas très confortable pour moi de porter ces choses serrées et c’est toujours un sentiment très inhabituel. Si nous sommes dans notre propre maison (dans notre maison souterraine) ou dans nos grandes zones de soleil artificiel, et si nous sommes avec d’autres près de notre propre nom, nous sommes généralement nus. Est-ce choquant pour vous?

Quand nous sommes dans le public et avec beaucoup d’autres de mon espèce nous portons des vêtements très larges et doux faits de substance mince, légère. Je vous ai dit que de nombreuses parties de notre corps sont très sensibles au toucher, surtout les petites plaques de fond, ce qui fait que nous ne pouvons pas se sentir à l’aise dans des vêtements serrés, car ils peuvent nous blesser. L’homme et la femme portent souvent le même genre de vêtements, mais les couleurs sont différentes pour les sexes.

Question: Vous avez dit « d’autres proches de votre propre nom ». Voulez-vous dire votre famille ?

Réponse: Non, pas vraiment. Vous l’appelez « famille », mais avec ce mot vous voulez dire seulement ceux de votre genre qui appartiennent génétiquement ensemble comme le père ou la mère et l’enfant. Comme je l’ai dit plus tôt, nous avons un nom très difficile et unique. Une partie de la prononciation de ce nom est absolue unique et il n’y a pas d’autre être avec le même nom, mais une partie de ce nom (la partie centrale) est prononcée d’une manière qui a dit aux autres à quelle « famille » (je dois utiliser le mot, parce que vous n’avez pas le bon dans votre vocabulaire) vous appartenez. Cela signifie que pas tous dans ce groupe sont génétiquement liés à vous, parce que les groupes sont généralement très grandes et contiennent entre 40 et 70 d’entre nous. Ce groupe inclut généralement vos relations génétiques – sauf si l’un d’entre eux avait décidé de quitter ce groupe – et votre connexion avec le père et la mère est souvent la plus forte.

Il serait trop difficile pour moi de vous expliquer maintenant notre très ancien système social qui est très complexe et nous aurions besoin de beaucoup d’heures seulement pour les choses primaires. Nous pourrions peut-être nous rencontrer une autre fois pour que je puisse vous donner des descriptions détaillées de toutes ces choses.

• Histoire publiée à l’origine par:
Pravda / Russie – Juillet 24.02

_ Un conte suédois d’une femme reptile alien

1er interview (deuxième partie)

Question: Avez-vous une queue comme des reptiles normaux ?

Réponse: En voyez-vous une ? Non, nous n’avons pas de queue visible. Si vous regardez notre squelette, il n’y a qu’un petit os arrondi à la fin de notre colonne vertébrale derrière le bassin. C’est un rudiment inutile de la queue de nos ancêtres, mais il n’est pas visible de l’extérieur. Oh, nos embryons ont des queues pendant les premiers mois de développement, mais ces queues disparaissent avant qu’ils soient nés. Une queue n’a de sens que pour une espèce primitive qui essaie de marcher sur deux jambes et doit tenir l’équilibre avec la queue, mais notre squelette a changé au cours de l’évolution et notre colonne vertébrale est presque dans la même forme que la vôtre, donc nous n’avons pas besoin de queue pour rester sur deux pieds.

Question: Vous avez dit que vous étiez nés d’une manière différente de nous. S’agit-il d’œufs ?

Réponse: Oui, mais pas comme vos oiseaux ou des reptiles primitifs. En fait, l’embryon se développe dans une protéine liquide à l’intérieur de l’utérus des mères, mais il y a aussi une coque en forme d’œuf très mince autour de lui, qui remplit l’ensemble de l’utérus. L’embryon à l’intérieur de cette coque est complètement autarcique du corps de sa mère et il a chaque substance qu’il doit avoir pour se développer à l’intérieur de cette coque de craie.

Il y a aussi un cordon (comme votre cordon ombilical) qui est connecté à un point caché derrière les plaques arrière. Lorsque le bébé va naître, l’œuf entier est pressé à travers le vagin recouvert d’une substance protéique gluante et le bébé est sorti de cet ovule souple après quelques minutes. Ces deux cornes sur nos doigts du milieu ont été instinctivement utilisées par les bébés pour traverser la coque de craie pour prendre leur premier souffle. Nos jeunes ne sont pas si grands que vos bébés quand ils sont nés, ils sont entre 30 et 35 de vos centimètres de hauteur, l’œuf est d’environ 40 centimètres de hauteur (c’est parce que notre vagin est plus petit que celui d’un humain), mais nous arrivons à une taille normale de 1,60 à 1,80 mètres.

Question: Et la température de votre corps ? Vous avez dit que vous aimiez vous coucher au soleil. Quel effet cela a-t-il sur votre organisme ?

Réponse: Nous ne sommes pas des mammifères et, comme reptiles, notre température corporelle dépend de la température de notre entourage. Si vous touchez ma main, vous sentirez peut-être qu’elle est plus froide que la vôtre, parce que notre température corporelle normale est d’environ 30 à 33 degrés Celsius. Si nous nous asseyons au soleil (surtout nu et avec notre rangée de petites plaques au soleil) notre température corporelle peut augmenter de 8 ou 9 degrés en quelques minutes. Cette augmentation provoque une production de nombreuses enzymes et hormones dans notre corps, notre cœur et le cerveau et chaque organe devient plus actif et nous nous sentons très très bien. Vous, les humains profitez seulement d’être au soleil, mais pour nous, c’est le plus grand plaisir que vous pouvez imaginer (peut-être comme votre excitation sexuelle.) Nous aussi aimons profiter de nager dans l’eau très chaude ou d’autres liquides pour augmenter notre température corporelle. Si nous sommes pendant quelques heures dans l’ombre, notre température redescend à 30 à 33 degrés. Cela ne peut nous causer aucun mal, mais nous nous sentons beaucoup mieux au soleil. Nous avons des éclairages solaires artificiels dans le sous-sol, mais ce n’est pas pareil pour nous comme le vrai soleil.

Question: Que mangez-vous ?

Réponse: En général, diverses choses comme vous : chair, fruits, légumes, sortes spéciales de champignons (des fermes souterraines) et d’autres choses. Nous pouvons aussi manger et délayer certaines substances qui sont toxiques pour vous. La principale différence entre vous et nous est, que nous devons manger de la chair, parce que notre corps a besoin des protéines. Nous ne pouvons pas vivre complètement végétarien comme votre espèce parce que notre consommation cesserait de fonctionner et nous mourrions après quelques semaines ou peut-être des mois sans chair. Beaucoup d’entre-nous mangent de la chair crue ou d’autres choses qui seraient dégoûtantes pour vous. Personnellement, je préfère la chair cuit et les fruits de surface comme les pommes ou les oranges.

Question: Pouvez-vous me dire quelque chose sur l’histoire naturelle et l’évolution de votre espèce ? Quel âge a votre espèce ? Avez-vous évolué à partir de reptiles primitifs autant que l’humanité a évolué à partir de singes ?

Réponse: Oh, c’est une histoire très longue et complexe et ça sonne incroyable, mais c’est la vérité. Je vais essayer de l’expliquer en bref. Il y a environ 65 millions d’années, beaucoup de nos ancêtres non avancés de la race des dinosaures sont morts dans un grand cataclysme mondial. La raison de cette destruction n’était pas une catastrophe naturellenon pas un impact d’astéroïde comme vos scientifiques le croient faussement – mais une guerre entre deux groupes étrangers ennemis qui ont pris principalement place dans l’orbite et la haute atmosphère de votre planète. Selon nos connaissances limitées au sujet des premiers jours de cette guerre globale, il s’agirait de la première guerre étrangère sur la terre de la terre, mais ce n’était certainement pas la dernière (et une guerre future est à venir bientôt, tandis qu’une «guerre froide» – comme vous l’appelez – entre Groupes étrangers (à la terre) est en cours depuis les 73 dernières années sur votre planète).

Les opposants dans cette guerre d’il y a 65 millions d’années étaient deux espèces exotiques avancées, dont les deux noms ne sont pas encore prononçables pour vos langues. Je suis capable de les dire, mais ça vous blesserait l’oreille si je vous disais les noms de leur façon originale.

Une race était humanoïde comme votre espèce (mais beaucoup plus ancienne) et provenait de cet univers, d’un système solaire dans la constellation d’étoiles que vous appelez «Procyon» aujourd’hui sur vos cartes célestes.

Les autres espèces – dont nous ne savons pas tant – étaient des espèces reptiliennes, mais elles n’ont rien à voir avec notre propre espèce, parce que nous avons évolué à partir de sauriens locaux sans influence extérieure (sauf la manipulation réussie de nos propres gènes par nous. Plus à ce sujet plus tard…) Les reptiliens avancés ne sont pas venus de cet univers, mais d’un – bien, comment dois-je vous l’expliquer. Vos scientifiques n’ont pas vraiment compris la vraie nature de l’univers, parce que votre esprit illogique n’est pas capable de voir les choses les plus faciles et s’appuie sur de fausses mathématiques et des chiffres. Cela fait partie de la programmation génétique de votre genre à laquelle je viendrai plus tard. Permettez-moi de dire, que vous êtes rendus presque aussi loin dans la compréhension de l’univers que celle que vous aviez il y a 500 ans.

Pour employer un terme que vous comprendrez peut-être : les autres espèces ne sont pas venus de cet univers mais d’une autre « bulle » dans la mousse de l’omnivers. Vous pouvez appeler cela peut-être une autre dimension, mais ce n’est pas le bon mot pour la décrire correctement (à propos, le terme de dimension est généralement erroné dans la façon dont vous le comprenez.) Le fait que vous devez vous rappeler est que les espèces avancées sont capables de «se déplacer» entre les bulles en utilisant – comme vous dirais – la technologie quantique, et parfois de façon spéciale, seulement par l’utilisation de leur esprit (ma propre espèce avait également avancé ses capacités mentales par rapport à votre espèce, mais nous ne sommes pas en mesure de faire changer la matière / bulle sans la technologie. Par contre, d’autres espèces actives sur cette planète en sont capables et cela ressemble à la magie comme en avaient vos ancêtres).

Retour à notre propre histoire : la première espèce (les humanoïdes E.T.) avait atteint la Terre environ 150 ans avant les reptiliens (E.T.) et ils ont construit quelques colonies sur les anciens continents. Il y avait une grande colonie sur le continent que vous appelez « Antarctique » aujourd’hui, et une autre sur le continent que vous appelez « Asie » aujourd’hui.

Ces personnes vivaient avec des animaux sauriens sur la planète sans problèmes. Lorsque les reptiliens avancés sont arrivés dans ce système, les colons humanoïdes de «Procyon» ont essayé de communiquer pacifiquement, mais ils n’ont pas réussi, et une guerre mondiale a commencé en quelques mois.

Vous devez comprendre que les deux espèces s’intéressaient à cette planète non pas pour sa biologie et ses espèces non développées, mais pour une seule raison: la matière première, en particulier le cuivre.

Pour comprendre cette raison, vous devez savoir que le cuivre est un matériau très important pour certaines espèces avancées (même aujourd’hui) parce qu’il est capable de produire de nouveaux éléments stables avec des matériaux instables si vous induisez un champ électromagnétique élevé dans l’angle droit Avec un champ de rayonnement nucléaire élevé pour produire un dépassement de champs fluctuants. La fusion du cuivre avec d’autres éléments dans une telle chambre de champ magnétique / radiaton peut produire un champ de force de nature spéciale qui est très utile pour diverses tâches technologiques (mais la base pour cela est une formule extrêmement complexe que vous ne pouvez pas découvrir car Des restrictions de votre esprit simple.) Les deux espèces voulaient avoir le cuivre de la planète Terre et pour cette raison, ils ont combattu une guerre pas très longue dans l’espace et l’orbite. Les espèces humanoïdes semblaient avoir réussi la première fois, mais dans une dernière bataille, les reptiliens ont décidé d’utiliser une puissante arme expérimentale – un type spécial de bombe de fusion qui devrait détruire les formes de vie sur la planète mais ne devrait pas nuire aux précieuses matières premières Et le cuivre. La bombe a été tirée de l’espace et a explosé à un point de votre planète que vous appelez «Amérique centrale» aujourd’hui. Comme il a explosé dans l’océan, il a produit une fusion imprévisible avec l’hydrogène et l’effet était beaucoup plus fort que les reptiliens s’attendaient. Un rayonnement mortel, une surproduction de fusion-oxygène, une chute de différents éléments et un «hiver nucléaire» pendant près de 200 ans en sont le résultat. La plupart des humanoïdes ont été tués et les reptiliens ont perdu leur intérêt sur la planète après quelques années pour (même pour nous) des raisons inconnues – peut-être à cause de la radiation. La planète Terre était à nouveau solitaire et les animaux à la surface sont morts. D’ailleurs, un résultat de la fusionbomb a été la chute des différents éléments et matériaux créés dans le processus de combustion et l’un de ces matériaux a été Iridium. Vos scientifiques humains aujourd’hui voient la concentration d’Iridium dans le sol comme preuve d’un impact d’astéroïde qui a tué les dinosaures. Ce n’est pas vrai, mais comment devriez-vous le savoir?

Pour comprendre cette raison, vous devez savoir que le cuivre est un matériau très important pour certaines espèces avancées (même aujourd’hui) parce qu’il est capable de produire de nouveaux éléments stables avec des matériaux instables si vous induisez un champ électromagnétique élevé à angle droit (…?), avec un champ de rayonnement nucléaire élevé pour produire un dépassement de champs fluctuants.

La fusion du cuivre avec d’autres éléments dans une telle chambre de champ magnétique / radiation peut produire un champ de force de nature spéciale qui est très utile pour diverses tâches technologiques (mais la base pour cela est une formule extrêmement complexe que vous ne pouvez pas découvrir, car des restrictions de votre esprit simple.) Les deux espèces voulaient avoir le cuivre de la planète Terre et pour cette raison, ils ont combattu une guerre pas très longue dans l’espace et l’orbite.

Les espèces humanoïdes semblaient avoir réussi la première fois, mais dans une dernière bataille, les reptiliens ont décidé d’utiliser une puissante arme expérimentaleun type spécial de bombe de fusion qui devait détruire les formes de vie sur la planète, mais ne devrait pas nuire aux précieuses matières premières telles le cuivre.

La bombe a été tirée de l’espace et a explosé à un point de votre planète que vous appelez «Amérique centrale» aujourd’hui. Comme elle a explosé dans l’océan (Yucatan), elle a produit une fusion imprévisible avec l’hydrogène et l’effet était beaucoup plus fort que celui auquel les reptiliens s’attendaient.

Un rayonnement mortel, une surproduction de fusionoxygène, une chute de différents éléments et un «hiver nucléaire» pendant près de 200 ans en furent le résultat. La plupart des humanoïdes ont été tués et les reptiliens ont perdu leur intérêt vis à vis de la planète après quelques années pour des raisons inconnues (même pour nous) – peut-être à cause de la radiation.

La planète Terre était à nouveau solitaire et les animaux à la surface sont morts. D’ailleurs, un résultat de la fusion bombe a été l’apparition de différents éléments et matériaux créés dans le processus de combustion et l’un de ces matériaux a été l’iridium. Vos scientifiques humains aujourd’hui voient la concentration d’Iridium dans le sol comme « preuve d’un impact d’astéroïde » qui aurait tué les dinosaures. Ce n’est pas vrai, mais comment pouviez-vous le savoir ?

La plupart des dinosaures sont morts (pas tous dans la détonation, mais suites aux mauvaises choses qui sont venues après la guerre, surtout avec l’hiver nucléaire et ses retombées.) Presque tous les dinosaures et les reptiliens moururent durant les 20 années suivantes. Certains d’entre eux – en particulier ceux des océans – ont pu survivre pendant 200 à 300 prochaines années, même dans ce monde changé, mais ces espèces ont également disparu parce que le climat avait changé. L’hiver nucléaire s’est terminé passé 200 ans, mais il faisait plus froid sur terre qu’avant.

Malgré le cataclysme, certaines espèces ont survécu : les poissons (comme les requins), les oiseaux, les petits mammifères effrayants (vos ancêtres), divers reptiles comme les crocodiles … et il y avait un type particulier de dinosaures petits mais avancés qui s’étaient développé en même temps que les derniers grands reptiles animaux comme les espèces que vous appelez Tyrannosaurus.

Ce nouveau reptile marchait sur deux jambes et regardait un peu comme votre reconstruction d’un Iguanodon (il est né dans cette famille) mais il était plus petit (environ 1,50 mètres de haut) avec quelques caractéristiques humanoïdes, une structure osseuse modifiée, un plus grand Crâne et le cerveau, une main avec un pouce qui a été capable de saisir les choses, un organisme différent et la démangeaison (…?), les yeux avancés au milieu de la tête comme vos yeux et … le plus important … avec une structure nouvelle et un meilleur cerveau. C’était notre ancêtre direct.

Il y a des théories évoquant que le rayonnement de la bombe aurait pris part aux mutations de l’organisme de cette nouvelle race, mais ce n’est pas prouvé. Néanmoins, ce petit dinosaure de type humanoïde a évolué au cours des 30 millions d’années suivantes (comme je l’ai dit plus tôt : une espèce a besoin généralement plus de temps pour évoluer si l’évolution n’est pas artificiellement induite comme dans votre cas, pour donner un être plus ou moins pensant).

Ces êtres étaient assez intelligents pour ne pas mourir durant les millions d’années suivants, parce qu’ils ont appris à changer leur comportement, ils ont vécu dans des grottes au lieu dedans la nature froide et, ils ont appris à utiliser des pierres et des branches comme premiers outils et l’utilisation du feu comme aide pour se chauffer – surtout pour réchauffer leur sang, ce qui est très important pour que notre espèce survive.

Au cours des 20 millions d’années suivantes, cette espèce a été divisée par nature en 27 sous-espèces (malheureusement, les anciennes espèces de reptiles étaient susceptibles de se diviser de manière plus ou moins logique en sous-espèces au cours du processus d’évolution. Le nombre inutilement élevé d’espèces animales-dinosaures des temps antérieurs) et il y avait beaucoup de guerres (principalement primitives) entre cette sous-espèce pour la dominance.

La nature n’était pas très amicale pour nous et, comme nous le savons, les 27 sous-espèces ont disparu dans les guerres primitives et face à l’évolution, parce que leur organisme et leur esprit n’étaient pas suffisamment développés pour survivre, et pas capable de changer leur température sanguine de la bonne manière si le climat changeait.

50 millions d’années après la guerre et après la fin des dinosaures, seulement trois (maintenant aussi technologiques) espèces de reptiles avancées restaient sur cette planète avec tous les autres animaux inférieurs. Grâce à des croisements naturels et artificiels, ces trois espèces ont été réunies en une espèce reptilienne et grâce à l’invention des manipulations génétiques, nous avons pu « éliminer » les gènes propices à la division dans notre structure génétique.

Selon notre histoire et notre croyance, c’était le moment où notre dernière race reptiliennecomme vous me voyez aujourd’hui – a été créée par l’utilisation du génie génétique. C’était il y a environ 10 millions d’années et notre évolution a presque  été arrêtée à ce stade (bien, en fait, il y a eu quelques changements mineurs vers un plus humanoïde et simili mammifère d’apparence au cours des prochains âges, mais nous n’avons pas été divisés à nouveau en sous-espèce).

Voyez-vous, nous sommes une race très ancienne par rapport à votre genre, qui sautait comme des petits animaux puis comme des singes dans les arbres à ce moment, alors que nous avions inventé la technologie, colonisé d’autres planètes de ce système, construit de grandes villes sur cette planète (qui ont disparu sans laisser de traces durant ces âges) et avons conçu nos propres gènes (ADN ?) alors que vos gènes sont encore ceux des animaux (…?).

Il y a 10 millions d’années, les petits simiesques ont commencé à grandir et ils sont descendus des arbres au sol (encore une fois à cause du changement de climat – en particulier sur le soi-disant continent africain). Mais ils ont évolué très lentement, car cela est normal pour un mammifère et, si rien d’extraordinaire n’était arrivé à votre genre, nous ne serions pas en mesure de nous asseoir ici et de parler, parce que je m’assoirais dans ma confortable maison moderne, et vous vous essayeriez dans votre grotte revêtue de fourrure et essayant de découvrir les secrets du feu – ou vous pourriez vous asseoir dans un de nos zoos.

Mais les choses se sont développées différemment et vous croyez maintenant que vous êtes la «couronne de la création» parce que vous pouvez vous asseoir dans la maison moderne et que nous devons nous cacher et vivre sous la terre et dans les régions éloignées.

Il y a environ 1,5 millions d’années, une autre espèce exotique est arrivée sur Terre (c’était étonnamment la première espèce depuis plus de 60 millions d’années…), cela serait plus surprenant pour vous si vous saviez combien d’espèces (E.T.) différentes sont aujourd’hui ici.

Cette espèce humanoïde – vous les appelez aujourd’hui « Elohim » – n’était pas à la recherche de matière première et de cuivre. Ce qui l’intéressait était, à notre grand étonnement, les singes-humanoïdes non avancés. En dépit de notre présence sur cette planète, les extraterrestres ont décidé d’aider les singes à évoluer un peu plus vite, pour les servir à l’avenir comme une sorte de course d’esclaves dans les guerres à venir.

Le sort de votre espèce n’était pas vraiment important pour nous, mais nous n’aimions pas la présence des «Elohim» sur notre planète et ils n’aimaient pas notre présence sur leur nouvelle planète «zoo galactique» et donc durant votre sixième et septième création (voir la troisième partie) cela a été la raison d’une guerre entre nous et eux. Vous pouvez lire sur cette guerre par exemple, en partie dans le livre que vous appelez « Bible » d’une manière très étrange de description. La vérité est une histoire très longue et difficile. Dois-je continuer ?

Question: Non, pas maintenant. J’ai fait quelques notes sur votre histoire et maintenant j’ai quelques questions.

Réponse: S’il vous plaît posez-les.

Question: Tout d’abord, vous gérez une échelle de temps très importante. Vous prétendez que vos ancêtres primitifs vivaient ensemble avec les dinosaures, ont survécu au cataclysme artificiel, comme vous l’avez dit, et ont évolué plus de 40 millions d’années et votre évolution a été achevée il y a 10 millions d’années. Cela semble très incroyable pour moi. Pouvez-vous dire quelque chose à cela?

Réponse: Je comprends que cela doit vous sembler absolument incroyable, parce que vous êtes une espèce jeune et génétiquement modifiée. Votre horizon historique se termine à une échelle de quelques milliers d’années et vous pensez que c’est juste. Mais ce n’est pas le cas. C’est impossible.

Votre esprit programmé n’est évidemment pas capable de gérer de telles échelles de temps. Notre temps d’évolution peut sembler incroyablement long pour vous, mais c’est en fait la manière originale de la nature.

Rappelez-vous, vos ancêtres de petits mammifères se sont développés tôt du temps des dinosaures et ils ont survécu à la bombe comme nous. Ils ont évolué lentement au cours des millions d’années suivants, et ils se sont divisés en différentes espèces et formes, dont certaines sont plus grandes, certaines plus petites. C’est l’évolution du corps. Mais qu’en est-il de leur esprit et de leur intelligence ?

C’étaient des animaux simples. Les mammifères ont évolué depuis – disons – 150 millions d’années, mais seulement dans les 2 à 3 derniers millions d’années, ils ont réussi à devenir intelligent et à penser. Et au sein de cette petite période des êtres comme vous ont été créés.

Cela a-t-il été uniquement de manière naturelle ? 148 millions d’années pour l’évolution des mammifères animaux, 2 millions d’années pour le développement d’êtres (plus ou moins) intelligents comme vous ? Demandez-vous : pensez-vous vraiment que cette évolution accélérée est naturelle ? Alors votre espèce est plus ignorante que ce que j’aurais pensé. Nous n’avons pas évolué mal, mais vous si.

Question: Je comprends. Mais j’ai une autre question. Vous avez mentionné beaucoup de faits sur l’ancienne guerre entre les aliens il y a 65 millions d’années. Cela s’est passé bien longtemps avant que votre genre devienne vraiment intelligent (si je vous ai bien compris). Pourquoi connaissez-vous tant de choses sur cette «première guerre» et sur l’évolution de votre espèce ?

Réponse: C’est une bonne question (bien meilleure que la précédente) et je ne vous l’ai pas expliqué correctement. Notre connaissance de la première guerre vient entièrement d’un artefact ancien, qui a été découvert il y a environ 16 000 ans par nos archéologues sur le continent que vous appelez l’Amérique du Nord aujourd’hui. Ils ont trouvé là une plaque ronde avec un diamètre d’approximativement 47 de vos centimètres. La plaque était faite d’un matériau magnétique inconnu et à l’intérieur de la plaque il y avait une autre plus petite plaque de cristal qui contenait une énorme quantité d’informations codées dans la structure moléculaire du cristal.

Cette «plaque mémoire» a été fabriquée à partir de la dernière bombe par les survivants de la race humaine de «Procyon» il y a 65 millions d’années, mais elle était complètement intacte quand nous l’avons trouvé.

Nos scientifiques ont été en mesure de décoder les messages et les données et donc nous avons entendu pour la première fois les événements qui ont eu lieu dans le passé lointain et qui ont conduit à l’extinction des dinosaures.

La plaque contenait des descriptions détaillées des deux espèces (mais plus sur les humanoïdes) et sur les événements et les armes, y compris la bombe de fusion. Elle contenait aussi une description des animaux et des sauriens sur terre, y compris nos espèces d’ancêtres pré-intelligents.

Le reste de notre connaissance de notre évolution vient des squelettes et de la rétro-lecture et de décodage de notre ADN. Vous voyez, nous connaissons la vraie vérité sur nos racines depuis 16 000 ans. Avant cette époque, il y avait une idée plus religieuse de notre création.

Question: Que s’est-il passé avec les deux espèces exotiques ?

Réponse: Nous ne savons pas exactement. Les humanoïdes survivants sur la terre sont évidemment morts dans les années après la bombe et d’autres de leur genre et les reptiliens jamais revenus sur Terre (à notre connaissance). En ce qui concerne les étrangers reptiliens, il est possible qu’il leur aie été physiquement impossible de revenir, parce que la matière entre les bulles est parfois en mouvement rapide. La théorie actuelle est que les deux espèces avaient cessé d’exister depuis des millions d’années.

Question: Vous avez mentionné des squelettes de votre espèce. Comment se fait-il que les scientifiques humains n’aient trouvé aucune trace de vous et de vos ancêtres, si vous vivez vraiment si longtemps sur cette planète? Nous avons trouvé de nombreux squelettes de dinosaures primitifs, mais aucun d’un reptilien avancé ayant un crâne et un cerveau plus gros et une main avec un pouce comme vous l’avez décrit précédemment.

Réponse: Oui, vous l’avez fait. Mais vos «grands» scientifiques n’étaient pas en mesure de reconstruire les squelettes complets, parce qu’ils voulaient reconstituer des animaux reptiles, pas des êtres intelligents. Vous ririez si vous saviez combien de squelettes sauriens (surtout les petits) dans vos musées sont des constructions totalement erronées d’êtres qui n’existent pas, parce que vous avez utilisé de nombreux os qui n’étaient pas vraiment unis et que vous fabriquiez des os artificiels si quelque chose manquait, car vous aviez besoin de construire un saurien « animal ».

Beaucoup de vos scientifiques sont conscients de ce problème, mais ils ne le rendent pas public, car ils ne peuvent pas l’expliquer, et ils prétendent que les bons os étaient juste manquants, leur reconstruction « juste ». Beaucoup d’os de notre espèce ont été utilisés pour les reconstructions d’Iguanodon, par exemple les mains avec le pouce visible (regardez un Iguanodon dans un musée et vous verrez que j’ai raison.)

Un scientifique dans le pays que vous appelez États-Unis avait construit un squelette correct de notre espèce il y a quelques années, mais le gouvernement local (qui est en partie conscient de notre existence) a confisqué la reconstruction. Comme nous vivons aujourd’hui (et depuis des milliers d’années !) presque complètement sous la terre, vous ne trouverez pas de nos cadavres ou squelettes.

Question: Vous parlez parfois de villes souterraines et de lumière artificielle. Voulez-vous dire quelque chose comme une « terre creuse » avec cela. Y a-t-il un second soleil à l’intérieur de notre planète ?

Réponse: Non, la Terre n’est pas vraiment complètement creuse et il n’y a pas de second soleil à l’intérieur. Cette histoire est ridicule et physiquement impossible (même votre espèce devrait être assez intelligente pour ne pas le croire.) Savez-vous combien de masse un soleil doit avoir pour produire de l’énergie et la lumière pendant une longue période de fusion ? Pensez-vous vraiment qu’il pourrait y avoir un petit soleil actif à l’intérieur de la planète?

(NDT : Les énergies nécessaires à la fusion restent très élevées, correspondant à des températures de plusieurs dizaines ou même centaines de millions de degrés Celsius selon la nature des noyaux (voir plus bas : plasmas de fusion). Au sein du Soleil par exemple, la fusion de l’hydrogène, qui aboutit, par étapes, à produire de l’hélium s’effectue à des températures de l’ordre de quinze millions de kelvins, mais suivant des schémas de réaction différents de ceux étudiés pour la production d’énergie de fusion sur Terre. Dans certaines étoiles plus massives, des températures plus élevées permettent la fusion de noyaux plus lourds.

Extrait de https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion_nucl %C3%A9aire#M.C3.A9canisme_de_la_fusion )

Quand je parle de notre maison souterraine, je parle de grands systèmes de grottes. Les grottes que vous avez découvertes près de la surface sont minuscules par rapport à de vraies cavernes et d’énormes cavernes plus profondes dans la terre (à une profondeur de 2000 à 8000 de vos mètres, mais reliées par de nombreux tunnels cachés à la surface ou des grottes plus proches d’elle). Nous vivons dans de grandes villes grandes très avancées, et il y a des colonies à l’intérieur de ces grottes.

Nos principaux sites sont au-delà de l’Arctique, l’Antarctique, l’Asie intérieure, l’Amérique du Nord et l’Australie.

Si je parle de la lumière artificielle dans nos villes, je ne veux pas dire un vrai soleil mais des sources technologiques diverses de lumière (y compris des sources gravitationnelles) qui illuminent les cavernes et les tunnels. Il y a des zones de grottes et des tunnels avec une forte lumière UV dans chaque ville et nous utilisons ces lieux pour chauffer notre sang. En outre, nous avons également quelques endroits ensoleillés de surface dans les régions éloignées, particulièrement en Amérique et en Australie.

• Histoire publiée à l’origine par:
Pravda / Russie – Juillet 24.02

 Un conte suédois d’une femme reptile alien

– 1er interview (troisième partie)

Question: Où pouvons-nous trouver une telle surface près de l’entrée dans votre monde ?

Réponse: Pensez-vous vraiment que je vais vous dire leur emplacement exact ? Si vous voulez trouver une telle entrée, vous devez la rechercher par vous-même (mais je vous conseille de ne pas le faire). Quand je suis arrivé à la surface il y a quatre jours, j’ai utilisé une entrée approximativement 300 de vos kilomètres au nord d’ici, près d’un grand lac, mais je doute que vous pourriez le trouver (il y a seulement quelques entrées dans cette partie du monde – plus sont beaucoup plus au nord et à l’est.) Comme un petit conseil : si vous êtes dans un Une grotte étroite ou dans un tunnel ou même dans quelque chose qui vous paraît comme un puits de mine artificielle…, et plus profond vous marchez plus lisse apparaissent les murs…, et si vous sentez air chaud inhabituel qui remonte des profondeurs…, ou si vous entendez le bruit impétueux de l’air en continu dans un puits de ventilation ou d’ascenseur…, puis cherchez un type spécial de mur artificiel et lisse quelque part dans la grotte avec une porte en métal gris. Si vous pouviez ouvrir cette porte (mais j’en doute), vous seriez dans une salle technique généralement ronde avec des systèmes de ventilation et des ascenseurs allant en profondeur. C’est probablement une entrée dans notre monde.

Si vous avez atteint ce point, vous devriez savoir que nous sommes maintenant certainement conscients de votre présence. Vous êtes déjà dans le plus grand ennui si vous êtes entré dans la pièce ronde, mais vous devriez chercher l’un des deux symboles reptiliens sur les murs. S’il n’y a pas de symboles ou d’autres symboles, vous êtes peut-être plus en difficulté que vous le pensez, parce que toutes les installations souterraines n’appartient pas à notre genre. Certains nouveaux tunnels sont exploités par d’autres races extraterrestres (y compris les races hostiles). Mon conseil plus général, si vous vous trouvez dans une installation souterraine étrange, fuyez aussi vite que vous pouvez.

Question: Vous avez mentionné plus tôt que vous utilisiez le nom « Lacerta » lorsque vous êtes parmi les humains et que vous l’appréciez pour être dans le vrai soleil sur la surface de la terre. Mais comment pouvez-vous être parmi les humains? Vous ne nous ressemblez pas, alors tout le monde verra que vous appartenez à une autre espèce. Pourquoi personne n’a vu et décrit un être comme vous, si votre genre vit déjà depuis le début de notre «création» avec nous sur la même planète. Pouvez-vous m’expliquer cela ?

Réponse: Premièrement, mon genre a été vu et décrit (et adoré) plusieurs fois dans votre passé primitif, par exemple dans vos écrits religieux comme votre Bible chrétienne. Vous pouvez trouver des descriptions et même des dessins simples de nous pour aussi dans la partie sud du continent américain sur divers temples. Les hommes dits « sages » de l’Inde et des montagnes asiatiques ont décrit notre espèce à plusieurs reprises dans leurs anciens écrits, avec d’autres hommes «sages» du continent africain. Je pense que nous sommes les espèces non-humaines les plus mentionnées (peut-être à côté des «Elohim») dans votre histoire (REM : facilité d’auto-hypnose humaine pour les manipuler ?). Si vous ne me croyez pas, jetez un œil à votre histoire et vous verrez la vérité dans mes paroles. Vos «grands» scientifiques ont appelé la croyance en notre existence de «superstition» et «religion».  Les humains «intelligents» d’aujourd’hui ont oublié notre présence à la surface dans le passé.

De plus, notre espèce est encore aujourd’hui vue par des témoins humains dans sa forme originale sur terre ou dans nos systèmes d’entrée et de tunnel en surface, mais heureusement, vous et vos médias n’ont pas pris les rapports de ces «fous» sérieux? C’est bon pour nous et c’est la raison pour laquelle nous permettons à ces gens de nous voir comme nous sommes réellement. Certaines de mes espèces sont également en contact direct avec des scientifiques et des hommes politiques de la surface, mais c’est top secret – comme vous le feriez Appelez-le – et personne de votre public ne sait rien à ce sujet (la question de ces réunions est généralement la guerre à venir avec et entre les espèces exotiques et notre aide dans cette guerre). Mais il y a aussi une autre explication, pourquoi nous pouvons marcher parmi vous et pourquoi vous ne pouvez pas nous reconnaître : le mimétisme.

Ce qui suit peut à nouveau sonner incroyable et même choquant pour vous, mais comme vous l’avez demandé, je vais l’expliquer. Je vous ai dit auparavant que nous avons des capacités mentales plus avancées, puis votre espèce et avec «plus avancé», je veux dire, que nous sommes en mesure d’utiliser la télépathie et télékinésie de notre naissance sur (en fait, la mère et le nouveau-né communiquent généralement par la télépathie pendant les premiers mois). Sans formation spéciale, vous avez besoin pour activer ces pièces en sommeil dans votre cerveau. La structure de notre cerveau est un peu différente de la vôtre et notre hypophyse est plus grande et plus active que la vôtre – surtout quand nous sommes dans la lumière du soleil. Nos propres capacités sont très fortes par rapport aux vôtres…, mais faibles par rapport aux forces de la « matière / bulle » de certaines des espèces exotiques sur cette planète. Je n’ai jamais été très bon dans cette explication spirituelle des choses, mais nous avons tous ces capacités primaires et pouvons les utiliser par exemple pour notre protection ou même pour l’attaque.

Quand nous sommes en surface et que nous rencontrons des êtres humains (même un grand groupe d’entre eux – cela ne fait aucune différence. Tous vos esprits sont comme un esprit), nous sommes capables de «toucher» leur esprit et de leur induire par télépathie la commande/croyance «Voyez-nous comme un de votre genre» et l’esprit humain faible acceptera cet ordre sans refus et ils nous verront ainsi (en dépit de notre regard reptilien) . Je l’ai fait plusieurs fois et vous les faibles humains me considérez généralement comme une femme aux cheveux bruns attrayants, parce que j’ai créé cette image de mimétisme spéciale dans mon esprit il y a des années et je peux l’induire dans votre esprit sans problèmes.

J’ai eu besoin d’un certain temps au début pour apprendre l’utilisation du mimétisme correctement, mais alors il a travaillé presque automatiquement et je peux même marcher parmi un groupe d’humains et personne ne reconnaîtra ce que je suis. 

l y a un simple changement à faire en nos pensées («Voyez-nous comme nous sommes vraiment / Voyez-nous comme nous voulons que vous nous voyiez») et dans votre conscience qui a été placé là par des «Elohim» quand ils ont créé votre genre, et nous pouvons utiliser ce moyen pour vous convaincre que vous voyez des humains quand vous nous regardez (d’autres étrangers utilisent cet interrupteur, aussi).

C’est plus facile que vous le pensez. Quand il y a des rencontres entre votre genre et des étrangers qui semblent ressembler exactement à vôtre race, ces aliens ont utilisé ce changement et certaines des réunions avec des étrangers semblables à des hommes peuvent également être expliquées avec des réunions avec mon genre. Quand j’ai rencontré EF le premier Temps, il m’a vu aussi comme une femme humaine normale, et je me souviens qu’il était très effrayé et choqué quand je lui ai révélé ma vraie apparence.

Question: Voulez-vous dire que vous pouvez vraiment me faire croire que je parle maintenant avec une jolie femme au cheveux bruns humains au lieu d’un reptilien comme vous l’êtes ?

Réponse: Probablement, mais je ne le pense pas dans votre cas particulier. Quand quelqu’un s’attend à voir une femme humaine au lieu de moi, je peux le faire sans problèmes avec son esprit (même avec de grands groupes) parce que personne ne s’attend à voir une femme reptile. Mais, j’ai laissé votre esprit me voir dans mon apparence originelle dès notre première rencontre et je n’ai jamais induit quelque chose dans votre esprit, alors vous avez déjà réalisé que je ne suis pas humain. Si je voudrais maintenant essayer de changer cela, il aurait probablement conduit à une confusion absolue ou à l’inconscience et je ne veux pas vous nuire. Comme je l’ai dit je ne suis pas très bon dans ces choses.

Question: C’est très effrayant. Pouvez-vous tuer avec cette capacité ?

Réponse: Oui, mais c’est interdit. Cela ne signifie pas que cela n’a pas été fait à des moments antérieurs.

Question: Les deux sexes ont-ils ces capacités?

Réponse: Oui.

Question: Qu’en est-il des photos ? Comment apparaissez-vous sur les photos ?

Réponse: C’est une question stupide. J’apparais sur les photos comme étant un reptile, parce que je ne peux pas avoir d’influence sur la photo ou sur la caméra elle-même, mais seulement sur l’esprit des photographes. Si, il ou elle développerait le film et montrerait la photo à d’autres, ils me verraient dans ma forme originale. C’est la raison pour laquelle il est interdit à notre genre d’être filmé ou photographié et nous devons éviter toutes les caméras en surface (ce qui est très difficile et nous avons été filmés parfois dans le passé, à notre connaissance, en particulier de certains de vos gouvernements et agences secrètes .) REM : D’où les caméras de plus en plus dans nos rues ?

Question: Quelles autres commandes votre genre peut induire dans nos esprits. Quelque chose comme «Serve us» ou «Obey»?

Réponse: C’est encore une question étrange. Nous ne sommes pas votre ennemi (la plupart d’entre nous, pas) alors pourquoi devrions-nous faire cela ? Pour répondre à votre question: il dépend de la force de l’esprit humain comparé à la force du reptilien d’envoi. Il n’y a pas de « Serve nous » ou « Serve me » interrupteur dans votre esprit. Donc une telle commande est beaucoup plus difficile à induire.

Si l’esprit humain et la conscience sont faibles et l’inducteur reptilien est expérimenté dans ces choses, et était quelques heures au soleil avant qu’il ou elle essaie de le faire, alors il pourrait probablement travailler pendant un certain temps. Il y a des enseignements secrets sur de telles choses, mais je n’ai jamais appris quelque chose à ce sujet. J’utilise mes capacités primaires pour l’imitation et la communication avec mon propre genre et parfois pour d’autres choses privées, mais je ne l’ai jamais utilisé pour nuire aux humains ou à leur esprit. Je vous serais reconnaissant de terminer ici sur ce sujet.

Question: Une dernière question: vous avez dit plus tôt, que vous pouvez cacher vos ovnis? Utilisez-vous les mêmes capacités pour cela ?

Réponse: Oui, mais sur une base technique. Il y a un puissant dispositif à l’intérieur de chaque embarcation qui est capable d’envoyer un signal artificiel à votre esprit pour vous convaincre, que vous voyez soit rien, mais seulement le ciel ou que vous voyez des avions « normaux » comme des avions au lieu de nos navires. Ceci n’est pas utilisé très souvent, parce que nous évitons le public humain quand nous nous déplaçons dans l’atmosphère. Si vous êtes capable de voir nos « ovnis », cela signifie que le périphérique est défectueux ou désactivé pour une raison quelconque. L’effet de camouflage n’a pas fonctionné sur les photos – pour répondre d’avance à votre question possible  – mais pourquoi quelqu’un devrait-il faire une photo du ciel quand il ne pouvait pas voir quelque chose d’inhabituel là-bas. Soit dit en passant, la plupart des points d’entrée de surface à proximité de nos tunnels sont également cachés avec un tel dispositif et votre genre ne voir généralement que les murs de grotte normale au lieu de la porte. C’est une raison pour laquelle J’ai dit que je doute que vous pourrez trouver une telle porte secrète accédant à notre monde (mais cela s’est produit à quelques reprises dans le passé.)

Question: Retour à votre histoire et à nous-mêmes. Vous avez mentionné la race des «Illohim» qui ont créé notre race humaine. D’où venaient-ils et comment ressemblaient-ils ? Qu’est-ce qui était exactement arrivé quand ils sont arrivés? Sont-ils notre «Dieu»?

Réponse: Les « Elohim«  sont venus de cet univers, du système solaire que vous appelez « Aldebaran » sur vos cartes du ciel. C’était une très grande espèce humanoïde avec des poils blonds et une peau très blanche (ils évitaient la lumière du soleil, car cela leur faisait mal à leur peau et à leurs yeux, ce qui était absolument incroyable pour une espèce aimant le soleil comme nous).

Ils semblaient être intelligents et paisibles au début et nous avons commencé une communication plus ou moins amicale avec eux, mais plus tard, ils ont montré leurs intentions réelles et les plans: ils voulaient faire évoluer les singes vers une nouvelle race, et nous avons été un facteur inquiétant pour eux sur « leur » nouvelle planète zoo.

Au début, ils ont attrapé environ 10.000 ou peut-être même 20.000 de vos ancêtres simiens et ils ont quitté la planète quelques centaines d’années. Quand ils sont revenus, ils ont ramené vos ancêtres (maintenant plus humains). Puis ils ont quitté la Terre pendant quelques milliers d’années et les primitifs pré-humains ont vécu ensemble sans grands problèmes (ils ont juste eu peur de nos avions et de notre technologie).

Les «Elohim» avaient structuré leur esprit et amélioré leur cerveau, leur structure du corps, et ces singes plus humains étaient maintenant en mesure d’utiliser les outils et le feu.

Les « Elohim » sont retournés tous les 23 000 ans sept fois et ont accéléré la vitesse d’évolution de certains de votre genre. Vous devez comprendre que vous n’êtes pas la première civilisation humaine sur la planète. Les premiers humains avancés (qui vivaient en même temps avec des pré-humains moins développés, parce que les «Elohim» avaient expérimenté des vitesses et des stades d’évolution différents) avec la technologie et la parole, existaient il y a environ 700 000 ans sur cette planète.

Vos spécialistes (anthropologues) ne comprennent pas cela, parce qu’ils n’ont trouvé que les os des préhumains et quelques dessins de grottes primitifs montrant des humains avancés et des dispositifs volants. Cette race humaine génétiquement avancée a vécu avec nous, mais ils ont évité le contact avec mon genre. Les « Elohim » enseignants avaient averti avec un objectif trompeur que nous étions des êtres mauvais et que nous leur mentions.

Eh bien, après quelques siècles, les aliens « Eloim » ont décidé d’éteindre leur première création et ils ont accéléré l’évolution d’une deuxième série de tests, de mieux en mieux, ainsi de suite et ainsi de suite. La vérité est que votre civilisation humaine moderne n’est pas la première sur cette planète Terre, mais déjà la septième.

Les bâtiments des premières races sont perdus, mais la cinquième civilisation a été celle qui a construit les grandes constructions triangulaires que vous appelez « pyramides égyptiennes » aujourd’hui il y a 75 000 ans (vos égyptiens ont trouvé que de grandes pyramides anciennes dans le sable et essayé pas très Réussie à construire des constructions similaires).

La sixième civilisation a été celle, qui a construit les villes (avec les ruines que vous pouvez trouver aujourd’hui sous la mer) dans le soi-disant zone de Bimini environ 16.000 ans.

La dernière création de la septième race – de votre série – a été faite il y a seulement 8 500 ans et c’est la seule création dont vous puissiez vous souvenir et à laquelle se réfèrent vos écrits religieux.

Vous vous fiez à des artefacts archéologiques et paléontologiques qui vous montrent un passé inexact et court, mais comment pourriez-vous savoir quelque chose au sujet des six civilisations avant ? Et, si vous trouvez des preuves de leur existence, vous niez et interprétez mal les faits. C’est en partie une programmation de votre esprit et une ignorance pure, en partie. Je vous dirai seulement ce qui suit sur vos créations, parce que les six humanités précédentes sont perdues, et donc, ils ne devraient pas vous concerner.

Il y a eu une longue guerre entre nous et les «Elohim» et aussi entre certains groupes des «Elohim» eux-mêmes, parce que beaucoup pensaient que la création récente d’espèces humaines sur cette planète n’a pas de sens valable, utile.

Les dernières batailles de cette guerre ont été menées il y a environ 5 000 ans en orbite et en surface. Les extraterrestres utilisaient de puissantes armes sonores pour détruire nos villes souterraines mais d’autre part nous étions capables de détruire beaucoup de leurs installations et bases de surface et dans l’espace.

Les humains de votre genre (le septième) ont été très effrayés quand ils ont observé nos batailles et ils l’ont écrit en forme de mythes religieux (leur esprit ne pouvait pas comprendre ce qui se passait réellement).

Les « Elohim » – qui ont apparu comme des « dieux » pour La sixième et septième race – leur ont dit que c’est une guerre entre « le bien » et « le mal » et qu’ils sont les bons et nous sommes la race du mal… Cela dépend certainement du point de vue ! C’était notre planète avant qu’ils arrivent et avant qu’ils commencent leur projet d’évolution avec votre genre. À mon avis, c’était notre droit de lutter pour protéger notre planète.

Il y a exactement 4 943 ans – selon votre échelle de temps – les Elohim ont quitté la planète pour des raisons inconnues (C’est une date très importante pour nous, parce que beaucoup de nos historiens l’ont appelée une victoire.) Le fait est que nous ne savons pas ce qui était vraiment arrivé. Les «Elohim» étaient partis d’un jour à l’autre, ils ont disparu sans laisser de trace avec leurs navires et nous avons retrouvé la plupart de leurs installations de surface détruites par eux.

Les humains avaient leurs propres développement de civilisation. Beaucoup d’entre nous étaient en contact avec certaines tribus (plus au sud) de votre espèce au cours des siècles à venir, et nous avons été en mesure de convaincre certains d’entre eux que nous ne sommes pas le «Mal» que les étrangers voulaient qu’ils croient.

Pendant la période de 4 900 ans jusqu’à aujourd’hui, de nombreuses autres espèces exotiques sont arrivées sur la planète (certaines d’entre elles ont utilisé l’ancien enseignement et la programmation de votre esprit et «joué» aux « Dieux » pour vous), mais les «Elohim» eux-mêmes ne sont jamais revenus.

Ils avaient quitté la planète depuis quelques milliers d’années aussi tôt, alors nous nous attendions à leur retour un jour à l’avenir pour mettre fin à leur projet ou peut-être éteindre aussi la septième race. Mais nous ne savons pas vraiment ce qui leur est arrivé ( Pour répondre à cette question de vous à l’avance).

Votre civilisation actuelle ne sait rien de votre origine réelle, de votre passé réel, de votre monde réel et de l’univers et vous savez très peu de choses sur nous et sur notre passé.

Et vous ne savez rien sur les choses à venir dans un avenir proche. Tant que vous ne comprendrez pas et ne croirez pas à mes paroles – je vous dis la vérité parce que nous ne sommes pas votre ennemi – tant qu’il y aura un danger pour votre espèce. Vos ennemis sont déjà ici et vous n’avez pas compris. Ouvrez vos yeux ou sinon vous serez en grosse difficulté bientôt. Si vous n’avez rien cru des choses que je vous ai déjà dites, alors vous devriez vraiment vous mettre à le croire et vous rappeler tout ceci.

Question: Pourquoi pensez-vous que je ne vous crois pas ?

Réponse: J’ai un certain sentiment que vous ne me croyez pas, malgré le fait que je suis assis ici devant vous. Tout ce que je vous ai dit au cours des deux dernières heures est la vérité absolue sur notre monde.

Question: Combien d’espèces exotiques sont actives sur la terre en ce moment ?

Réponse: Pour autant que possible, nous connaissons 14 espèces. 11 de cet univers, 2 d’une autre «bulle» et 1 très avancée d’une « plaine » très différente (rem : ?). Ne me demandez pas de noms, parce que presque tous ne sont pas prononçables pour vous, huit d’entre eux ne sont pas prononçables même pour nous.

La plupart des espèces, surtout les plus avancées, ne font que vous étudier comme des animaux et elles ne sont pas très dangereuses pour vous ni pour nous, et nous travaillons avec certaines d’entre elles, mais trois espèces sont hostiles, y compris celle qui était en contact avec certains de vos gouvernements et ont échangé leur technologie pour le cuivre et d’autres choses importantes et qui avait trahi votre genre.

Il y a eu et demeure une «guerre froide» entre deux de ces races hostiles au cours des 73 dernières années et la troisième espèce semblait être le «gagnant» dans cette lutte inutile.

Nous nous attendons à une guerre plus «chaude» entre eux et vous dans un avenir proche (je dirais que dans les 10 ou 20 prochaines années) et nous sommes inquiets de ce développement.

La dernière fois, il y avait quelques rumeurs sur une quinzaine d’espèces nouvelles qui étaient arrivées sur Terre il y a 3 ou 4 ans, mais nous ne savons rien de leurs intentions et nous n’avons pas été en contact avec eux jusqu’à maintenant. Peut-être que les rumeurs sont fausses.

Question: Que veulent les races extraterrestres hostiles?

Réponse: Diverses matières premières, y compris le cuivre pour leur technologie, votre eau (ou mieux l’hydrogène dans votre eau, qui est une source d’énergie dans les processus avancés de fusion) et certains éléments chimiques dans votre air.

En outre, deux des espèces sont également intéressés par votre corps, dans votre tissu humain et le sang, parce que leur propre structure génétique est défectueuse à travers une mauvaise évolution et rayonnement (à ce que nous savons) et ils ont besoin intacte cordes (REM: hélices d’ADN) de votre espèce et des animaux. Pour réparer leur propre génétique encore et encore, mais ils ne sont pas réellement capables de réparer complètement les défauts parce que leur ADN et votre ADN ne sont pas entièrement compatibles (ma propre espèce est absolument incompatible avec eux, donc ils ne sont pas très intéressés par nous), et ils essaient de faire des croisements plus compatibles entre vous et eux en utilisant des fertilisations artificielles et des ventres artificiels. Nous supposons que la prochaine guerre entre les trois races ou entre vous et l’un ou l’autre d’entre eux sera combattue pour la matière première, l’hydrogène, l’air et l’ADN.

Question: Est-ce la raison des «enlèvements»?

Réponse: En partie, surtout quand les étrangers ont pris des échantillons d’ovules et de sperme de votre part. Parfois, les abducteurs appartiennent à une autre race plus avancée et ils veulent juste étudier votre corps et votre esprit (ce qui est plus intéressant pour certains d’entre eux puis votre corps est solide) exactement comme si vous étudieriez un animal primitif.

Comme je l’ai dit, trois espèces exotiques sont hostiles et cela signifie qu’ils ne se soucient pas de votre sort ou de votre vie et les gens qui ont été « enlevés » par eux sont venus très rarement en vie. Si quelqu’un est capable de signaler un enlèvement, cela signifie qu’à mon avis, il n’a pas rencontré une des espèces agressives ou qu’il est un être humain très très chanceux d’être resté vivant. »

(REM : la date réelle de cette rencontre telle que relatée n’est pas connue du traducteur de cette transcription, quand avant 2005, la version anglaise…?)

  • Histoire publiée à l’origine par:
    Pravda / Russie – Juillet 24.02

Lacerta: interviews d’une reptilienne 

– 2ème interview, 2003

En audio / video

Partie 2 : https://www.youtube.com/watch?v=KI2l8hNIYx8

par Laurent Freeman Juin 5, 2016

Suite et fin de l’interview de Lacerta, réalisé en 2003, soit 3 ans après la première partie. De nombreuses corrections de fautes et rectifications dans la traduction française ont été apportées par la rédaction de Mondes Invisibles, ce qui en fait à ma connaissance la seule version francophone lisible, tant les fautes de traductions étaient nombreuses, même si il reste beaucoup de points et de syntaxes étranges.

Encore une fois je réaffirme que ce qui suit est absolument vrai et non pas une fiction. Il se compose de trois cassettes originales enregistrées le 24 avril 2000 avec un magnétophone lors de mon second entretien avec la créature reptilienne connue sous le nom « LACERTA ».
À la demande de LACERTA, le texte original de 31 pages a été révisé et ramené à mieux répondre aux quelques questions et réponses. Certaines questions ont été partiellement réduite ou modifiée, en gardant le message et le sens original.
Cette partie de l’entrevue, que ce soit mentionné ou non mentionnés directement dans la transcription, se rapporte principalement à des problèmes personnels, à des manifestations paranormales, au système social de l’espèce des REPTILIENS, à la technologie étrangère et à la physique.

Sur les conseils de LACERTA, il a été décidé de garder mon identité secrète, deux jours seulement après la diffusion du document, car il y avait d’étranges évènements en retour.

Dans cet interview, je me ferais appelé OLE K, ce n’est bien évidemment pas mon nom véritable.

S’il vous plaît ne me considérez pas comme paranoïaque, mais toutefois la publication de ce second interview a attiré l’attention de certains fonctionnaires ou de certains organismes d’Etat. Car bien que je n’y croyais pas, après les évènements de Janvier, j’ai commencé à changer mes croyances. Tout a commencé avec une panne de ma ligne téléphonique pendant plusieurs heures. Lorsque le téléphone est redevenu opérationnel, il a commencé à y avoir d’ étranges échos et des bruits de fond lors de mes appels.

Pendant la nuit, des données importantes ont disparu de mon disque dur. Le scanner signalé « des secteurs défectueux », qui curieusement correspondent à des zones ayant contenues ces données, images et documents textes de l’interview de LACERTA.

Ces « secteurs défectueux » contenait également des données sur certaines de mes recherches sur le paranormal (Heureusement, le matériel avait été stocké sur un autre disque dur).

J’ai aussi découvert par pur hasard des données cachées dans un répertoire caché. Le nom qui apparaît dans les données et la structure de répertoire a été découvert nommé « E72UJ. »

Un ami, un expert en informatique, a été incapable d’obtenir quoi que ce soit de ce signe et alors que je devais le montrer à tous, la structure du répertoire avait disparu. Un soir, j’ai trouvé la porte ouverte de mon appartement et mon téléviseur en marche alors que je suis absolument sûr de l’avoir mis hors tension.

Un minibus avec des symboles britanniques et le logo d’une chaîne de supermarchés européens était garée devant ma maison. J’ai remarqué que la fourgonnette, suivait ma voiture plusieurs fois le même jour, à une distance raisonnable pour ne pas être trop repérée. Quand je suis rentré, la fourgonnette était de retour dans la rue. Je n’ai jamais vu personne entrer ou sortir de celle ci. J’ai frappé à la portière et aux fenêtres sans jamais provoquer aucune réaction de l’intérieur. Après environ deux semaines, la fourgonnette a de nouveau disparu. Ayant vécu ces évènements  LACERTA m’a suggéré de modifier le lieu de la rencontre et la date pour assurer notre sécurité. La réunion a eu lieu le 27 avril 2000 dans un endroit isolé.

Encore une fois, tout cela peut sembler étrange et paranoïaque, un peu comme une œuvre de fiction tirée d’un film science fiction série B, cependant, je ne peux que répéter : Croyez-moi ou ne me croyez pas, ces choses se sont bien passées et continuent de se produire…Cela veut dire que nous sommes surveillés et que Notre Liberté est en danger.

Date: 27 avril 2000

Question : La relation entre votre espèce et la nôtre est elle vraiment basée sur un genre de négation totale ? 

Réponse de LACERTA : Ne vous étonnez pas si je ne suis pas le moins du monde dérangé par vos questions et ou remarques, car je m’attendais à des réactions extrêmes. Le refus total de l’existence d’autres espèces (en particulier des reptiliens) est dans votre cas réconfortant pour chacun de vous, parceque vous vous sentez fortement menacé dans votre conscience. Ce conditionnement ancien remonte au temps de votre création artificielle par des tiers et, biologiquement parlant, résultat de l’information génétique qui est transmise de génération en génération.

L’identification de mon espèce avec les puissances des ténèbres a été l’une des intentions du premier Illojim, qui aimait à se définir dans le rôle de la puissance de la lumière – ce qui est très ironique, étant donné que leur espèce «  » »humanoïde » » » a été extrêmement sensible au soleil et devait s’en protéger.

Peut-être que vous vous attendiez à ce que je sois blessée, mais ça n’est pas le cas, alors vous voila déçu. Ces attitudes de pensées négatives à notre sujet ne sont pas vraiment votre faute: vous suivez simplement la plupart de ce qui a été inculqué par vos ancêtres et il est toujours décevant de constater que beaucoup d’entre vous n’ont pas réussi à développer une conscience individuelle, qui vous aiderait à surmonter vos conditionnements.

Comme je l’ai déjà dit avant, nous avons été en contact pendant plusieurs siècles avec certaines de vos tribus primitives: les tribus ont réussi à surmonter l’ancienne «programmation» ont été en mesure de répondre à notre contact sans tension, sans haine et sans rejet. Apparemment, beaucoup de vos individus civilisés modernes sont incapables de penser par eux-mêmes, mais ils se laissent guider par la programmation des religions organisées (qui est une manifestation de cette programmation anche’essa ancienne et une partie du plan d’Illojim).

Ainsi, vos commentaires du genre que nous serions «  » » agents de l’enfer «  » » et ou «  » » agents du malin «  » » sont considérés comme très amusants et confirment une grande partie de nos hypothèses sur le chemin étroit de votre pensée.

Question : Donc vous n’êtes pas une «Espèce du mal» tel que mentionné précédemment? 

Réponse de LACERTA : Comment dois-je répondre à des généralisations erronées ?Il y a des espèces du mal dans toutes les espèces. Chez tous les extra-terrestres et dans toutes les espèces terrestres il y a des gens bons et d’ autres qui sont méchants; vous comprenez ?? Mais selon vos croyances, il y a certainement une espèce qui ne serait que mal. Ce concept est très primitif finalement. Vous croyez depuis des temps immémoriaux à ce que vos religions vous ont fait croire, et ce qu’elles vous ont fait croire est pour les trois quart des choses complètement fausses, mais vous continuez d’y croire.

Toutes les espèces connues, même les plus développées, se composent d’un grand nombre de consciences individuelles (au moins une partie de la conscience est individuelle, mais il existe des raccordements des champs de conscience), ces esprits auto-suffisants sont en mesure de choisir librement leur mode de vie qui peut être bon ou mauvais, (seulement en fonction de vos critères humains) mais qui ne le sont pas de leur point de vue à eux. Encore une fois, tout dépend du point de vue… Votre peuple n’est pas vraiment en mesure d’être en mesure de juger une espèce beaucoup plus avancés comme bonne ou mauvaise, parce que votre point de vue est placé au-dessous de la CONNAISSANCE de cette espèce. Vos paroles simplistes «bons» ou «mauvais» sont en tout cas un exemple d’une tendance à la généralisation dans ma langue, où il y’ a plusieurs concepts pour décrire les différentes nuances de sens en ce qui concerne les questions de normes sociales et morales.

Même si des races extra-terrestres ont tendance à agir avec hostilité envers vous, ce ne sont pas pour autant des « Espèces du mal », bien qu’elles fonctionnent de manière négative et sans égard pour votre vision des choses. Ils font tout pour leurs propres raisons, qui pour eux sont bonnes, et non parce qu’ils sont mauvais… Vous avez été conçu et structuré pour voir les choses d’une manière linéaire, avec une pensée concentrée, pour penser que l’autre est soit bon, soit mauvais, et vous agissez en conséquence de ces croyances séparatrices. La capacité d’une espèce contre une autre espèce dépend en grande partie de leurs façons respectives de penser, chaque espèce définit ses priorités, selon ce qu’elle juge bon pour elle. Classer en catégorisation de « bon » ou de « mauvais », en vision séparée, et ou séparatrice des choses, c’est vraiment primitif, pour la survie de toute espèce, car il y a beaucoup de différents types d’action qui n’entrent pas dans cette catégorisation. Je n’exclue pas les miens de tout, même si en effet il y a eu quelques évènements négatifs dans le passé sur lesquels je ne suis pas d’accord. Aucun de ces évènements ne se sont produits au cours des 200 dernières années de votre échelle de temps. Mais s’il vous plaît n’oubliez pas ceci: Il y’a de bonnes CHOSES en tout, de même qu’il n’y a pas de races absolument mauvaise, parce que chaque espèce en général est composée d’individus et que seuls les individus peuvent avoir des orientations dites mauvaises et ou bonnes, selon votre propre morale, qui n’est pas la notre, et qui n’a pas notre CONNAISSANCE.

Question : Donnez nous plus de détails sur la physique de pointe que vous avez mentionné la dernière fois. Beaucoup de gens disent que vos paroles n’ont pas de sens. Par exemple, comment fonctionnent les OVNIS, comment ils volent, comment font-ils ces manœuvres (autres explic. sur  www.ummo-sciences.org)?

Réponse de LACERTA : Comment dois-je expliquer cela aux gens? Il n’est pas si simple de répondre. Laissez-moi réfléchir une minute. Je vais encore utiliser des mots simples pour vous faire VOIR le DIFFICILE et le COMPLEXE de nos principes fondamentaux de notre science physique de pointe.

Essayez ceci: Vous avez besoin de quelques données de base.

La première chose est d’abord de briser le concept même du monde physique, parce que chaque existence se compose de différentes couches: Disons pour simplifier, que le monde physique n’est pas si physique que cela et se compose d’une illusion matérielle et d’une sphère d’influence énergie  (Note du traducteur suédois: Il n’existe pas de traduction exacte de ce mot «Feldraum ‘; » Feld « signifie » champ « , » Raum « signifie » l’espace, une salle, plan élargi.  » traduit par « sphère d’influence»).

Certaines conditions physiques sont associées seulement avec le domaine matériel, tandis que d’autres conditions physiques plus compliquées et plus subtiles sont associées uniquement à la sphère d’influence énergie du monde matériel. Votre conception du monde physique est basée sur une illusion matérielle simple.

Cette illusion est subdivisée en trois conditions de base élémentaires de la matière. Il y a aussi une importante quatrième condition, la frontière de la sphère d’influence d’énergie ou le règne du plasma. Pour vous, la théorie d’une transformation contrôlée ou une élévation de la fréquence de la matière et l’existence stable d’une quatrième condition de la matière n’est pas très commun, ou du moins votre vision en est à un niveau très primitif.

Il y a seulement cinq États de la matière, mais je peux aussi parler d’états post-plasmatiques mais je ne veut pas vous contusionner davantage. Quoi qu’il en soit, il n’est pas nécessaire de comprendre la théorie fondamentale, les différents états de la matière sont liés à plusieurs phénomènes que vous avez tout simplement classés comme paranormaux. Retour aux théories principales: Plasma … maintenant, avec le plasma, je ne parle pas seulement « de gaz chaud » – comme ton peuple classe ce concept – mais je veux parler d’un statut plus élevé. L’état de plasma de la matière est une forme particulière de la matière qui se situe entre son existence réelle de matière physique et la sphère d’influence d’énergie, c’est tout, une perte de masse totale et l’accroissement de l’énergie sous diverses formes chaque fois que la question est « poussée ou heurtée ». (NOTE: Aucune explication n’a été donnée sur l’utilisation des mot «poussée, heurtée » utilisés dans ce contexte. Vos hypothèses sont aussi valables que les miennes…)

Le quatrième état de la matière est très important pour certaines conditions physiques qui peuvent être utilisées par exemple… Comment dois-je vous faire comprendre… Afin de générer des anti-gravités. (Il s’agit d’un mot étrange pour l’homme et pas très bon, mais vous devriez mieux comprendre de cette façon). Essentiellement, dans le monde réel de la physique, il n’y a pas de forces bipolaires ennemies et ou qui seraient séparées, car la bipolarité ennemie et ou séparée des forces dépend du comportement de réflexion de l’observateur, qui ne perçoit pas UNE seule grande force unifiée à différents niveaux. Avec l’anti-gravité ou la distribution des caractéristiques des niveaux de gravité unifié, on peut, par exemple, provoquer le soulèvement de la matière solide en apparence, et cette méthode est utilisée en partie par nous et par des extraterrestres comme moyens de propulsion pour les OVNIS. Vous vous déplacez sur un niveau encore très primitif, vers un principe similaire qui est utilisé dans vos projets militaires secrets, mais puisque vous avez plus ou moins volé cette technologie (rassurez vous elle a été volontairement passé fausse par des extraterrestres), vous manquez d’une véritable compréhension de la physique et, par conséquent, vous rencontrez des problèmes avec l’instabilité et le désordre de ces différents niveaux de gravité que vous ne savez pas unifier. Ne pensez vous pas que ceci est un autre exemple des problèmes que vous rencontrez par rapport a ce que vous pensez être « bon » ou « mauvais » ?…

Vous jouez avec des forces inconnues et, partant de cela, quand vous avez des ratés, vous acceptez la mort de vos semblables, car selon vous ils meurent pour une cause plus importante ou pour l’avancement de votre technologie, qui à son tour va être utilisée à des fins de guerre ou négatives… Ce n’est pas ainsi que vous atteindrez le VRAI PROGRÈS.  Maintenant, quelqu’un peut vous donner le bénéfice du doute, peut être êtes vous sur le chemin de la CONNAISSANCE, mais comment expliquez vous alors que seule une petite partie de votre espèce est au courant de ces projets qui sont considérés comme TOP SECRET – Comment expliquez-vous – cette connaissance top secret pour les uns et non divulguées aux autres qui pourraient peut être améliorer grandement votre TECHNOLOGIE par leurs connaissances, si vous les tenez non informés de vos découvertes ??? On vous a dit que plus le nombre ordinal et / ou la classification de la matière à plusieurs niveaux, le plus simple de ceux ci est l’élévation de la condition de matière, mais ce n’est que partiellement exact (note du correcteur des mondes invisibles:  impossible de comprendre et donc de corriger la syntaxe de cette phrase). Si vous ne pouvez pas gérer ces forces inconnues parce que vos compétences sont encore ignorantes à propos de l’élévation de ces forces qui unifient les différents degrés de gravité, alors vous feriez mieux de ne pas essayer, en attendant d’en CONNAITRE plus. Mais votre nature a toujours été d’ignorer les bons conseils depuis les temps immémoriaux et d’essayer de jouer avec des forces que vous ne pouvez même pas comprendre.

Pourquoi devrais-je changer?

Rappelez-vous l’activité de la fonderie de cuivre ? A la fluctuation de l’angle droit avec le domaine de la radio-induits, le cuivre est fondu avec d’autres éléments. (L’illusion de la matière est en fusion, les champs de la sphère d’influence d’énergie se chevauchent les uns avec les autres, mais la principale force se traduirait par le processus d’assumer une caractéristique quasi-bipolaire). Le résultant de connexion et le champ ne sont donc pas donc stables dans des conditions normales de la matière et ne conviennent pas pour certaines tâches. En conséquence, le spectre entier du champ est inversé à un supérieur comme le plasma condition, où le spectre est associé à ce changement dur dans le pôle opposé – le mot n’est pas correct – car le champ de force ressemble beaucoup à un échange de gravitation. Ce changement entraîne une renaissance de la force de répulsion-bipolaire quasi, qui maintenant ne coule plus à l’intérieur du champ de force. Le résultat est un champ de force qui reflète la Croix-collé très difficile de moduler de l’intérieur à cause de certaines limites techniques à l’égard de ses caractéristiques personnelles. Il peut également se composer avec une multitude de tâches, par exemple, le bicarbonate et traiter un nombre considérable d’objets volants. Il peut aussi servir de camouflage dans le domaine du rayonnement électromagnétique de manière à manipuler une séquence d’évènements – bien sûr très limité – et d’autres choses. Connaissez-vous votre « effet tunnel quantique »? Bien que l’ampleur de la péréquation entre la matière réelle peut être réalisée avec l’un de ces types de champs si la fréquence et la distance du plan du champ est suffisamment élevée. Malheureusement, tout ce que j’ai expliqué en utilisant vos mots, j’ai peur que cela sonne plutôt étrange et certainement impossible pour votre compréhension, mais peut-être par cette simple explication, je pourrai vous aider à comprendre. Mais encore une fois, peut-être pas.

QUESTION : Y a-t-il une explication scientifique des phénomènes paranormaux, tels que vos facultés mentales? 

Réponse : Oui Pour expliquer, il faut comprendre la réalité physique de la sphère d’influence d’énergie (Feldraum, voir la définition plus haut). Je vais essayer… Vous devez vous séparer mentalement de l’illusion qui vous fait croire que ce que vous voyez, (touchez, voyez, sentez etc… ), est la vraie nature de l’univers, plutôt que la surface d’un aspect parmi tant d’autres possibilités de l’univers. Imaginez que toute la matière ici – cet écran  ce crayon, cette unité, le présent document – n’existent pas vraiment, mais sont simplement le résultat d’un champ oscillatoire de vibrations et d’une concentration momentanée de l’énergie. Tout le matériel que vous voyez, chaque créature, chaque planète et étoile dans cet univers, ont une information équivalente d’énergie dans la sphère d’influence d’énergie,  qui est dans un domaine principal – le niveau général des choses. Maintenant, c’est une seule couche, mais avec différents niveaux de bulles. Une fois je l’ai mentionné et développé à des espèces capables de changer leur niveau de vision des choses (ce qui est quelque chose de complètement différent du simple échange des bulles entre elles, parce que les bulles sont une partie de chaque niveau). Ne comprenez-vous pas? La taille, comme vous appelez une partie d’une bulle solitaire, les bulles de mousse universelles font partie d’une couche, les couches et les niveaux sont une part de la sphère d’influence, tandis que la sphère des agents d’influence dans la capacité de mesure unique est essentiellement infinie, est composée de plusieurs couches de l’énergie et de niveaux d’information générale (note du correcteur des mondes invisibles: j’ai fais ce que j’ai pu, mais je ne comprends pas plus que vous…). Il y a un niveau zéro dans les sphères d’influence, qui sont toutes les mêmes, mais qui sont séparées de la signification de leurs conditions d’énergie. Je vois que je me suis trompée pour vous expliquer. Peut-être qu’il est préférable d’arrêter là avec l’explication.

QUESTION : Non, allez-y. Comment pouvez-vous avoir réellement un pouvoir paranormal? 

Réponse: Eh bien. Essayons quelque chose de simple. Encore une fois, pas tout à fait correct pour moi, mais commençons de cette manière: la partie visible de ce côté-ci se reflète dans la sphère d’influence Feldraum comme un champ composé de couches distinctes. Ces couches contiennent de l’information, par exemple, sur la structure simple de la matière ou la fréquence de la chaîne, mais il y a également des informations provenant de l’élaboration de la matière.

Êtes-vous familier avec ce concept de l’homme des « champs morphogénétiques »?

Une partie de cette couche peut être définie de cette façon. Maintenant, il y a aussi une autre couche intermédiaire qui, malheureusement, n’est pas courante dans la pensée humaine. Appelez cela « couche », car cette couche est principalement responsable de tout ce que vous appelez PSI et paranormal, et tout ce qui est en dehors des limites de votre science primitive. Cette para-couche se situe entre les couches de la matière et entre les couches d’un champ morphogénétique dans la sphère d’influence. Elle peut s’intégrer activement avec les deux.

Votre corps, par exemple, a son champ correspondant dans la sphère d’influence d’énergie Feldraum. Cela ne signifie pas qu’il n’en existe pas ici – comme la chair, le sang, les os – sous la forme de chaînes de la matière ou d’ atomes, mais ne se limite pas à cela.

L’existence est toujours une dualité. Certaines couches du champ contiennent des informations simples sur les matières solides de votre corps et sur sa fréquence, tandis que d’autres couches contiennent des informations plus complexes et subtiles sur votre esprit, votre conscience et ou, en parlant d’un point de vue religieux humain, votre âme.

La Sensibilisation, la conscience dans ce cas est une énergie matrice simple, divisée en différentes couches de votre terrain dans la sphère d’influence d »énergie – ni plus ni moins. Une réelle prise de conscience existe aussi ici, dans le côté matériel, mais seulement sous forme de post-plasma (la cinquième forme de la matière). Avec les connaissances nécessaires en physique et dans la technologie correspondante, la matrice de la conscience et la sensibilisation, ou l’âme comme vous l’appelez, peut aussi être séparée de son champ. Elle peut continuer d’exister, en dépit de son éloignement, dans une auto-suffisance, pour une certaine période de temps. On appel cela « vol de l’âme. » Mais gardez en mémoire que nous sommes en train de parler de science, et non pas de magie noire ou de forces ténébreuses.

[Commentaire par Ole. K: le «vol de l’âme» a été mentionné dans un radical, religieusement motivé de commentaires en relation avec les espèces de REPTILIENS.]

Mais revenons à la question: Les créatures avec des pouvoirs plus puissants mentalement peuvent avoir une influence directe dans le para-couche par leurs champs de conscience et de sensibilisation. Or, cette couche ne se limite pas à l’individu, mais plutôt une partie de la couche d’information générale – vous pouvez appeler ça au sens prosaïque l’âme de la communauté, l’âme collective – qui est reliée à toutes les autres et anime la matière inanimée ainsi que toutes consciences existant initialement. La cause biologique de ces compétences réside cependant dans le côté matériel, dans la glande pituitaire, qui est toujours en mesure de générer  activement le contrôle de la fréquence de la sphère d’influence Feldraum. Aussi vous pouvez théoriquement le faire, mais vous êtes fortement bloqués sur ces choses. Comme je l’ai dit, la para-couche peut interagir avec la matière qui est dans l’esprit. Pour simplifier, si je décide d’utiliser mes facultés mentales une fois de plus pour faire avancer ce crayon, puis, pour parler simplement, je pense que dans mon esprit ma conscience, ou sensibilisation élargit, amplifie le côté matériel sous forme de post-plasma contre le crayon. Dans la sphère d’influence de cette cause automatique de contrôle à la fois de la couche de la conscience et la couche de sensibilisation à la para-interaction de la para couche de matériau du crayon (ndcdmi: ????). Comme la para-couche n’est pas contenue dans le corps, il n’est pas un problème que le crayon que vous voyez soit là près de moi, parce que je peux facilement l’atteindre au travers sa para couche sans bouger mon corps physique, ni le toucher concrètement  Post-plasma, de ce côté, para-couche sur l’autre. J’ai le contrôle sur le crayon à sa source créatrice et l’interaction sur lui devient alors possible, au point que des changements dans la façon dont il se déplace peuvent se faire sans que je ne le touche.

[Commentaire par Ole. K: Je certifie que le crayon à flotté au-dessus de la table, à un moment il est monté à une hauteur de 20 cm, puis est re-tombé sur la surface de la table. Le bruit est clairement perceptible dans la bande enregistrée.]

QUESTION : Fascinant. Quel genre d’activité paranormale peuvent être générés de cette manière? 

Réponse : Tout type. Tout ce que vous appelez paranormal. Comme je le disais, cette couche particulière réside dans la sphère d’influence d’énergie entre les couches d’informations morphogénétique et les couches de la matière et peut interagir avec les deux parties.

Cela signifie que les deux couches peuvent interagir avec la matière solide, pareillement que les informations mentales, et puis nous pouvons faire tout ce qui est normalement associé à la télékinésie et à la télépathie. L ‘ »absorption de connexion » avec une autre conscience / sensibilisation est généralement séparée dans le processus de la simple influence de la matière, à cause des différents domaines de la conscience du travail de sensibilisation avec les différentes oscillations. La conscience et la sensibilisation qui envoie ou ont une prise de conscience et de sensibilisation qui reçoit doivent d’abord s’adapter parfaitement à un autre esprit, avant de pouvoir accéder à n’importe quel autre type. La plupart des espèces ont également la possibilité de bloquer l’accès exotiques, mais vous n’avez pas encore cultivé cette capacité.

En général, la règle est:

plus les capacités paranormales d’une espèce sont évoluées, plus leur adaptation et l’accès à la CONNAISSANCE sont faciles. Nos compétences propres ne sont pas aussi développées: nous devons d’abord bien comprendre l’esprit étranger avant de pouvoir utiliser le camouflage et l’influence, tandis que contre vous c’est simple comme si vous aviez un interrupteur marche / arrêt avec votre croyance primitive du c’est BON ou c’est MAUVAIS, qui vous rend très vulnérables. Certaines de ces compétences sont également en partie héritées, par exemple, la mère et l’enfant de mon espèce sont connectées au cours des premiers mois de vie – en partie dans l’œuf et l’utérus de la mère – et peuvent communiquer par télépathie. Pour vous influencer, nous avons besoin de temps de pratique, en dépit de votre structure simple et primitive de pensée. Mais il est interdit, par exemple, pour les adultes dans mon cas, d’ aller à la première surface de l ‘ »Âge des Lumières. » (Le terme est synonyme, entre autres choses, de la force physique complète.). Dans ce cas nos compétences ne sont pas pleinement développées, et le risque d’être découvert par vous serait alors trop élevé. Cependant, il y a évidemment de nombreux enseignements secrets sur les possibilités réelles qui peuvent être développées par un individu pour accroître sa force physique complète, mais je n’ en sais presque rien.

Chaque fois qu’un esprit étranger est touché, il y a des procédures applicables en général, qui sont utilisées par d’autres espèces extraterrestres. Tout d’abord, l’étranger doit être perçu en oscillation, et c’est quelque chose qui est généralement fait automatiquement par notre cerveau, par exemple, une oscillation du champ, les quasi-ondes électriques du cerveau d’autres individus ici dans l’espace normal où est la question (ndcdmi: ????). Il n’est pas particulièrement difficile. Après quoi, il suffit d’explorer la conscience et la sensibilisation dans l’esprit avec un évènement plasma post, la sphère d’influence réagit et forme la connexion. Maintenant, vous pouvez extraire des informations de la première et la deuxième peut être implantée au bon endroit. La dernière fois que vous me demandiez si vous avez la capacité de vous protéger contre la grippe, je vous ai dit que je suis un cerveau éveillé et que donc se concentrer à une sorte de remède contre elle peut fonctionner.

Dans ces oscillations l’ état mental peut changer très brusquement et l’accès se complique alors, pour être plus précis, il peut même devenir douloureux. Mais quand vous fermez les yeux, alors le champ devient « plat », et l’accès à l’esprit étranger est immédiatement possible et sans restrictions. Contre une espèce beaucoup plus avancée, vous n’en avez absolument pas ( d’ accès). Ils sont capables de régler leurs oscillations mentales plus vite que vous pouvez essayer de les changer. Je pourrais aussi le prouver, mais la dernière fois que j’ai essayé sur vous, vous avez été si effrayé et confus que je pense qu’il est préférable d’en rester à la seule explication.

Cette explication sonne probablement pour vous – comme vous l’avez dit – très ésotérique, occulte ou magique. La raison est votre manque de connaissances de base qui vous empêche de voir comment les choses sont réellement. Tous les phénomènes paranormaux ont une origine purement scientifique avancée dans le DOMAINE de L’ÉNERGIE qui anime toutes choses. Rien de tout cela n’a à voir avec des pouvoirs que vous dites surnaturels. Nous grandissons avec cette connaissance, nous savons comment utiliser ces pouvoirs, et d’où ils viennent. Nous connaissons à la fois la théorie et la pratique. Vous pas encore. Donc, vous ne comprenez pas vraiment ce qui se passe dans votre monde – vous voyez qu’un seul côté de l’existence, qu’une seule face de la pièce  et pas l’autre (et ici je parle des deux côtés physique). Tout ce qui est « paranormal » est dualiste, ici, tout autant que dans l’espace de vie de la matière physique ou dans la sphère d’influence énergie. Pour être expliqué… On ne peut l’expliquer qu’en soulignant la réalité de la sphère d’influence énergie au dessus de la matière physique, car le physique est basé sur cette réalité énergie d’influence informative qui l’anime. Je préfère laisser tomber les questions scientifiques puisque vous semblez ne pas comprendre beaucoup. Nous perdons un temps précieux.

QUESTION : Une dernière question. Lors de notre première réunion en Décembre 1999, j’ai clairement été informé que vous n’aviez pas l’intention de discuter avec moi des questions d’ ordre scientifique et paranormal. Pourquoi cette ouverture, maintenant? 

Réponse : La dernière fois j’ai eu un réel besoin de surcharger avec des concepts de ce type (et maintenant vous êtes manifestement surchargé). J’ai donc décidé de toucher à ces questions dans le sens périphérique. Apparemment, cependant, certaines de mes performances d’aujourd’hui vous ont amené à penser votre monde autrement, et ce n’est certainement pas une mauvaise chose. Et de toute façon, chez vos scientifiques, l’homme aura tendance à considérer mes propos comme «triché» et ou comme des «  » tromperies » ». Et puis, je ne vois pas de danger particulier pour diffuser ces informations. Personne ne prête vraiment attention de toutes les manières. Toutefois, les mots des gens que j’ai identifié comme « créatures du Mal » envers nous, ont leur origine dans la croyance à l’occultisme et à la magie – deux choses qui n’existent pas du tout dans aucun univers. Il n’y a pas de magie, il n’y a que des aspects très développés de la science, et toutes ces étiquettes dites « magiques » sont seulement une partie de la science que vous ne comprenez pas encore. Si vous pouviez comprendre cela, ce serait déjà un grand pas en avant dans votre développement. Mon ouverture sur ces questions se termine ici. D’autres questions, s’il vous plaît.

Question : Bon. parlons ovnis. Pouvez-vous expliquer comment notre gouvernement cherche à entrer en possession des ovnis afin de permettre le démarrage de leurs projets? Cela a quelque chose à voir avec le «Incident de Roswell »? 

Réponse : Oui, mais cet incident n’était pas le premier. Je ne suis pas un historien, je suis étudiant de votre comportement actuel, alors ma connaissance de ces évènements dans votre histoire est sans doute pas très étendue. Je vais essayer de vous expliquer ce que je sais d’évènements survenus à l’époque. Laissez-moi réfléchir une seconde. Entre les années 1946-1953 sur votre calendrier, il y’ a eu cinq cas de vaisseaux spatiaux extraterrestre s’écrasant sur la surface de la Terre. Dans l’accident que vous appelez « Roswell Incident » il n’y avait qu’un seul vaisseau étranger en cause, mais deux vaisseaux se sont écrasés dans une collision dans différentes parties du monde, à l’ouest des États-Unis. (Veuillez noter que les vaisseaux de cette espèce particulière peut continuer à faire de la lévitation dans l’air pour une période de temps donnée, même si ils sont endommagés, ce qui explique la différence dans l’espace entre les points d’impact). Ces cas n’ont toutefois pas été le premier crash mais seulement la deuxième et troisième. Un autre vaisseau s’était écrasé en 1946, mais il était si épuisé qu’il à disparu entièrement  inutilisable.

Une autre chose avant que je continue avec l’explication: vous avez certainement son ridicule que si avancé vaisseaux spatiaux extraterrestres simplement les pauses, et qu’un grand nombre d’entre eux relativement a fait d’une courte période de temps relativement (note du correcteur de Mondes Invisibles: oui cette phrase ne veut rien dire, la traduction française que j’ai du énormément rectifier ci et là laissait parfois à désirer mais là je ne comprends strictement rien…). L’explication en est fort étrange mais correct. Le problème n’est pas dans le système d’aide lui-même, mais plutôt dans la direction du champ de votre planète. Cette espèce dont nous avons parlé – et a également été à cette époque que cette espèce utilisée pour le disque en forme de navette – vous avez utilisé un système de propulsion qui fonctionne sur le principe normal de la fusion, mais un système utilisé à l’époque une méthode non conventionnelle pour l’alignement sur le terrain (ndcdmi: ça recommence…). Ce système a des avantages mais aussi des inconvénients. Le champ de répulsion doit évidemment être un champ magnétique stable plus, pour lesquels ils ont développé et calibré leur système de guidage. Le champ magnétique de la Terre est en fait très stable, et soumis à des variations cycliques et à la forme du champ de vortex dans des conditions défavorables. Chaque fois qu’une navette contenant l’un de ces systèmes d’orientation se retrouve dans une fluctuation du champ ou dans un tourbillon trop fort, alors pour une courte durée sur le terrain on ne peut plus repousser et aligner correctement et le navire glisse, dans l’impossibilité de contrôler sa trajectoire de vol. Le système de guidage a fonctionné correctement, mais le camp flottant dans toutes les directions, a été intentionnellement non-connecté avec le leader de la flotte et il y a eu une collision avec une autre navette et les deux ont été gravement endommagés. La cause de la fluctuation magnétique à ce moment-là était probablement une perturbation électrique dues à des évènements météorologiques. Le résultat est que les deux navires se sont écrasés, l’un d’eux est tombés près du point de collision, l’autre à une centaine de kilomètres. Tous les occupants ont été tués sur le coup. La structure de la faiblesse de ces navettes disque n’est pas très stable en soi, étant donné que ces disques n’ont pas été conçus pour protéger contre les accidents ni pour le vol dans un champ magnétique où il y’ a des forces extérieures.

L’armée a d’abord recueillit des éléments individuels appartenant aux hommes du vaisseau, jusqu’à ce qu’ils trouvent des créatures mortes à l’intérieur. Ils ont immédiatement classé l’affaire « Top Secret » et mis l’ensemble de leurs bases militaires sur le coup pour analyse. L’intention était d’utiliser la technologie alien secrète contre les ennemis de cette grande nation qu’est la Terre. Tout cela est aussi primitif que ridicule. Je crois me souvenir – je ne vais pas préciser la date exacte – qui a été entre 1949 et 1952, et qui a été un incident horrible lors d’un examen de l’épave. Sur la base de ce que j’ai entendu – c’est ce que les membres de ce gouvernement dit aux membres de mon espèce – tout a été provoqué par l’activation involontaire de l’un des composants du navire dans des conditions non protégées. Le résultat a été – comment dire – une évolution incontrôlée dans l’environnement, dans un état ressemblant à du plasma pendant une courte période de temps, qui a à son tour provoqué la transformation soudaine du domaine de l’électricité produite dans une impulsion magnétique de puissance extrême .

Savez-vous quel genre d’effet se produit lorsqu’un organique entre en contact avec une secousse magnétique du plasma? Non, et vous voulez savoir. Les perturbations dans la structure du terrain et les informations bioélectriques. Imaginez, si vous voulez, un corps humain est soumis à l’incendie continue pendant 3 ou 4 de vos jours. Les flammes ne semblent pas l’habitude de sortir et de brûler le corps jusqu’à ce que le dernier composé. Eh bien, vous avez une idée approximative de ce qui s’est passé. Je pense qu’ils sont morts de 20 à 30 du votre scientifiques dans le laboratoire (ndcdmi: ??????).

IL y a eu deux accidents de plus, en 1950 et 1953, dans une zone utilisée pour recueillir l’eau sur le continent américain. Ces navettes ont été recueilli relativement intactes. Pour l’accident de 1953, si je me souviens bien, il y avait un noyau de leadership intact. Depuis que vous avez vu pour la première fois ce module, vous avez mal compris le concept et vous en avez reconstruit un dans un mauvais état.  C’est le genre qui a construit ces navettes – une espèce que j’ai classé parmi ceux qui sont hostiles – qui était naturellement préoccupé par leurs examens de technologie de votre race. Ils ne voulaient pas de toute façon, à ce moment-là, commencer un conflit direct avec vous, puis ont choisi la voie diplomatique et sont rentré en contact avec ce gouvernement dans les années 60. Bien sûr il n’ont pas dit les vraies raisons pour lesquelles ils étaient ici – le cuivre, l’hydrogène, l’air – mais sont plutôt apparus comme des enquêteurs curieux et ont proposé de vous montrer le principe de fonctionnement des ovnis, en échange de quelques faveurs. Mais vous étiez niais de tout évidence… Et vous avez été trahis. Vous avez donné les matières premières, vous leur avez donné un endroit sûr dans leurs bases, vous leurs avez donné l’accès à vos données secrètes de défense, la plupart d’entre vous leurs avez donné l’accès à votre ADN et plus – tout cela juste pour votre soif de pouvoir, de technologie et d’information. Les espèces exotiques ont bien entendu rapidement remarqué qu’ils avaient affaire à des créatures d’esprit simple, vous donnant de fausses informations, surtout en ce qui concerne leur technologie, de manière à obtenir la coopération avec vous plus de nombreux avantages que vous donnez. Par exemple, ils vous avez dit que le système de guidage peut être construit seulement avec des éléments instables du numéro de classement élevé, mais en oubliant de préciser que le système peut être modifié pour fonctionner parfaitement avec des éléments stables d’une baisse du numéro de classement élevé, et généralement c’est ainsi que vous construisez, vous suivez des informations partielles, qui ne sont pas complètes . C’est en raison de ces demi-vérités que vous avez fait la synthèse des éléments à charge dans le nombre élevé, et ensuite sous leur propre technologie. Leurs suggestions pour la construction de vos « ovnis » ont été livrés pour créer de nouveaux problèmes une fois les anciens problèmes résolus. Vous ne comprenez pas qu’ils ne disent pas toute la vérité, mais des vérités partielles, conçues pour qu’ils apportent ensuite des solutions à vos problèmes techniques et ainsi obtiennent une dépendance persistante à leur égard.

Dans la fin des années 70 et début des années 80, plusieurs choses ont eu lieu entre les espèces exotiques et le gouvernement de l’homme. Tout le problème était dû à une nouvelle – ou plutôt, un problème technique ancien avec le vaisseau que vous aviez construit, dont le système de camouflage et la panne de lecteur système au cours des vols d’essai à l’air libre étaient défectueux  Pour cette raison, le secret de l’opération était en danger. Vos militaires et des politiciens ont commencé lentement – très lentement – de conclure, après plus de 20 ans, d’avoir été trahis par les espèces exotiques. Grand nombre d’incohérences et de non-respect des traités par les deux parties ont conduit à un conflit entre vous et les extraterrestres, qui a abouti à augmenter l’ échange de 3 autres objets aériens exotiques équipés avec une arme PEM (PEM – impulsions électromagnétiques) et une barrière militaire dans une de leurs bases souterraines. Suite à ces attaques, les étrangers ont rompu tous les contacts avec vous et nous avons été naturellement très en colère à cause de votre cas. Aussi, considérez cette espèce exotique parmi les trois qui sont hostiles, et les deux autres se sont occupées de leurs affaires, la poursuite d’une guerre froide pour la domination sur votre planète, vos anciens « amis » et leurs collègues se préparent à obtenir la domination absolue sur les matières premières et sur l’ADN. À l’heure actuelle, il est probablement vrai qu’il manque quelques-unes des possibilités techniques et le nombre de forces nécessaires pour atteindre leurs objectifs directement. Néanmoins, nous croyons qu’ils peuvent vous transmettre certaines actions négatives – peut-être même plus « intelligentes » – contre vous l’année prochaine ou dans les décennies à venir.

QUESTION : Les extraterrestres d’autres espèces ne ferons rien contre ces actes de guerre? Je pense en particulier à des races plus développées  Ils ne doivent pas faire quelque chose? 

Réponse : Et là vous vous trompez encore. Plus précisément, les espèces exotiques plus développés ne s’intéressent pas à vous. Pour eux, vous êtes comme des animaux. Les grands animaux dans un laboratoire. Certes, une intervention étrangère sur votre planète a perturbé leurs projets, mais je ne pense pas qu’ils soient prêts à accepter une confrontation directe avec d’autres espèces pour ça. Beaucoup d’entre eux pourrait tout simplement chercher une autre planète pour leurs recherches, ou pourraient chercher à se distancer de votre comportement et votre conscience primitive, mais les situations de crise pourraient aussi être d’intérêt pour leurs études. Lorsque vous regardez une fourmi, et une autre personne arrive et écrase cette fourmi, que faites-vous? Là vous allez, ou trouver un autre nid, ou regarder les fourmis sont dans un état de crise. Vous êtes des fourmis pour eux. N’ attendez aucune aide de leur part.

Bien sûr, nous avons demandé de l’aide quand il est devenu évident que vos vieux partenaires ont triché sur vous. Certains membres de ce gouvernement de l’homme sont pleinement conscients de notre existence – quelques-uns même l’admettent en partie basé sur de vieux concepts religieux. Par exemple, il y a une énorme construction souterraine partielle dans une de vos grande capitale qui est entièrement dédiée à mon espèce et qui a également réalisé une prise de courant à un système d’ascenseurs et d’un système souterrain. Dans ce bâtiment des réunions partielles ont eu lieu entre nous et les humains. Nous avons passé plusieurs éléments d’information au cours de ces dernières années, nous pouvons vous tenir plus loin du conflit. Vous devriez apprendre à laisser se résoudre vos problèmes d’ eux-mêmes, ou devenir assez intelligents pour éviter de créer de telles situations. Qu’est-ce qui va se passer ?? Et qui va sera de votre côté pour vous aider, seul le temps nous le dira. Mais je ne me sens pas bien au sujet de ce déséquilibre.

QUESTION : J’ai ici 5 photos différentes d’ovnis, ou du moins qui semblent montrer les OVNIS. Pourriez-vous jeter un oeil et me dire laquelle de ces photos est en fait une vraie photo extraterrestre d’objet volant? 

Réponse : Je peux essayer. Mais ne surestimez pas ma connaissance, je ne suis pas un expert dans la technologie alien et la construction de vaisseaux extraterrestres. En fait, il sont pour la plupart différenciés avec des détails techniques et des particularités par rapport aux phénomènes naturels ou aux créations humaines.

Parfois, la conception des vaisseaux est un faux-authentique; Donc ce n’est pas si facile d’identifier un objet avec une certitude absolue. Je vais essayer. Montrez-moi les photos.

[Commentaire par Ole K.: elle regarde les photos de chaque ovnis pendant quelques secondes et puis désigne les photos 1, 3 et 5.]

Ces trois images sont des contrefaçons évidentes ou des identifications erronées. Dans le premier tableau, il semble presque certain que le vaisseau existe réellement comme une copie réduite d’un modèle exotique. Il lui manque des caractéristiques importantes de base étroitement liées au domaine techniquement et physiquement associés. De manière générale, les couleurs claires et des formes plus rectangulaires, il est probable qu’il s’agisse d’ un fake, car un vaisseau en lévitation est généralement caché dans un champ inversé, état qui fausse les couleurs et les formes en fonction d’alignements. Cela pourra paraître étrange, mais les photos qui sont floues et confuses peuvent souvent être interprétées comme un signe d’authenticité. Toutefois, cet objet survole l’eau. S’il s’agissait d’un vaisseau réel, vous devriez voir au moins une suite ou une onde à la surface. Comme la surface est plate, ce n’est certainement pas un vrai vaisseau. À mon avis, aucunes de ces trois photos ne montrent de vrais objets volants que vous appelez OVNIS. Ici, dans cette photo, je ne vois aucun ovni, cet artificiel en vol semble avoir été fait surtout avec une lumière dans vos simples machines optiques. Vous devriez vraiment être assez intelligent pour ne pas tomber dans des déceptions similaires. Votre population a cru pendant longtemps à la contrefaçon du ridicule, alors peut-être bien plus tard elle découvrira ce qui se passe réellement en face d’elle dans l’atmosphère.

Photo 2: Albiosc, France, 1974 
ufo-tavernes-fra-1974-17d3a11

Cela semble vrai, il a au moins les caractéristiques nécessaires. À première vue, on pourrait l’attribuer à une espèce exotique qui a visité votre planète au cours des 35 dernières années. L’objet même est métallique et en forme de disque, il est certainement faussé au niveau des formes et des couleurs, à cause d’ un effet de champ. Ces quatre longs et blancs «processus» dans le fond du vaisseau semblent être une sorte de gravité légère de manipulation ‘quasi-‘, c’est à dire que le champ de force universelle est inversé dans le sens de la gravité simulée. Il semble y avoir une lumière authentique mais il me semble déceler une forme particulière du domaine très chargé qui se manifeste dans l’espace de vie sur la forme de lumière. La raison de ce régime particulier d’activation de l’énergie haute atmosphère, provient possiblement de certains types d’enquête ou de l’influence du milieu environnant. En tout cas, c’est un terrible manque de prudence envers l’homme que de laisser photographier leur technologie. Et bien, je suppose que la plupart d’entre vous ne comprennent pas, et ceux qui comprennent n’ont rien dit à ce sujet publiquement.1102026471_ID6611192_ovni-belgique-1989_H38GEM_0

Photo 4: Petit Rechain, Belgique, 1990

Les objets aériens triangulaires ne sont tout simplement pas utilisés par les espèces exotiques, ou plus exactement pas dans ces formes là. Ce genre de forme humaine est l’aérodynamique. Et ‘un de vos projets militaires secrets que vous avez construit, avec l’aide de la technologie alien, et qui vous a été donné en vérité tronquée – est une technologie qui a été adopté par des étrangers dans les années 60 et 70. En règle générale, la forme de la coque d’un vaisseau extraterrestre véritable ne fait aucune différence, dans le champ lui-même il y a des forces externes qui peuvent avoir des effets sur lui, en général, les vaisseaux ont une forme arrondie et sont construites sans angles vifs – comme des disques ou des cylindres – de manière à permettre le domaine des ondes de s’écouler plus facilement. Vos projets sont basés sur la conviction que, il doit être question d’un système de moteurs à réaction classiques, donc, vous utilisez des formes plus aérodynamiques ou triangulaires pour être compatible avec ce système de propulsion primaire.

Dans l’exemple ici le vaisseau glisse trop sur son propre système de contrôle du terrain. Voir la distorsion et la lumière comme des cylindres rotatifs? Ceci est une indication irréfutable de l’authenticité de la photo. Mais pourquoi, me demanderez-vous, il y’a 4 cylindres? C’est bizarre – même la mise en page semble erronée. La couleur est très sombre et la distorsion optique intérieur est très sensible. On peut supposer qu’il s’agisse d’une reconstruction du système original de vos scientifiques. À la suite de la rupture des relations avec les espèces exotiques vous n’avez plus eu d’informations, donc vous étiez inaptes à la reconstruction des systèmes eux-mêmes, sans être actuellement en mesure de comprendre ce genre de choses dangereuses. Cette construction ne constitue pas le meilleur système, elle est instable. Les deux cylindres d’ avant sont trop proches les uns des autres. La couleur me fait ressentir la présence de rayonnement résiduel, il est probable qu’une fois de plus les éléments habituels ont été utilisés pour le champ de commutation élevée. C’est très dangereux d’être exposé dans les environs du camp. La personne qui a fait la photo a été endommagé par des radiations ou des brûlures (ndcdmi: Le 26 juillet 2011, l’auteur a annoncé que tout était une supercherie, et que l’« OVNI » n’était fait que de frigolite et de spots lumineux)?

QUESTION : Je ne sais pas. Où sont ces « UFO » militaire? États-Unis? 

Réponse: Oui, je crois que généralement ils sont dans le continent de l’Ouest.

Question: Alors pourquoi voler au-dessus des zones densément peuplées de l’Europe? Cette photo nous vient de Belgique. Cela n’a aucun sens. Pouvez-vous expliquer? 

Réponse : Pourquoi devrais-je être la seule façon d’expliquer les actions humaines étranges? Il est possible qu’il s’agisse de tests de longue-distance ou de tests avec le système de camouflage électromagnétique. Le vieil ennemi de la nation américaine vit dans cette partie du monde, alors pourquoi pas y rester pour faire leurs tests? A la maison, ils ont eu beaucoup de temps pour essayer d’aller d’avant en arrière dans leurs vaisseaux. Peut-être qu’ils se sentent trop observés. Avec ce type de structures instables – comme le montre les photos – du moins je crois qu’il est peu probable que la navette soit capable de faire un vol de cette durée en traversant l’océan  Et il peut y avoir une station de test ici, sur votre continent. Malheureusement, je n’en sais rien.

Question: Beaucoup de lecteurs de la première transcription ont de nombreuses questions sur la façon dont a été perçu votre premier contact avec E.F, je connais déjà l’histoire, mais vous pouvez la répéter ici encore pour la transcription de nouveaux?

Réponse : Bien sûr. Alors, l’histoire a commencé il y a environ 2 ans ici en Suède. J’ai toujours été vivement intéressée par vos espèces et votre comportement depuis ma jeunesse. A cette époque, j’avais déjà étudié votre littérature, autant que possible. (Bien sûr, il n’est pas facile pour moi de se procurer des livres d’ homme, mais depuis que mon « groupe » ou ma « famille » est d’un rang plus élevé, j’ai pu recueillir quelques documents et parfois parler avec les autres de mon espèce qui vous ont déjà rencontré.) J’étais vraiment curieuse de connaître votre espèce et dès que j’ai eu la permission d’aller à la surface, j’ai immédiatement essayé de trouver plus d’informations. Malgré tout, j’ai été interdite de contact direct avec les humains et vos médias  mais à cause de ma position à cette époque il n’y avait pas besoin de le faire.

En 1998, j’étais beaucoup au nord d’ici en forêt, près de l’entrée dans mon monde, à la recherche d’échantillons biologiques, que nous utilisons pour observer la pollution de l’environnement et la destruction de la flore et la faune.  J’étais sur le chemin du retour dans les environs du grand lac, et j’ai découvert une cabane dans la forêt, que j’ai visité. Je me suis sentis en présence d’une conscience humaine dans cette cabane. Il s’ agissait  d’E.F. En fait, je n’avais pas le droit d’avoir de contact avec d’autres espèces, alors j’avais développé ma capacité de camouflage (voir entretiens précédant ici)  . Et puis il y a eu la curiosité primitive, je voulais parler à cette personne dans la cabine, alors j’ai frappé à la porte. E.F ouvrit la porte, et a commencé une conversation intéressante. Son langage n’était pas très commun pour moi à ce moment-là, mais il n’est pas difficile d’apprendre une nouvelle langue quand vous pouvez lire la conscience et la sensibilisation de la personne concernée. Je lui ai dit que je venais d’un pays étranger à l’ Est. De toute évidence, à ce moment-là je n’étais pas reconnu, E.F avait parfaitement l’impression de parler avec une créature de son espèce, même si il ne s’agissait que d’une image de camouflage.
Depuis cependant, ma tâche consistait à enquêter sur le terrain pendant plusieurs jours, je lui ai rendu visite 3 fois sous une forme humaine. Au départ, nous avons parlé de choses très ordinaires et puis nous avons commencé à parler des questions de religion et de la physique. Il semblait impressionné par ma connaissance et j’ai été impressionné par sa lucidité et sa personnalité bien définie – d’être un homme – et pour ses opinions très personnelles. J’ai pris la conversation dans cette direction, et E.F a déclaré qu’il croyait en l’ existence d’espèce exotique et il pensait qu’ils ne doivent pas être nécessairement mauvais, mais simplement différent de ses semblables. Ce me plaisait. Ensuite, bien sûr, je ne pouvais pas vraiment lui parler de ce que je savais, pourquoi ne me croyez pas – j’ai été tout simplement prise pour burlonaumana normal (ndcdmi: ?????????????). J’ai commencé à cultiver l’idée très, très rare (dans mon cas) de montrer ma vraie forme, ce que j’ai fait au cours de la conversation que nous avons eu à notre quatrième réunion dans la cabane. Il était prédestiné pour le contact: Il était honnête, intelligent, pas de penchants religieux, sans conditions et avec un esprit ouvert, vivant seul et isolé. J’ai osé faire ce grand pas, mais après j’ai eu de sérieux doutes sur la bonté de ma décision, surtout quand il a réagi très violemment.  Il a réussi à reprendre le contrôle après un certain temps. Maintenant, il n’avait pas d’autre choix que d’y croire. Ce fut le début d’une série de réunions qui, initialement, a eu lieu ici dans la forêt, mais ensuite ont été déplacé dans sa résidence. Et après je vous ai rencontré… Et c’est pourquoi nous sommes ici à nouveau pour parler de choses cohérentes qui ne seront probablement jamais considérées par la société humaine.

Question: Vous avez dit que vous n’étiez pas autorisée à cette époque à contacter l’homme. Vous avez maintenant la permission de me parler sur E.F et toutes ces choses et de les rendre scientifiquement public? 

Réponse : Oui C’est difficile pour moi d’expliquer et difficile pour vous de comprendre. Disons que je suis maintenant en mesure d’avoir ce permis sans avoir à mettre n’importe quel compte en conséquence. Dans ma position, je suis quasi « immunisée » à certaines restrictions. Mettez-le de cette façon. Oui.

Question: Si d’autres personnes voulaient entrer en contact avec vous, il aurait de la chance? 

Réponse : En général non. Nos consignes: éviter le contact avec vous et ne travailler sur la surface que dans les régions éloignées, et dans le cas de rencontres avec des humains, utiliser des techniques de camouflage. Le fait que je vous parle ne veut pas dire que les autres de mon espèce suivront mon exemple. Il est possible que vous pourriez trouver une entrée dans mon monde et une certaine compréhension. Toutefois, ça entraînera des conséquences désagréables pour les infiltrés. Vous ne pouvez même pas nous contacter, c’est nous qui avons à vous contacter, comme je l’ai fait avec E.F… Ce type de contacts ne sont cependant pas usuels, mais il y a quelques exceptions rares.

Question : Pouvez-vous décrire votre monde souterrain? 

Réponse: Je vais essayer mais bien sur je ne vous donnerai pas son emplacement. Ma maison est dans l’une de nos plus petites stations de métro. Je vais vous donner une indication de numéros pour que vous compreniez mieux. Juste une minute … je cherche à convertir les mesures dans votre appareil. C’est une forme de caverne dôme à une distance d’environ 4300 mètres de la surface de la terre. La caverne a été organisé comme une colonie près de 3000 ans auparavant, une grande partie de la structure du plafond est artificiellement intégrée dans la roche et a été remodelée sous la forme d’un dôme plat et d’élégance en rapport avec un ovale de la chaussée. Le diamètre de la coupole est exprimée dans votre mesure environ deux kilomètres et demi. La hauteur maximale de la coupole dans son point le plus élevé est de 220 mètres. En dessous du point culminant de toutes les colonies il y’a une construction spéciale cylindrique gris-blanc, comme un pilier jusqu’à la tenue de la structure en nid d’abeilles de la coupole. Ce bâtiment est le plus élevé, car il fut le premier bâtiment associé avec le plafond de la sécurité (bien sûr, il y a eu des moments où il a été complété et restauré). Ce bâtiment a un nom très spécial et une signification religieuse. Nous n’avons qu’une seule de ces colonnes, les grandes colonies sont plus en bas, basées sur la construction du plancher.

L’un des principaux établissements est sous l’Asie, par exemple. Le bâtiment central est généralement le centre religieux, mais aussi un centre pour le contrôle climatique et un centre pour la réglementation et la fixation du système d’éclairage. Lorsque nous avons 5 grandes sources de lumière artificielle qui génèrent de la lumière UV et est chauffé par des sources de gravitation. Les conduits d’air et les systèmes de la lumière de la surface sont distribués à travers ces colonnes et sont contrôlés très soigneusement.

Toutefois, nous avons conduits d’air 3 et 2 systèmes d’ascenseurs, et même une connexion avec un autre tunnel principale colonie qui se trouve à environ 500 km au sud-est. Un ascenseur conduit conduit à une grotte près de la surface, l’autre mène à l’un de nos magasins pour les navires – souvenirs, les navires cylindriques – qui sont évidemment gardé près de la surface, derrière la façade d’une montagne rocheuse. Habituellement, il ya seulement trois navires – est un petit dépôt. D’autres constructions sont, pour la plupart, disposées en cercles concentriques autour de l’épine dorsale de forme ovale, et sont, sans exception, plus aplatis, généralement de 3 à 20 mètres de haut. La forme est ronde comme la construction du dôme. La couleur est également différente selon le cercle et la distance de la colonne principale. Au nord de la colonne, il y a un autre très grand bâtiment, rond et plat. Ce bâtiment interrompt le système concentrique de la colonie avec son diamètre de 250 mètres. Et il y a un soleil artificiel de la zone où sont situés les couloirs spéciaux et les chambres spéciales. Dans ces lieux très puissant prédomine la lumière UV, utilisée pour chauffer notre sang. Il y a aussi une décharge médicale et une salle de réunion. Au-delà de l’anneau extérieur de la colonie, il y a des domaines où nous détenons des animaux – vous le savez, nous devons consommer la chair comme nourriture – et les jardins où nous cultivons des plantes et des champignons, il y a aussi l’eau chaude et froide, provenant de sources souterraines. Mon groupe ou  » ma famille » vie dans le quatrième anneau de bâtiments à partir de la colonne vertébrale centrale. Décrire tous les bâtiments et leurs fonctions serait aller trop loin. C’est difficile à expliquer, parce que tout ça fait partie d’un système et une culture complètement différente de ce que vous êtes habitué à voir à la surface. Il faut vraiment le voir pour le croire.

Question: Verrai-je tout ça un jour ?

Réponse : Qui sait, peut-être. Le temps apporte de nouvelles possibilités.

Question: Combien de votre genre vivent dans cette colonie?

Réponse : Environ 900.

Question: C’est la fin de l’entrevue. Avez-vous un message final pour les lecteurs ?

Réponse : Oui, Je suis assez surprise par les nombreux commentaires à mes paroles, bien sûr, je suis aussi vexée d’être dépeinte comme un ennemi dans un sens religieux, qui est malheureusement profondément ancré dans votre esprit. Vous devriez apprendre à abandonner les vieux conditionnements du passé et cesser d’être contrôlés par quelque chose ou quelqu’un qui a déjà cessé d’exister depuis 5000 ans. Vous êtes, après tout, des esprits libres, alors vivez comme tels. Ce sont mes derniers mots.

Source : https://mondesinvisibles.wordpress.com/2012/12/04/lacerta-interview-dune-reptilienne-2eme-partie-2003/

_______________

 

LES DIMENSIONS ÉNERGÉTIQUES ET SPIRITUELLES

Ces témoignages ci-dessus confirment, s’il le fallait, l’existence scientifique d’autres niveaux dimensionnels d’aide et de conscience, évoqués également au travers de nombreux channelings, dont les canalisations médiumniques traduites en français sur le site https://ryeon.forumactif com (tel que celui sur l’attitude préférable bienveillante et harmonieuse à préférer avoir sur Terre, en rapport de l’existence d’un CHAMPS D’ÉNERGIE BIENVEILLANTE répondant à nos attitudes équivalentes… http://kryeon.forumactif.com/t222-kryeon-le-champ-partie-deux-7-aout-2016

Ce que j’ai testé de toutes parts en ce qui me concerne pour dédramatiser l’inconnu et l’inquiétant terrestres ou universel ! Seule façon d’apprendre sans dresser devant soi des barrières de croyances néfastes ou inutiles (dont celles résumées sur https://nouvelelvis.wordpress.com).

_______________

GRAVITATION, LUMIÈRE STELLAIRE ET OVNIS

L’article suivant de FUTURA explique que c’est la disparition de la pression lumineuse des étoiles lors de leur épuisement d’énergie qui permet à la gravitation de procéder à son effondrement sur elle-même :

http://www.futura-sciences.com/sciences/videos/evoluent-etoiles-4360/

A l’inverse de ce processus stellaire, si l’on observe les vidéos suivantes lors de décollage d’ovni, l’on assiste à la création soudaine de lumière spécifique sous l’engin, susceptible de créer cette opposition partielle nécessaire à la gravitation (lors du décollage ou de l’accélération de l’engin) :

https://www.youtube.com/watch?v=suBp3ai-xG8

– https://www.youtube.com/watch?v=qIiEKqa5t3k

J’ai retrouvé la vidéo de l’engin, pris de près, à La Réunion (navette non habitable de petite taille) avec plein de panneaux d’éclairage en lumière blanche, tout autour et au dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=laCLAunEefA

Reste à saisir quelle fréquence de lumière existe au sein des étoiles, avec quelle intensité !

La gravitation  serait donc exercée sur une planète en fonction de la réduction lumineuse (ombre) qu’elle opère sur son environnement stellaire proche et lointain !

Cette pression lumineuse des astres à l’inverse de la gravitation expliquerait l’expansion universelle, ainsi que les spéculations sur l’existence d’une « énergie » noire (absence de lumière, ombre).

De quoi démystifier « le mystère » des engins extra-terrestres ?

RECHERCHES ANTI-GRAVITAIRES EN COURS

Les condensateurs à hautes intensité, tensions et fréquences, inspirés des travaux de N. Tesla :

 _______________________________

Automatic translate / Choice your language…

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 2 autres abonnés

Mise en garde de confidentialité « aise-OH-tait-risques » ;

  • Touches « Ctrl » ef « + » apppuyées… = AUGMENTATION taille du texte
    – DIMINUTION TAILLE TEXTE : =
    Touches « Ctrl » ef « 0 » (zéro)
    !*!*!*!*!*!*!*!*!*!
    Aide inconditionnelle en tant que MEDIUM plein d’humour (« mes dits hume », utilisant la méthode Coué / JE SUIS affirmée, décrétée…, depuis ma sortie de corps vers cinq ans, ce que vous pouvez choisir de faire à tout moment…)
  • mail =ribu.ribu@free.fr

DROITS D’AUTEUR : Nul n’a l’autorisation de modifier ce blog (‘sueur-toux’… les ‘bonds hard-« riens » ‘… trop immobiles en ‘pris-errent’ !)

Tout extrait ne peut être traduit ou recopié ‘ail-heurt’…, sans citer le blog http:nouvelelvis.wordpress.com, et…, de ‘connes-firms-mets » qu’il a été créé par un ‘Langes sale’ ‘voile-laid’  terreau / terre-oh/haut hisse-te…, assis sur un nuage ‘rosse’…

Signes-nonnes, les foudres de zzz’US s’abattront ‘sueur’ ‘l’huitre’…, aaa-hhh l’horse … GARE…!§!

C’est du langage ‘crypte-tait’… ‘cells-lestes’… ‘ca-crée’… !§!

Articles dans l’ordre dits-vains… out presque !§!